Review : Terminator Genisys

Rien. Rien dans le projet autour de ce film ne m’intéressait. Que ça soit le nouveau pitch de l’histoire, le projet d’en faire une nouvelle trilogie et d’enchaîner le tout très rapidement avant que James Cameron n’en récupère les droits, les affiches, les bandes-annonces … Il n’y a rien eu autour de Terminator Genisys qui ne m’a donné envie un seul instant. Cependant, malgré tout ça, je restais l’esprit ouvert. Le film pouvait nous surprendre. Le film pourrait être bon et la trajectoire de ce reboot pouvait me donner envie de replonger pleinement dans mon amour pour cette saga, amour que je n’avais plus aussi vif depuis Terminator 3 : Le soulèvement des machines et Terminator Renaissance. Je ne déteste pas ces films d’ailleurs je tiens à le préciser. Terminator Renaissance était sympathique et essayait quelque chose de nouveau. Terminator 3 était un peu trop feignant à mon goût par contre.

C’est donc l’esprit complètement vide que je suis allé voir Terminator Genisys. Je n’avais aucune attente, aucun à priori. Je me fichais de ce que j’avais vu dans les bandes-annonces. Et je vous le dis tout de suite afin que vous ne perdiez pas une seconde de plus à essayer de savoir si j’ai aimé ou non Terminator Genisys : je méprise ce film. Je méprise Terminator Genisys. Non seulement c’est une daube, mais en plus il représente parfaitement tout ce qui ne va plus à Hollywood ces dernières années.

Vous êtes prévenus : je ne vais pas être tendre. Mais je vais vous préciser tout de même ma pensée. C’est parti pour la review de cet affront qu’est Terminator Genisys. Et je vous préviens tout de suite : il y aura du spoiler en masse car je compte vous parler de l’histoire. Car le plus gros défaut du film est son scénario donc je me dois de vous en parler librement, sans avoir à me soucier si cela peut spoiler ou non. Vous voilà au courant ! C’est parti.

Commençons par le pitch du film : nous sommes en plein milieu de la guerre entre les machines dirigées par Skynet et l’humanité dirigée par John Connor (Jason Clarke). Ce dernier étant au courant de l’existence de l’arme capable de faire voyager des machines dans le temps, il décide d’en finir définitivement avec la menace en allant récupérer cette arme. Malheureusement, ils arrivent trop tard car comme prévu dans le premier Terminator, une machine a été envoyée en 1984 pour tuer Sarah Connor (Emilia Clarke), la mère de John. Ce dernier envoie donc Kyle Reese (Jai Courtney) qui se trouve être son futur père dans le passé pour qu’il sauve Sarah d’une mort certaine. Mais, contrairement aux événements des précédents films, c’est dans un passé bien différent que Kyle va atterrir puisque Sarah est déjà au courant de tout, et se bat aux côtés d’un autre T-800 (Arnold Schwarzenegger) pour détruire Skynet avant qu’il ne soit crée. Perdu au milieu de toutes ces périodes temporelles, il décide tout de même d’aider Sarah et « papy » a essayé de détruire une fois pour toute le coeur de Skynet.

BON !! Autant tout de suite mettre les choses au clair : IL N’Y A RIEN DANS CE FILM QUI NE MARCHE !

Alors, je ne dis pas qu’il ne faut pas rebooter la saga. J’aimerais effectivement qu’on arrête ces reboots intempestifs mais c’est un business et cela semble marcher. Alors je l’accepte. Je ne crache pas sur Terminator Genisys juste parce qu’il veut tout rebooter. Je crache sur Terminator Genisys parce que Terminator Genisys me crache dessus à vrai dire. Il me crache dessus en tant que spectateur, et il me crache dessus en tant que fan de la saga Terminator.

Le film essaye de se la jouer fin en créant tout ce nouveau concept de réalités alternatifs, d’influence sur l’espace temps tout ça tout ça. C’est un concept intéressant sur le papier, mais dans l’exploitation de cette idée, Terminator Genisys fait tout de travers. Créer un nouveau passé est une bonne idée. Mais il faut pour autant rester cohérent. Et rien dans le scénario ne tient debout ce qui rend tout le film inintéressant car toute l’idée de départ est bancale. Quand on a une base solide et que les détails de l’histoire amènent des petites incohérences, cela ne gêne pas le déroulement de l’histoire générale. Mais quand on foire dès le départ, on se contente de suivre pendant les 2 heures du film une histoire sans aucun intérêt. Rien que le concept même de l’autre modèle de T-800 qui aide Sarah Connor et qui l’a rejoint en 1973 est stupide et n’a aucun sens. On a vu au tout début du film que Skynet n’a fait qu’un seul voyage dans le temps et c’est pour envoyer le T-800 en 1984 pour la tuer. Alors d’où sort l’autre modèle arrivé en 1973 et pourquoi était-il là pour protéger Sarah ? On a vu qu’il n’y a eu qu’un seul putain de voyage dans le temps avant que Skynet ne reprenne la main et prenne le contrôle de John Connor (on va revenir sur ce point dans une seconde d’ailleurs …). A quel moment il était possible qu’un Terminator soit reconfiguré et programmé pour protéger Sarah Connor avant d’être envoyé dans un passé encore plus lointain que le premier voyage ?! Skynet n’aurait jamais fait une chose pareille et les humains n’ont pas eu l’occasion de le faire !

ArnoldMa tête quand on a essayé de me faire passer le suppositoire qu’est le scénario de Terminator Genisys.

Parlons maintenant de ce gros twist qui est que John Connor est le méchant de ce Terminator Genisys et par extension d’un point plus général : le marketing qui a été fait autour du film. Le twist sur le fait que John Connor était devenu un hybride aux ordres de Skynet est débile (il a conservé tous ses souvenirs mais reste quand même du côté des machines … oui, mais non), mais reste un twist important du film. Ce twist était cependant dévoilé dès la bande-annonce du film. D’ailleurs ceux qui ont vu uniquement la bande-annonce, je vous le dis : vous avez vu tout le film !

Et c’est juste une manoeuvre marketing totalement débile. Pourquoi avoir mis l’un des seuls si ce n’est le seul twist du film dans la bande-annonce ? Il n’y a avait vraiment pas moyen de broder autour sans tout révéler avant que l’on aille voir le film ?! On se plaint d’habitude des bandes-annonces qui montrent trop de choses. Ici c’est ce syndrome à son niveau maximum : il révèle tout ce putain de trailer !

Alors entre ça et les affiches complètement refaites ainsi que toute la campagne de pub en général … Terminator Genisys est un ratage complet que ça soit dans son contenu, mais également avec tout ce qu’il y a eu autour du film. C’est une division par zéro le bordel.

DaenerysFemme, je t’ai vu nue plusieurs fois dans Game of Thrones. Jamais tu ne me feras croire que tu as gagné 2 bonnets.

L’histoire est complètement foireuse, la campagne marketing autour du film est complètement foireuse … Est-ce que les scènes d’action et les personnages sauvent au moins la mise ? A VOTRE AVIS ?!

Emilia Clarke, tu es vraiment très charmante, j’aime beaucoup ton personnage dans Game of Thrones. Mais te voir en Sarah Connor, je n’y ai juste jamais cru une seule seconde. J’avais lu dans une interview qu’il ne fallait pas trop essayer de la comparer à Linda Hamilton car c’était différent. J’ai envie de te dire heureusement qu’il ne faut pas te comparer à Linda Hamilton ! Parce qu’elle te met minable sans match possible ! Si on me demande quelles sont les femmes les plus badass de l’histoire du cinéma, je réponds toujours la même chose : Ripley de la saga Alien, et Sarah Connor de la saga Terminator. Ici ils ont essayé de faire quelque chose avec le côté rebelle de Sarah qui refuse que son destin soit tracé. C’est pour ça qu’elle refuse au début d’envisager la moindre aventure avec Kyle Reese, pour montrer qu’elle est forte et indépendante. Cependant, quand on a cette volonté et qu’à la fin du film une fois que tout est fini tu ailles volontairement avec Kyle Reese, non seulement ça montre que l’écriture du film est affreuse, mais en plus que le personnage n’a aucune réelle volonté ! Elle n’a plus de raisons de finir avec Kyle Reese, et pourtant elle se met quand même avec elle et fait exactement ce que le destin lui réservait alors qu’elle refusait ?! PUTAIN FILM !! FAIS QUELQUE CHOSE DE BIEN S’IL TE PLAIT JE DEVIENS DÉPRESSIF. D’ailleurs petit point pour les scénaristes : une histoire d’amour, c’est pas juste quand le mec veut sauter la fille. Il faut créer quelque chose entre eux, qu’il y ait une alchimie. Parce qu’ici, Kyle Reese passe juste pour un putain de pervers qui ne veut que sauter Sarah Connor parce qu’il la trouve bonne. Ça ne va pas plus loin que ça !

Arnold Schwarzenegger pourrait jouer le T-800 dans son sommeil, et on voit clairement qu’il y prend toujours autant de plaisir. Et c’est plaisant de le voir justement, reprendre son rôle à fond et pas seulement dans des clins d’oeil. D’ailleurs, un bon point à ceux qui ont géré les effets spéciaux autour d’Arnold, l’effet de son rajeunissement était réellement très bien foutu. Bien meilleur que ce qu’on avait eu dans Terminator Renaissance !

La palme du pire revient comme à son habitude à Jai Courtney. Je ne sais pas ce que les producteurs ont avec lui mais ils essayent tellement depuis des années à nous le vendre comme une nouvelle grosse tête d’affiche dans les films d’action que ça en devient navrant. Personne ne l’a aimé dans Die Hard 5 et personne ne le retiendra dans Terminator Genisys. A croire qu’il aime s’incruster dans des films qui détruisent leur propre saga. Fais attention Jai, tu commences à ne plus avoir de cartouches de nouvelle chance pour t’imposer auprès du public. ET TU NE SAIS PAS JOUER CORRECTEMENT. Putain mais avec son physique et son absence d’interprétation, il aurait été parfait pour jouer un Terminator ! Ça, j’y aurais cru ! Mais en Kyle Reese, tu ne vaux pas un clou !! Et je t’en veux encore pour Die Hard 5 putain !

Je passerais sur les rôles secondaires, mais Matt Smith qui passe de Doctor Who à Skynet … Non. Juste non. L’idée même de donner une enveloppe physique à Skynet est une abomination d’ailleurs. Et J.K. Simmons … Tu étais bien trop bon pour ce film. Je t’en prie, ne signe plus pour ce genre de saloperies.

J.K. SimmonsComment ça c’est le tournage du nouveau Terminator ? Qu’est-ce que je fous ici ?!

La réalisation et les scènes d’action pour en finir une fois pour toute avec Terminator Genisys ! C’est très simple : Terminator Genisys est le film le plus lisse et le plus calibré possible. C’est le produit typique d’Hollywood, dans un emballage typique d’Hollywood, avec une réalisation typique d’Hollywood. On a plein d’action, mais rien de mémorable. On essaye de mettre de l’humour, on en fait trop. On ne fait pas des clins d’oeil aux anciens opus en essayant quelque chose de nouveau, on est ultra feignants et on repompe complètement les deux premiers films. Bon sang mais que ce film est feignant … Je crois que c’est ça qui me hérisse le plus avec Terminator Genisys, c’est qu’a aucun moment je n’ai senti un effort. On fait ce film parce que les droits vont bientôt revenir à James Cameron et c’est tout.

Je ne peux décemment pas vous conseiller Terminator Genisys. Le film est creux, l’histoire essaye de faire son malin mais est complètement conne quand on y prête deux minutes d’attention, les personnages sont creux, l’action est d’un classique presque effarant … Voir Arnold reprendre son rôle c’est super cool, mais là ça ne peut vraiment pas suffire, et malheureusement c’est la seule bonne chose que le film nous propose.

Je me doute que le film marchera au box-office et qu’une suite sera sans doute bien lancée comme les plans des producteurs le prévoient. Donc je ne souhaite pas que Terminator Genisys se plante au box-office car cela n’arrivera sans doute pas. Mais j’aimerais une chose : que si une suite se fait bien, qu’elle se ramasse tellement au box-office que le réalisateur en arrêtera le métier, que les producteurs en mette la clé sous la porte. Je veux un raté pour un futur sixième Terminator du niveau d’un Super Mario Bros le film, je veux que tous les acteurs crachent sur le projet, que le réalisateur ne fasse plus jamais rien dans le monde du cinéma. Je veux un échec.

Je veux que le public fasse pour une fois ce qu’il faut faire : montrer que nous ne sommes pas aussi débiles qu’ils ne le pensent. Et que nous sommes en droit à réclamer un meilleur niveau. Nous sommes en droit de dire que ce qu’ils nous proposent n’est pas suffisant et que des efforts doivent être faits. En tout cas, avec Terminator Genisys et en guise de conclusion je n’ai qu’une chose à dire : Terminator est mort, vive Terminator.

Laisse les tomber !Laisse les tomber Arnold ! Ils n’en valent pas la peine !!

Le site va bientôt souffler sa quatrième bougie les amis ! Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ce que je fais et ça me fait vraiment plaisir. J’éprouve toujours la même passion envers le cinéma car même si je le critique, je n’ai que de l’amour pour ce média. C’est justement parce que je l’aime que je me dois de recadrer quand on se fout de ma tronche de spectateur. A l’occasion, l’antre va bientôt connaître une petite remise en forme d’un point de vue graphique. L’antre sera prochainement encore plus beau et plus frais qu’il ne l’est !

D’ici là, je vous encourage toujours à rejoindre la page Facebook du site (ICI) si vous voulez vous tenir au courant de l’actualité, de lire des critiques de film exclusives ou encore de vous tenir au courant des sorties d’article tout simplement. Sur ce, je vous dis à la prochaine !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.