Review : X-Men Apocalypse

Notre saga mutante préférée est de retour dans nos salles sombres avec le sixième opus de la trame principale et le neuvième si nous comptons les spin-off consacrés à Wolverine et Deadpool. Et la machine semble très bien huilée parce qu’il y a encore pas mal de projets se passant dans cet univers qui arriveront dans les prochaines années. La Fox ne semble rien réussir quand cela touche aux 4 Fantastiques mais ne sont pas prêts de lâcher leurs mutants. X-Men est une saga qui a connu des hauts mais aussi quelques bas … Et les quelques bas étaient quand même vraiment bas.

Chaque opus est donc un risque pour les spectateurs car nous ne savons pas en avance ce qui peut nous attendre. Est-ce que nous sommes devant un nouvel épisode que nous mettrons dans les tops de la saga X-Men ou est-ce que Apocalypse porte bien son nom ? Tentons de répondre à cette question avec la review de X-Men Apocalypse !

 

X-Men Apocalypse

 

X-Men Apocalypse est donc la suite de X-Men Days of Future Past. Se déroulant dans les années 80, il met en scène le réveil d’Apocalypse, considéré comme le tout premier mutant, mais également l’un des plus puissants. Ce dernier voit après des milliers d’années que les humains sont ceux qui ont pris le pouvoir sur Terre. Bien décidé à remédier à ça, il réunit autour de lui 4 mutants qu’il va améliorer afin de remodeler la planète comme il le souhaiterait. Parmi ces 4 mutants, Magneto, brisé comme il ne l’a jamais été qui retombe dans les ténèbres. Le Professeur Xavier n’a d’autres choix que d’utiliser ses élèves pour partir en guerre contre Erik et Apocalypse.

Je dois avouer que je n’attendais pas cet opus. J’aime la saga et la direction qu’elle a prise après les 2 échecs consécutifs qu’étaient X-Men : L’affrontement final et X-Men Origins : Wolverine. Mais pour ce film en particulier, les bandes-annonces ne me donnaient pas du tout envie. Il y avait pourtant tous les ingrédients pour me plaire : le retour de mutants bien connus de l’univers et le plus gros méchant de la mythologie X-Men … Normalement, c’était du tout cuit, j’avais ma place déjà assurée. Et techniquement, c’est un peu le cas puisque je vous en parle maintenant. Mais je ne sais pas, ça ne me vendait pas de rêve.

Les retours critiques n’étaient également pas fameux. Rien d’alarmant, mais rien de vraiment grisant non plus. Bref, c’était un petit peu le cul entre deux chaises, pas mauvais mais rien de bien spécial non plus. Et pourtant, en ressortant de la salle, je dois avouer que j’étais globalement satisfait. X-Men Apocalypse n’est pas exempt de défauts, mais c’est un bon point de départ pour le futur de la saga au cinéma tout en étant un bon divertissement.

Gens attirantsJe sais que j’ai dit que ça ne vendait pas du rêve, mais autant Apocalypse a une gueule de cul, autant les autres sont tous magnifiques.
Olivia Munn … Vous êtes très charmante. Michael … Reste comme tu es.

Malgré tout, il faut quand même avouer que ce n’était pas glor..

Oh la ferme ! Assume mon loup, tu as aimé ce film même si tu as envie de chier dessus un maximum pour rester objectif !

Super, mon Deadpool interne est de retour … Tu sais très bien que je dois quand même annoncer des défauts quand il y en avait et il y en avait, c’est indéniable.

