Review : Sin City – J’ai tué pour elle

– Et dans le rôle de Dwight, nous retrouvons Clive OJosh Brolin ?!
– Eh oui. Je suis Josh Brolin.
– Hmmm … Du coup je peux aussi vous avouer mon secret. Je ne suis pas un journaliste.

*l’homme retire sa moustache qui se révélait être fausse, tout comme son faux crâne chauve qui cachait en réalité des dreadlocks*

– Je suis le Greil. Enchanté.
– Je … Je ne sais pas du tout qui vous êtes. Mais je vais devoir appeler la sécurité, je suis là pour faire une promotion du film Sin City normalement.
– Vous n’êtes pas Clive Owen, je ne suis pas journaliste. Franchement, quelle différence entre-nous ?
– Vous me faites peur monsieur, je vais devoir me défendre si vous continuez.
– Du coup, je voulais causer Shoot’Em Up avec vous … Mais à la place j’ai une question pour vous Thanos.
– Vous savez que ce n’est pas mon vrai nom, vous confondez souvent les noms des acteurs et leur personnages ?!
– Nous ne sommes pas tous parfaits Josh. Bref je voulais savoir quelque chose : est-ce que Mickey Rourke fait plus peur avec tout son maquillage, ou avec son vrai visage ?
– …
– Non parce que … Là ça devient grave. Il faut faire quelque chose.
– Je vais vous révéler un grand secret. Mickey Rourke n’existe pas. C’est une image de synthèse. Vous avez vu le côté ultra-plastifiée de sa peau ? C’est parce qu’il n’existe pas, c’est juste un mannequin sur lequel on applique un mélange de boue et de silicone.
– Oh … mon … dieu … JE LE SAVAIS !

Et c’est grâce à cette révélation que Greil gagna le prix Pulitzer. Même si il n’était pas journaliste. Son article fera la une de tous les journaux, causera de nombreuses émeutes dans plusieurs quartiers et des aveux des producteurs sous des jets de pierres du peuple, ulcéré par toutes ces années de mensonges.
Josh Brolin, quant à lui, décida de mettre fin à ses souffrances quelques semaines plus tard, se rendant compte de l’erreur qu’il avait commise.
Greil déclarera bien des années après, au cours d’un interview exclusif avec Oprah Winfrey (qui sera devenue lesbienne pour essayer de capter le public d’Ellen Degeneres) qu’il regrettait d’avoir fait cette révélation aux vues des conséquences que cela a eu. Notamment le remake plan par plan de Neuf semaines et demi avec Danny De Vito en remplaçant.

 

Affiche Sin City 2

Il nous aura fallu attendre 9 longues années pour avoir un nouveau film estampillé Sin City en salles. Et en autant de temps, on peut le dire : tout le monde a oublié le premier Sin City. J’ai dû le revoir très récemment histoire d’aller voir ce film en sachant pleinement tout ce qu’il s’était passé. Et tout ce qu’il se passera par la suite aussi d’ailleurs.

Car cette suite n’en est pas vraiment une. Nous reprenons le concept du premier film avec plusieurs histoires se passant dans le même univers, sans pour autant qu’elles ne soient liées les unes aux autres. Nous retrouvons donc des personnages décédés dans le premier film ici, histoire de faire un petit coucou.

Je vous conseille donc vivement de voir ou de revoir Sin City histoire de vous remettre le tout bien dans l’ordre dans votre esprit, avant d’aller voir Sin City : J’ai tué pour elle, car sinon vous allez parfois vous retrouver un peu au milieu des histoires et légèrement embrouillé.

Mais pour être totalement franc avec vous, malgré le fait que je l’ai revu récemment, je suis resté assez gêné par plusieurs moments qui selon moi sont de vraies erreurs chronologiques. Pour ceux qui ont vu le premier Sin City, vous vous souvenez du personnage de Marv, incarné par Mickey Rourke, qui finissait sur la chaise électrique. Il est le personnage le plus présent du film puisqu’il agit dans quasiment toutes les histoires. Mais il y a un vrai problème : dans la dernière histoire concernant Jessica Alba, ce dernier est présent alors que chronologiquement, il devrait déjà être mort ! Donc ne cherchez pas à être un peu chatouilleux sur la logique, parce que ce film va vous faire saigner du nez.

