[Critique] The Greatest Showman

The Greatest Showman est un projet qui a mis du temps, et qui devait tenir à coeur à ce bougre australien de Hugh Jackman. Il était annoncé dans le rôle principal depuis 2011 et n’a jamais abandonné le navire depuis, malgré 5 ans dans le vide avant d’avoir un redémarrage en force.

Le casting se mettait en place et derrière la caméra ? Un inconnu du grand public, puisqu’il s’agissait du premier film du désormais réalisateur Michael Gracey.

Même si il n’y avait pas eu de bande-annonce, le film serait dans ma ligne de mire. Tout simplement parce que je suis faible et que Hugh Jackman sait tout faire à la perfection parce qu’il est parfait. Mais même sans lui, je pense que le film continuerait de capter l’attention de pas mal de monde. Une comédie musicale centrée sur la vie de P.T. Barnum ? On ne peut pas nier l’intérêt de la chose !

Mais arrêtons de tourner autour du pot et entrons dans le vif du sujet. Promis, aucune interruption musicale intempestive durant l’article. Je ne ferais par contre pas la même promesse lorsque je critiquerais le biopic de Freddy Mercury, je préfère vous prévenir en avance.

 

 

The Greatest Showman est donc une comédie musicale mettant en scène la vie de P.T. Barnum qui inventera ce que l’on connait aujourd’hui comme étant le cirque. Et je vais vous parler tout de suite de la raison pour laquelle le film reçoit des critiques plus que moyennes, notamment aux US. Vous allez comprendre mon enchaînement dans une phrase ne vous inquiétez pas.

The Greatest Showman est cité comme étant un film biographique, et c’est là toute son erreur. La vie de P.T. Barnum n’est pas romancée pour les besoins du film, elle est presque entièrement fantasmée. La personne semble avoir une histoire particulièrement intéressante, car c’est quelqu’un de fascinant. Mais ce n’est clairement pas avec ce film qu’il faut considérer en savoir plus sur lui. Nous avons bien entendu le côté factuel de la chose avec le cirque et tout ce qui tourne autour, mais tout est vraiment éloigné de la réalité qu’était la vie de l’homme.

Cela donne un côté faux et un peu creux au film qui a sans doute déplu à énormément de gens, et c’est compréhensible sur ce point.

 

Ravi qu’on ait Hugh Jackman et pas un acteur
qui ressemblait à la personne pour ce film.

 

Maintenant, si je vous expose tout de suite les problèmes du film, c’est pour vous dire quelque chose : les qualités du film surpassent largement ses défauts, et il faut absolument voir The Greatest Showman. Le film n’a pas les meilleurs scores auprès des critiques ? J’ai déjà dit de nombreuses fois que seul votre ressenti personnel compte, et cet article ne fera pas exception : allez au cinéma pour le voir si ce n’est pas déjà fait.

The Greatest Showman est tout simplement une pure sucrerie, pour les oreilles, les yeux mais aussi le coeur. La réalisation et le rythme que Michael Gracey a mis dans son film est admirable, surtout quand on sait qu’il s’agit de son premier film avec la casquette de réalisateur. Il assure bien le bougre !

Mais tout autour du film assure le spectacle comme rarement. Tout dégage une énergie dingue, et les différentes scènes musicales donnent la chair de poule. Le casting est ultra talentueux, et le duo Hugh Jackman / Zac Efron brille. Pour Hugh Jackman c’est très simple : il est parfait. Ultra charismatique, un talent pour la danse et le chant … Si j’étais gay et autour de son âge, j’aurais sans doute un poster dans ma chambre.

Bon c’est déjà le cas, mais parce que j’aime bien l’affiche de Logan, que voulez-vous.

 

Arrête d’être si parfait !

 

Toutes les chansons ne se valent pas, mais la bande-son est réellement une bouffée de bonne humeur et d’énergie qui ne peut plus quitter mon esprit pour le moment. Le fait que je l’écoute au travail n’aide sans doute pas, je vous l’accorde. Mais je n’ai pas envie que la bande-son quitte mon esprit car elle est bien trop agréable ! Elle file une pêche folle.

The Greatest Showman est un film profondément charmant. Moi qui ne suis pas le plus grand fan des comédies musicales, je ne pouvais pas rester insensible. Est-ce qu’il est parfait ? Non, comme je l’ai dit toutes les musiques ne sont pas à retenir et oui, l’histoire fait vraiment trop fausse. Mais pour une histoire sur P.T. Barnum, c’est presque parfait quand on y pense …

Je le vois comme un petit bonbon qui fait un bien fou. Je suis ressorti de la salle avec le sourire aux lèvres. C’est bien tout ce que je lui demandais et c’est ce que j’ai obtenu. Nous avons parfois besoin de ce genre de films, autant en avoir un qui fait bien son boulot de nous divertir et de nous charmer.

Je ne peux que vous le recommander pour l’expérience au cinéma, histoire d’apprécier pleinement le spectacle visuel offert par le film.

Petit cadeau de fin : la bande-son du film !

 

 

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

1 commentaire sur “[Critique] The Greatest Showman

  1. Effectivement, après l’avoir vu le weekend dernier, j’ai été agréablement surpris ! J’étais parti avec des préjugés (pas trop mon genre les comédies musicales) ! Et finalement, j’écoute la BO au boulot xD
    Tu ressors de ce film joyeux et souriant ! Tu n’as envie que d’une chose, écoute en boucle les musiques <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.