Ouais, mais tu as eu Quicksilver qui fait une super scène avec Sweet Dreams en fond musical. Alors tu fais comme tout le monde, tu te plains en attendant Deadpool 2 où tout le monde pourra à nouveau gober tout ce que je vous mets à proximité du visage. X-Men baby ! Je suis dans leur univers, je ne peux poser ta pèche dessus alors qu’on va faire des crossovers et autres joyeusetés dans le futur. J’espère avec Wolverine d’ailleurs …

Bah tiens, parlons-en de Wolverine ! C’était LA scène finale de la dernière bande-annonce. Nous avons bien Wolverine présent dans ce film. Et je dois avouer que même si j’apprécie toujours de voir Hugh Jackman se déchaîner avec des griffes contre une armée et que dans cette scène il était dans une rage jouissive pour le spectateur … Sa scène est complètement inutile. Il est juste là comme teaser pour nous rappeler que Wolverine 3 arrive l’année prochaine, sans rien apporter à l’histoire. C’est quand même énervant. Qu’on ait Wolverine, c’est super. Mais si ça pouvait apporter quelque chose au récit, ça serait encore mieux.

En plus on voit pas son cul dans celui-ci. L’âge qui doit vexer Jackman sans doute. Son popotin doit devenir tout flagada. Alors que moi …

DeadpoolT’as envie de me dessiner comme l’une de tes françaises hein ? … Ouais bon ok, pas la meilleure référence à Titanic que j’ai pu faire.

Reprenons les choses calmement et sérieusement. Dès que ça cause X-Men ou mutants en général, ça part en couille. Le problème majeur du film selon moi se situe au niveau de son rythme. X-Men Apocalypse dure 2h24. Vu l’histoire du film, je trouve que c’est un peu beaucoup. Rien de dramatique pour autant, mais vous pourrez vous surprendre plusieurs fois à regarder votre montre durant le film. Car même si il y a de bonnes scènes bien dynamiques, le niveau moyen n’est pas folichon. Je ne vais pas prétendre savoir ce que Brian Singer vivait quand il s’occupait de la réalisation, mais je pense sincèrement qu’il a enchaîné trop rapidement après X-Men Days of Future Past et qu’il avait une espèce de fatigue ici. Nous avons quand même nos fulgurances ici et là qui maintiennent l’intérêt du spectateur. Notamment la fameuse scène de Quicksilver qui ne surprend pas le spectateur qui s’y attend, mais qui reste tout de même une scène sacrément divertissante. Il faut faire attention, ça va presque devenir une scène obligatoire à chaque nouvel opus !

QuicksilverEn plus il a un t-shirt Rush ! C’est cool.

Pour rester dans les points faibles du film, un dernier qui m’a un peu chagriné : les méchants. Je vais parler des nouveaux arrivants dans cet opus dans un instant, mais il faut que je parle de ces cavaliers de l’apocalypse quelques instants. Nous avons donc Psylocke, Magneto, Tornade et Angel. Magneto est toujours aussi important et reste décidément le personnage le plus profond et le plus intéressant de la saga X-Men. Et autant pour Tornade on peut voir qu’elle change d’état d’esprit dans le film, autant Psylocke et Angel sont transparents et interchangeables. Quand je vois Angel et son niveau de participation, je me demande sincèrement pourquoi Apocalypse le choisirait lui pour devenir l’un de ses cavaliers quand il y avait tellement mieux ailleurs.

Et Olivia Munn est une dame très charmante. Dans cette tenue, effectivement elle fait plaisir à mon petit coeur de nerd, et à mon petit coeur de mâle. Mais elle n’a aucune psychologie. Elle est juste là pour être là, sans avoir réellement la moindre importance. Et c’est quand même sacrément dommage. Apocalypse est bien meilleur que ce que j’imaginais avant de voir le film. Son design n’est pas le plus intéressant au monde, mais Oscar Isaac a une prestance qui montre que son personnage n’est pas à prendre à la légère. Il est considéré comme un dieu et quand on le voit à l’écran face à d’autres mutants, on comprend qu’effectivement, le taulier c’est lui. Il manque quand même un peu de profondeur.

Pour avoir un film vraiment excellent selon moi, il aurait justement fallu remplacer les quelques scènes inutiles par des scènes consacrés aux différents méchants et là, nous aurions eu un film de 2h24 certes, mais nous serions sans doute plus investis. C’est le méchant qui rend généralement les bonnes adaptations de comics au cinéma vraiment excellentes. Ça reste bien meilleur qu’un Kevin Bacon dans X-Men : Le Commencement, mais ce n’est pas glorieux pour autant.