D’ailleurs, pourquoi Marv est autant présent ? Aucune idée. Il n’est qu’un personnage secondaire puisqu’il n’a pas sa propre histoire, mais il est là parce qu’il a marqué les esprits dans le premier film … Je veux bien qu’on fasse plaisir aux fans. Mais pas besoin de nous le sortir tout le temps si au final ça n’amène que de la confusion en terme de chronologie.

 

MarvJe t’aime bien Marv, mais là … T’es quand même un peu trop présent.

 

Pour les fans du premier film (ou les détracteurs) : nous sommes en territoire connu ici. Le style graphique est ici le même, l’ambiance est du même type … Bref, nous sommes bien dans un film Sin City, et cela faisait longtemps que nous attendions ça. Des anciens personnages sont de retour, d’autres petits nouveaux sont arrivés.

Je retiens d’ailleurs parmi les nouveaux deux personnages qui sont selon moi les plus intéressants du film : Joseph Gordon-Levitt, et l’hypnotique Eva Green.

Commençons par Joseph. Son histoire est assez peu exploitée et c’est dommage car elle a un véritable potentiel. Le personnage était charismatique à souhait, et Joseph Gordon-Levitt nous montrait sa carte badass qu’il a bien utilisé car il est crédible dans ce rôle de joueur insolent. Il est loin le temps du jeune innocent de (500) jours ensemble, le voilà en mode héros badass, et les deux casquettes lui vont très bien ! Définitivement un acteur à suivre de prêt.

 

Joseph Gordon LevittRobin ! Appelle Batman et cassez la gueule à ces salauds ! La ville a besoin de vous !

 

Pour Eva Green … Il n’y a rien à dire. Cette femme est juste somptueuse. C’est simple, quand on la voit à l’écran, on ne peut plus voir qu’elle. Je suis fan de beaucoup d’acteurs masculins qui ont cette faculté d’exploser devant l’écran. Et ce n’est pas par pur sexisme que je dis ça mais chez les actrices, nous en avons pas mal qui ont le contenant plus important que le contenu (façon polie de dire qu’elles sont bonnes, mais elles ne jouent pas très bien). Pour Eva Green ce n’est pas le cas. Le contenant est définitivement là, mais quand il faut jouer des rôles sérieux ou un peu décalés comme ici, c’est parfait.

Alors l’avoir pour jouer cette femme qui met tous les hommes à ses pieds, c’était juste parfait car elle a cette faculté à capter l’attention. Un grand bravo à cette actrice qu’on devrait vraiment voir plus souvent.

 

Eva GreenJe crois que je suis amoureux. Pas autant que pour Robert Downey Jr. ou Stephen Amell, mais presque !

 

Malheureusement, ce sont bien les seuls dont le jeu m’a plu. Jessica Alba il n’y a rien à faire, je ne trouve pas qu’elle sache bien jouer. Dans des comédies romantiques de seconde zone pas de soucis, mais dès qu’il faut se la jouer un peu plus sérieux ça devient presque ridicule. Son histoire m’a donc laissé totalement de marbre.

D’ailleurs, c’est l’effet final que j’ai ressenti sur ce film. La fin arrive de manière bien trop brusque et lorsque nous avons le générique de fin qui arrive, je suis resté totalement indifférent.

Sin City : J’ai tué pour elle ne sera certainement pas aussi marquant que le premier opus. Certaines histoires sont sous-exploitées, d’autres totalement inutiles (tout le segment avec Christopher Meloni ne sert à rien !). Certaines parties du film créent des problèmes de chronologie avec le premier opus … Des changements d’acteurs pour incarner les mêmes personnages à droite à gauche pour diverses raisons nous sortent également un peu du film. Mention spéciale à Josh Brolin qui après son opération chirurgicale est involontairement drôle, tant on a essayé de le faire passer pour Clive Owen sans réussir.

9 ans d’écart entre les deux films. Je me dis que si nous n’avions jamais eu de suite ça ne m’aurait pas plus affecté que cela. Le film n’est pas mauvais, il laisse juste totalement froid et indifférent. Décevant, et surtout dommage.

 

Jessica AlbaJe suis mort pour toi et tu joues comme ça ?! J’aurais mieux fait de te flinguer directement !

 

Sinon, vous êtes de plus en plus nombreux sur la page Facebook du site (dont voici le lien : https://www.facebook.com/AntreDuGreil) et cela me fait vraiment plaisir ! J’espère que vous continuerez à venir toujours plus nombreux pour les prochains articles ! Le bisous et surtout bon week-end à tous.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.