[Critique] Seven Sisters

Qui aurait pu croire que réaliser un film avec des nazis zombies et sa suite pourrait être un tremplin ? C’est pourtant le cas et je dis bravo à Tommy Wirkola. Nous lui devons Dead Snow ainsi que sa suite, que je vous conseille au passage si vous aimez les films bien barrés. Et il nous revient aujourd’hui en tant que réalisateur pour un film d’une toute autre ampleur puisque le voici derrière un gros film de science-fiction : Seven Sisters. En terme de distribution, c’est un poil étrange car il est sorti au cinéma en France, mais il s’agit normalement d’un film pour Netflix.

En effet, aux États-Unis, le film s’appelle What happen to Monday ? et est sorti le 18 août sur la plate-forme. Pourquoi est-ce que ça n’était pas le cas pour chez nous ? Aucune idée. En tout cas, chez nous c’est en salle sous un autre nom qu’on peut le découvrir.

C’est de la SF et on a Noomi Rapace qui incarne 7 personnages différents donc évidemment que le film m’intriguait ! Bref, parlons Seven Sisters !

 

 

Pour vous résumer rapidement l’univers du film : la surpopulation est devenu LE problème majeur, au point où une politique d’enfant unique est mis en place. Malheureusement, des septuplés vont naître. Sept soeurs qui auront pour nom un jour de la semaine, jour où elles ont le droit de sortir pour incarner une identité unique : Karen Settman. Bien évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu.

Je dois vous avouer que j’attendais plus le film pour y voir la prestation de Noomi Rapace que pour l’histoire en elle-même. Surtout avec cette belle campagne marketing française avec en guise de phrase d’accroche sur les différents posters « Vous ne devinerez jamais la fin ». Super, ça ne dit pas si le film est bien ou non, on nous dit juste que la fin est surprenante. Et spoiler : pas vraiment. Si vous êtes attentifs durant le film, vous verrez assez rapidement les différentes directions que prend le film. Encore plus si vous êtes fans du genre. Car Seven Sisters n’est pas le plus original des films. Je ne vous donne pas les références dans lesquelles le film pioche car cela serait presque du spoiler pour les événements du film.

Mais malgré ça, l’histoire est tout de même bien racontée et le tout est suffisamment maitrisé pour que l’on passe outre.

Seven Sisters est un film qui fait très bien son taf. L’univers est maitrisé, le scénario aussi. Il n’y a rien de révolutionnaire mais à aucun moment le film ne nous prend pour des imbéciles ce qui fait quand même vraiment plaisir. On ajoute à ça du rythme, des scènes d’action vraiment sympas et on obtient un divertissement très honnête. J’ai passé un bon moment en salle. Notamment parce que Noomi Rapace fait le café.

 

Sur cette image : 5 Noomi Rapace.
Leur point commun ? Pas une seule d’entre elles regrettent de ne pas avoir été dans Alien : Covenant.
On les comprend.

 

Jouer plusieurs personnages doit être un exercice compliqué. Mais Noomi Rapace est une bonne actrice et elle le prouve ici en nous fournissant une prestation convaincante. Je crois qu’il y a plusieurs personnages différents sur un même plan. Les personnalités ne sont pas les plus travaillées, nous restons en surface. Mais elles ont chacune leur trait de caractère qui fait qu’on les différencie. A aucuns moments on ne se perd en se demandant quelle Noomi Rapace est à l’écran pendant les différentes scènes.

Le reste du casting fait également le boulot. Willem Dafoe est Willem Dafoe donc impossible pour lui d’être mauvais. Et on arrive à reconnaître Glenn Close derrière ces 50 kilos de maquillage, donc bravo à eux deux ! J’espère aussi qu’il s’agissait de prothèses car sinon, la dame a un peu abusé du botox très récemment !

 

*Moi qui passe devant ce même miroir*
– Laideur à peine dissimulée
– Dépression chronique
– Visage marqué par l’éternel besoin d’essayer de comprendre Matrix : Reloaded

 

C’est une critique assez courte mais je n’ai pas l’impression qu’il y ait un vrai besoin de tout développer pour ce film. Ce n’est pas de la grande science-fiction. Les thèmes abordés ont déjà été abordés ailleurs et d’une meilleure manière. Mais malgré tout le film dépeint bien son univers qui parait crédible. C’est une dystopie, mais elle semble tout à fait réaliste ce qui la rend marquante et efficace. Les twists sont efficaces aussi, même si ils ne sont pas aussi surprenants qu’on veut nous faire croire.

On ajoute à ça de bonnes scènes d’action et une bonne prestation de notre actrice principale et on obtient un film de deux heures qui nous divertit. Et je trouve que c’est une période un peu creuse en ce moment au cinéma donc je vous conseille d’aller voir Seven Sisters. Non pas par défaut malgré ce que ma phrase précédente pourrait sous-entendre, mais bien parce que c’est un bon divertissement. J’ai passé un bon moment dans la salle, les autres spectateurs semblaient aussi être satisfaits.

Bref, Seven Sisters, c’est un oui !

 

Pour me faire pardonner du côté un peu « léger » de cette critique, je vous propose l’image suivante :
Sept soeurs à l’arrêt Sept soeurs en conclusion de la critique du film Seven Sisters.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *