[Critique] Three Billboards : Les Panneaux de la Vengeance

Et le Golden Globes du meilleur scénario est … Three Billboards !
*applaudissement*

Et le Golden Globes du meilleur acteur dans un rôle secondaire est … Sam Rockwell pour Three Billboards !
*applaudissement et espoir de le voir danser*

Et le Golden Globes de la meilleure actrice est … Frances McDormand pour Three Billboards !
*applaudissement et sans doute discours intéressant lié à la politique ou à la situation des femmes à Hollywood*

Et le Golden Globes du meilleur film dramatique est pour … Three Billboards !
*applaudissement*

Bon sang, soit je répète simplement que le film est bien et je n’ai pas grand chose d’intéressant à amener sur le sujet. Soit je dis que je n’aime pas et on me dit de vouloir faire mon intéressant. C’est un dilemme. Je suis peut-être un peu naïf, mais je pense que rien ne vaut cette bonne vieille honnêteté.

Je suis conscient de toute la hype autour du film, et le fait qu’il est surement favori aux Oscars dans plusieurs catégories. Mais je vais quand même vous pondre mon article ! Et spoiler : j’ai bien aimé, comme tout le monde il semblerait. Bref, c’est la critique de Three Billboards : Les Panneaux de la Vengeance ! Encore un bel exemple de titre changé chez nous avec la moitié du titre original retiré pour un ajout d’un sous-titre en français, tout en laissant le reste du titre original en anglais. LOGIQUE.

 

 

Three Billboards est donc le gros film du moment, celui qui collectionne les récompenses à la chaîne. Est-ce que je me serais intéressé au film si il ne cartonnait pas autant de ce côté ? Je pense pour ma part que oui. La bande-annonce avait un côté très « Coen-esque » (oui, j’invente des mots … mais comment le dire sinon ? Dans le style des films des frères Coen ?! … Ah oui ça marchait bien) dans ses dialogues et son humour noir qui me plaisait énormément. La présence de Frances McDormand devait sans doute exacerber cette impression que j’avais. En même temps quand je vois l’actrice, difficile de ne pas penser à Fargo !

Mais toutes ces récompenses faussent forcément nos retours, à nous pauvres français. Le film est déjà sorti il y a un petit moment aux États-Unis et on doit les voir une fois que toutes les récompenses sont déjà données. Nous ne devons qu’accepter le fait que ces films sont considérés comme des tueries, sans avoir la surprise de la découverte du bijoux. C’est tous les ans comme ça donc je ne vous apprend rien, mais c’est quelque chose qui continue de me gêner au fur et à mesure que les années passent.

Il n’est pas nécessaire de tourner autour du pot pendant longtemps : j’ai vraiment aimé Three Billboards. L’article ne sera pas long car en sortant de la salle, je n’avais pas grand chose à dire. Il y a les films qu’on adorent et dont on veut parler pendant des heures, pour raconter les scènes qu’on a aimé ou plein de petits détails ici et là avec nos amis. Mais Three Billboards n’est pas comme ça, c’est plutôt un film dont on sort dans un silence très satisfait par ce qu’on vient de voir. Je suis ressorti avec une impression d’apaisement et de satisfaction.

 

Peter Dinklage avec une porn-stache ? J’approuve entièrement !

 

Je suis ressorti satisfait parce que c’est un film entièrement maitrisé de bout en bout, et ce dans pratiquement tous les domaines. Mais commençons par l’évidence : le casting est juste merveilleux. Frances McDormand n’a clairement pas volé son Golden Globes et je ne pense pas trop me mouiller en pensant que l’Oscar de la meilleure actrice ne devrait pas trop tarder à arriver sur son étagère. Elle porte le film avec sa performance de femme brisée et remplie de colère face à une injustice. Elle a également un talent fou pour répondre du tac au tac, nous donnant de très belles séquences de dialogues tout du long.

Mais dire qu’elle serait la seule à cartonner serait presque insultant pour le reste du casting. Woody Harrelson est particulièrement émouvant dans son rôle. Mais un qui n’a pas volé sa récompense est Sam Rockwell. Je ne suis pas objectif quand on parle de Sam Rockwell, je le reconnais. Je le trouve simplement trop divertissement dans chacun de ses rôles pour ne pas être dithyrambique sur le bonhomme. Mais il est vraiment bon dans ce film !

 

Si il remporte l’Oscar, je veux simplement Sam Rockwell qui danse sur scène
pendant un quart d’heure sans rien dire avant de s’en aller comme si de rien n’était.

 

Les performances sont excellentes, mais ne font finalement que sublimer un excellent travail au niveau des personnages et de l’écriture de manière générale. Nous sommes face à un film qui se veut profondément réaliste et humain. Et par conséquent, les personnages sont tous dans le gris. On arrive à s’attacher à eux depuis notre statut de spectateur mais ils ont chacun leur part d’ombre. Personne n’est parfait dans ce film, loin de là.

L’histoire en elle-même est également excellente, avec l’opposition grandissante entre l’héroïne et le reste de la petite communauté. Cela amène à la fin qui pourrait frustrer certaines personnes (sans rien révéler bien entendu) mais qui selon moi va parfaitement avec les thèmes du film et le ton, qui utilise avec parcimonie l’humour noir qui était foutrement efficace ici. Je me suis surpris plusieurs fois à rire de bon coeur face à des situations où on ne devrait pas. Mais que voulez-vous ? Je ne suis qu’un homme et j’adore l’humour noir.

De bons dialogues, de bons personnages, une bonne histoire et un casting 5 étoiles … Comment ne pas vous le conseiller ? J’avais une crainte d’être face à du sous-frères Coen mais finalement pas du tout. Après tout, ce n’est pas Georges Clooney derrière la caméra (#SuburbiTrèsConPlutôt). J’espère sincèrement que Frances McDormand aura l’Oscar de la meilleure actrice, et j’espère aussi que Sam Rockwell aura sa minute de gloire ! Mais j’espère surtout que vous irez voir Three Billboards car c’est un excellent cru de début d’année.

 

Woody Harrelson tirait la même tronche après la fin de tournage de Solo
Encore un signe que ça pue la défaite ?

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *