Review : World War Z

Si il y a bien un genre de film que votre serviteur Greil adore par dessus tout, c’est le film de zombie !! J’adore tout simplement. Je ne saurais précisément expliquer pourquoi, mais cet aspect de voir l’humanité s’effondrer et la psychologie des personnages … C’est tout simplement quelque chose que je trouve super. Et pour ça, je dois remercier le père du zombie : George Romero. Un grand respect pour ce monsieur.

Mais à l’heure actuelle, il fait chier ce vioque. Le zombie moderne, c’est super, et merci Danny Boyle et son 28 jours plus tard d’avoir lancé cette révolution, parce que le papy il est devenu sénile. Il suffit de voir ses deux derniers films (Diary of the Dead, ou comme j’aime l’appeler Diarrhée of the Dead avec énormément de finesse dans mon humour, et Survival of the Dead qui étaient juste 2 purges) pour voir qu’il est fini. Dans les films de zombies cependant, on a eu une longue pause au cinéma. Je ne compte pas Warm Bodies et encore moins la saga des Resident Evil … Et voilà qu’ils reviennent au top ! On remerciera sans doute la série The Walking Dead d’avoir remis le zombie sous le spot. Au cinéma en tout cas, c’était encore le calme plat jusqu’à ce qu’on annonce une adaptation du célèbre roman de Max Brooks World War Z.

Seulement ce n’est pas un roman, mais un guide sur comment survivre à un apocalypse zombie ! Comment adapter un guide sans déconner ?! … Vivement le Guide Michelin le film quand même, un film qui tuerait plus d’un diabétique. Bref, avec Brad Pitt en tête d’affiche, voyons ce que ce film de zombie a dans le ventre !

affiche World War Z

World War Z, de quoi ça cause ? Eh bien c’est l’histoire d’une épidémie mondiale qui touche une grande partie de la population, les transformant en zombies assoiffés de chair fraiche. Au milieu de ce chaos total, notre bon et beau Brad Pitt, ancien agent de l’ONU, se voit attribuer comme mission de trouver l’origine de cette épidémie, en espérant trouver un remède.

On ne va pas se mentir, vu le titre du film j’ai tout de suite eu beaucoup de recul sur le sujet. Je ne m’attendais pas à un scénario brillant vu le matériel adapté (qui est juste génial, lisez ce bouquin c’est vraiment un super truc) mais pourtant ce n’est pas trop mal au final ! Le scénario n’est pas génial puisque ça fait très « Non mais tu dois aller au point B, pour ensuite aller au point C qui te donnera la position du point D » (merde, j’ai même pas placé point G … Qu’est-ce qu’il m’arrive ?!) mais on se laisse guider dans les différents lieux et c’est agréable.

Il s’agit d’ailleurs très certainement du gros point fort du film : enfin un film de zombie qui nous montre vraiment ce qu’il se passe partout dans le monde ! Nous avons toujours eu des films de zombies qui étaient très limités dans l’espace. C’était un centre commercial, ou un building, avec au maximum une région. Mais ici, on en fait du voyage ! Du New Jersey à l’Israël en passant par la Corée et le Pays de Galle, le Brad Pitt il en fait du chemin pour le trouver son patient zéro. Le réalisateur en profite d’ailleurs pour plaire à tout le monde : on a de la scène ultra impressionnante comme en Israël qui visuellement en envoie, ou des scènes bien plus intimistes dans des lieux confinés. C’est mondial, c’est une bonne pandémie bien montrée pendant le film où personne n’est à l’abri. Pas même le héros et sa famille.

familleC’est le même regard qu’il a eu quand il a vu sa femme arriver sans sa poitrine pour la première fois.

Et parlons-en de sa famille d’ailleurs !! Elle fait partie pour ma part des 2 gros défauts du film. La femme de Brad Pitt et ses 2 filles sont juste … STUPIDES !! Pendant tout le premier quart d’heure du film on a envie juste d’une chose : qu’elles se fassent bouffer qu’on passe à autre chose !! Les deux filles nous sortent par les yeux !! Et pendant le reste du film c’est la femme qui nous soule, à toujours vouloir communiquer avec son mari au téléphone. Bien entendu que c’est important au niveau des personnages et leurs implications je le comprend, mais bon sang on est en plein milieu d’une scène très intense et PAF on voit une scène où elle essaye d’appeler son mari … MEUF IL EST AU MILIEU D’UNE ARMÉE DE ZOMBIES NOUS CASSE PAS LES STEAKS ET VA FAIRE UN SANDWICH !! On a pas le temps pour tes pleurnicheries !!

