[Netflix & Chili] The Outsider

Avoir vu Annihilation avant d’avoir vu The Outsider fut une erreur de ma part.

Avec Annihilation, je suis sorti du film on ne peut plus satisfait par ce que je venais de vivre. Avec The Outsider ? Je me suis souvenu qu’il y a aussi pas mal de films parfaitement quelconques sur Netflix.

 

 

The Outsider est réalisé par le danois Martin Zandvliet, dont je n’ai jamais entendu parler jusque là pour ne rien vous cacher. Le film nous raconte l’histoire de Nick, un ancien soldat américain dans les années 50 après un séjour en prison où il rencontra un certain Kiyoshi. C’est par son intermédiaire qu’il va entrer petit à petit dans une organisation yakuza.

Cette critique va être express et vous allez vite comprendre pourquoi. Voyons d’abord les bons points du film. Le premier est le jeu global du casting. Jared Leto fonctionne pas mal du tout dans ce rôle en tête d’affiche, ainsi que le reste du casting asiatique. Généralement, une chose qu’on ne peut reprocher au film est l’interprétation des différents personnages.

Le second bon point est plus technique qu’autre chose, car il est aussi indirectement un point faible. Je parle de la réalisation de Martin Zandvliet. Comme je vous l’ai dit, je ne connaissais pas du tout ce réalisateur donc je ne peux pas vous dire si The Outsider tranche radicalement dans son style avec ses films précédents. Néanmoins le film est réalisé de manière honnête et compétente, à défaut d’être intéressant.

Et c’est le problème de The Outsider : il n’est pas intéressant pour un sou. C’est un film réalisé de manière correcte avec un bon casting mais qu’est-ce que l’histoire n’était pas originale bon sang … Si vous avez vu n’importe quel film traitant l’univers des yakuzas, vous n’avez aucunement besoin de voir The Outsider qui n’apporte rien de neuf. Sans compter l’histoire elle-même qui va rapidement dans les clichés vus des milliers de fois dans des milliers d’autres films.

L’absence totale de développement du personnage principal pouvant nous aider à comprendre ses motivations n’aide vraiment pas non plus.

C’est là que j’aurais aimé une réalisation originale qui nous propose des choses, car si la forme était originale, cela pouvait compenser les problèmes de fond. Malheureusement avec une forme classique liée à un fond pas original pour un sou, que ça soit au niveau de la trame ou de l’univers du film, difficile de retenir The Outsider.

Il ne s’agit pas d’un mauvais film. Et lorsque je vois les retours extrêmement négatifs que le film a sur la toile, je me dis que les gens tombent un peu dans l’acharnement. Mais je ne vais pas me placer en tant que défenseur d’un film fascinant et incompris car The Outsider ne l’est aucunement. C’est un film à mettre en fond pendant que vous faites autre chose, au mieux. Mais il existe de bien nombreux films traitants de l’univers des yakuzas qui sont bien plus intéressants à regarder avant The Outsider.

Terriblement quelconque.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.