ApocalypseOh non, il devient géant. Mes amis, il est temps d’appeler nos zords pour former le super méga zord !

Ouais bon, Francis n’était pas l’éclate non plus en tant qu’adversaire. Mais quand même !

Je vais surtout parler des nouveaux personnages maintenant. Car bon, on ne va pas se mentir : James McAvoy et Michael Fassbender sont toujours parfaits dans leur rôle. Jennifer Lawrence en Mystique continue également de faire le boulot même si je trouve qu’on ne la voit pas assez en bleu à mon goût, ce qui va un peu à l’encontre de l’esprit du personnage. Beast et Quicksilver font également le taf, avec ce dernier plus présent que dans X-Men Days of Future Past ce qui est un bon point. Et je sais que j’ai dit nouveaux personnages même si techniquement ça ne l’est pas … Mais bref, suivez moi dans mon délire quelques instants.

Ce sont des nouveaux personnages car même si nous les avons déjà vu dans la première trilogie, le gros intérêt qu’a amené Days of Future Past est que nous ne connaissons pas en avance les futurs événements. Tout a été changé et permet donc de reprendre la saga sur de bonnes bases. Nous sommes donc à nouveau en compagnie de Cyclope, Jean Grey et Diablo. Et ça fait quand même plaisir de retrouver des membres originaux des X-Men. Avec Tornade et Beast, nous avons le line-up du dessin animé des années 90 et ça met du baume au coeur des fans. X-Men Apocalypse est globalement un baiser fait directement sur la joue des fans de la saga. Cela peut d’ailleurs passer un peu trop pour de la démagogie ce qui peut faire mal au film, comme c’était le cas pour Batman v Superman par exemple. C’est une question d’équilibre et je trouve qu’ici nous avons un équilibre correct. Nous voyons déjà les futurs soucis que rencontreront les X-Men dans le futur, avec notamment Jean qui commence à entrevoir Phénix.

Les petits nouveauxDu coup Sansa … Qu’est-ce que tu fous là ?

Globalement, X-Men Apocalypse est un bon divertissement. C’est malheureusement tout ce que je peux en dire. J’aurais aimé que ce nouvel opus est la même qualité que Days of Future Past ou qu’un X-Men 2 (le meilleur opus selon moi), mais les quelques problèmes de rythme et les méchants un peu transparents empêchent ça. Avec un meilleur équilibre et un scénario un peu plus fouillé, le film pouvait avoir tout le potentiel du monde. Il n’empêche que cela reste un film que les fans de la saga X-Men n’ont aucune raison de ne pas apprécier. Les bonnes scènes du film sont vraiment bonnes, la saga repart sur des bases solides et surtout X-Men Apocalypse est non seulement une conclusion efficace aux 6 films principaux, mais c’est avant tout le tremplin pour un nouveau départ. Et c’est bien là le principal !

AngelIl était quand même vraiment nul Angel. Regardez moi cette face de pet. Je suis mieux que lui.
Et tout le monde se bat pour jouer Cable dans la suite de mon film ! #DeadpoolPresident #FeelThePool #MakeXMenGreatAgain


Et vous, qu’avez-vous pensé du film ? N’hésitez pas à commenter pour partager votre avis ! Et il y a une page Facebook sinon, elle est juste ICI. Et allez voir The Nice Guys, ce film est génial bon sang !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

1 commentaire sur “Review : X-Men Apocalypse

  1. *Attention petit spoiler* pour ceux qui n’ont pas encore vu le film !

    Il y a une deuxième scène qui a fait chavirer mon petit cœur de geek métalleu sur les bords quand même :
    C’est celle ou Apocalypse vient recruter et améliorer Angel sur « The 4 horsemen » de Metallica ! J’en ai rêver et ils l’ont fait 🙂 j’avais rêver d’un Civil War des Gun’s pour Civil War qui n’avait pas été réaliser….
    Bref sinon même conclusion que toi : bon divertissement sans aller plus loin pour ce film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.