Review : Elysium

Quand on s’appelle Neill Blomkamp, le sauveur et second souffle de la SF moderne, forcément on attend pas le petit film de seconde zone mais la grosse révolution.