Cela peut paraître un peu sexiste, mais je vous assure qu’au bout d’un moment on espère qu’il leur arrive un malheur.

tsunamiUne des scènes les plus impressionnantes du film, c’est un coup à vous faire bander un geek ça ! … Et je dis ça dans mon cas, c’était un panard cette scène ! J’ai failli en foutre partout sur mon pop-corn qui était déjà trop salé à mon goût …

Quel est l’autre défaut du film du coup ? Pour ma part c’est le budget du film. Ou plutôt la conséquence du budget. Le film a coûté extrêmement cher, et ça se voit. De nombreuses scènes sont réellement dantesques et font plaisir à voir car enfin on balance du zombie en grande masse. Mais avec une telle facture à payer, les producteurs attendent bien évidemment le retour sur investissement ce qui nous amène une conséquence bien dommage : le film est vraiment trop gentil. Alors attention, ce n’est pas un film pour enfant, ce n’est pas bisounours, mais bordel un peu de sang et de bidoche n’aurait pas été de trop, au contraire ça serait bienvenue dans ce genre de film ! Mais ici non, on a de la violence ça oui, mais pas de boucherie, pas d’arrachages de membres, pas de cannibalisme montré à l’écran … C’est un poil trop gentil pour un film qui montre pourtant l’ampleur de l’horreur.

 

channel numéro 5Inévitable. Zombie n°5

Au final, que dire de World War Z ? Un très bon film, mais pas parfait. Une trop grande impression que c’est le départ d’une saga avec une fin qui nous laisse trop sur notre faim (mais qui sans vous spoiler annonce des batailles foutrement épiques dans World War Z 2 !!), une absence de sang alors qu’aux dernières limites on en a 5 litres dans le corps !! On aurait pu en faire perdre 1 ou 2 dans le tas quand même … Mais des scènes réellement très impressionnantes, et une pandémie réellement très crédible à laquelle nous assistons, nous l’avons notre film de zombie à grande ampleur ! Il faut savourer maintenant ! Alors certes il ne sera pas aussi culte que peut l’être 28 jours plus tard ou l’Armée des morts (mon film de zombie préféré), mais il reste un film très efficace et qui fait foutrement plaisir !

Le zombie a enfin viré la saloperie qu’est devenu le vampire du spot, alors savourons notre chair putréfiée avec World War Z qui assure le fait que cet été, niveau cinéma, du lourd nous attend les amis !!

Romero– Je suis désolé pour ce que je t’ai dit tout à l’heure. Je ne sais pas ce qu’il m’est arrivé, je devais avoir pris trop de sucre …

– Ne t’inquiète pas je te pardonne.

– Merci. Mais quand même, arrête de faire des films, tu crains maintenant.

– …

PS : A chaque fois que tu aimes la page Facebook ou que tu follow le compte Twitter du site, un manchot perd ses jambes. Et ça, c’est marrant.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

7 commentaires sur “Review : World War Z

  1. Comme tu aimes si bien le dire « chacun ses goûts » !
    Pour moi des acteurs qui font le minimum, des personnages aux réactions stupides et un super Brad Pitt ne font pas un bon film.

      1. Sa y est je l’ai vu ce film, pas plus tard que maintenant ! J’ai lu les critiques de spécialistes et je les trouves vraiment très sévères. Il m’a vraiment emporté dedans, j’ai surkiffé je crois qu’il n’y a pas d’autre mot, c’est très réaliste pour un film de zombie *le dernier étant Resident Evil hum… (bon j’avoue j’ai bien aimé aussi ^^)* mais sinon le film: une tuerie. Il est presque 4h du mat je vais pas t’écrire un roman 😉 A+ sur CAQ

  2. World War Z n’est pas le Guide de Survie en Territoire Zombie. Ce sont deux livres différents de Max Brooks….

    1. Oui effectivement j’ai cherché après et ce sont bien deux romans différents. Mea culpa !

      Et du coup, je ne te remercie pas, je vais devoir mettre la main sur ce bouquin et donc dépenser mon argent si durement gagner ! Sacrilège !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.