Tabula Rasa

Flamme

 

Le 2 janvier 2016, au sein de l’Antre du Greil. La journée semblait bien commencer, les habitués sont déjà là, prêts à passer leur commande habituelle. Mais à 9h01, l’ambiance changea tout de suite quand ils me virent arriver avec un lance-flamme et un regard désespéré.

– Tirez-vous les gars, je vais tout cramer aujourd’hui ! J’en ai marre, je veux changer l’endroit !

Tous les habitués du lieu se regardent, apeurés et dans l’incompréhension la plus totale. Le proprio du lieu qui tient absolument à tout cramer au lance-flamme ? On sait tous que les gueules de bois des fêtes de fin d’année sont importantes chez le personnage, mais pas à ce point. Après quelques secondes, ils se réunissent tous pour choisir un représentant par un système très simple : le moins alcoolisé parle. Ce dernier se fait appeler Jean-Mi, même si son vrai prénom est Gontran ce qui rend son surnom d’autant plus étrange … Jean-Mi remet en place sa cravate qu’il avait précédemment sur la tête, nous laisse rêveurs avec un bon gros rot, puis il prend la parole.

– Greil, pourquoi veux-tu faire une chose pareille ? Nous sommes là depuis des années et tout semblait se passer pour le mieux non ? Qu’est-ce qu’il t’arrive ?
– J’ai passé ma journée d’hier à me remémorer de mon passé et … Je ne supporte plus ce confort que je me suis créé.
– On est plus assez bien pour toi, c’est de ça qu’il s’agit ? C’est pas le bar le plus chic du coin, c’est sûr. Mais c’est notre bar. Tu es là depuis des années, tu commences enfin à avoir de vrais piliers de bar en plus ! C’est quand même un bel honneur.
– Justement. C’est pour ça que je veux tout cramer !

L’incompréhension gagne encore plus les esprits des clients de l’Antre. Notamment sur le fait de savoir si ils auront leur commande passée ou non. La soif reste toujours la priorité pour certains piliers de bar, même si il y a un cinglé avec un lance-flamme qui entre dans la même pièce qu’eux.

– Je ne te comprends pas trop Greil. Dis nous clairement ce qu’il se passe dans ta tête.
– Je suis devenu feignant. Et ce n’est pas dans ma nature normalement, en tout cas pas lorsque ça touche au bar. Je me contente de faire les mêmes bières et cocktails au même rythme … Je n’ai plus la faim et l’ambition que j’avais au début. Il faut que je me remette dans un challenge constant. Je veux créer le meilleur bar du coin, pas seulement un bon bar sympa. Le meilleur. Je n’oublie pas ce que vous avez fait pour moi, mais je veux recentrer le lieu. Donc je le crame un petit coup, je récupère l’argent de l’assurance, et je refais la déco. Mais l’esprit restera le même. C’est juste un pas de recul que je prends pour sortir de meilleurs cocktails.
– Très bien … Je pense que ta métaphore est devenue suffisamment évidente par rapport aux lecteurs et qu’ils ont compris le message. Mais même si nous sommes des personnages de fiction qui n’ont pas de réelle existence … Il y a moyen d’avoir une pinte gratuite ?
– Jamais !
– Même dans la fiction, tu restes un pingre.


Du coup, le bar, c’est le site. Les habitués, ce sont les lecteurs. Les cocktails, ce sont les articles que j’écris … Et Greil, c’est Greil. Ça, ça ne change pas. Je vais changer quelques points dans mes articles pour les rendre meilleurs. Le rythme sera peut-être plus lent, moins d’articles sortiront … Mais je veux faire en sorte que chaque article soit le plus intéressant possible. Il ne faut plus que je me repose sur mes lauriers comme je l’ai fait ces derniers mois. Je me concentrerais maintenant uniquement sur la qualité. Je veux que mes articles soient plus drôles qu’ils n’ont jamais été. Et surtout, plus intéressants pour vous ! Ne vous inquiétez pas, je continuerais à parler cinéma … Mais le ton va un peu changer. J’ai plusieurs idées pour de nouveaux types d’articles aussi donc 2016 est l’année du changement. Je crois qu’un politique avait sorti une catchphrase dans le même genre … Mais dans le doute, je vais prétendre que c’est moi qui l’ai inventé et que c’est lui qui m’a copié.

 

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.