Review : S.O.S. Fantômes

L’internet est un monde assez merveilleux quand on y pense. Un monde suffisamment merveilleux pour qu’on voit quels sont les problèmes qui marquent les gens qui n’ont pas de réels problèmes dans leur vie.

La plus grande puissance militaire du monde est peut-être bientôt dans les mains d’un Curly raciste qui a probablement rêvé de se faire sa propre fille ? Soyons marqués, mais prenons ça à la blague. Par contre, un reboot d’un film aimé des années 80 avec un casting féminin ? Là, il est absolument nécessaire de déchaîner tous les cercles de l’enfer de Dante sur le net et d’hurler au viol de l’enfance des gens. Parce qu’il n’y a pas de débat plus important à ce moment que ce reboot.

Si ce film n’avait attisé que les gens de l’internet qui aiment dégueuler dessus avant même de l’avoir vu, ça aurait été. Ce n’est pas la première fois que cela arrive et ça ne sera certainement pas la dernière ! Mais non, là où ce film a fait particulièrement parler de lui au point de créer toute une polémique, c’est qu’il y avait un autre camp dans cette non-bataille : les féminazis. Pas les féministes, qui elles veulent l’égalité des sexes. Non non, les féminazis. Celles qui pensent que les femmes valent plus que les hommes. Bref, les bons gros machistes, mais dans l’autre sens.

Les féminazis se sont emparés de la haine envers ce projet pour en créer encore plus. Car maintenant, si une personne disait du mal des bandes-annonces de S.O.S. Fantômes ? Transformation automatique : vous êtes un bon gros bâtard de sexiste haineux.

Alors aujourd’hui, je suis pour la paix. Je suis pour l’amour de toute l’espèce humaine, que l’on se tienne tous la main. Et peut-être qu’on finira par s’aimer les uns les autres bordel de merde (oui oui, référence facile aux Inconnus, je fais comme je peux). Je suis là pour vous dire que les femmes ont les mêmes droits que les hommes. Les femmes peuvent jouer dans un très mauvais film, elles en ont le droit. Exactement comme les hommes ont le droit de jouer dans un très mauvais film.

S.O.S. Fantômes 2 était le mauvais film S.O.S. Fantômes du casting masculin, aujourd’hui nous sommes en 2016 et nous avons le mauvais film S.O.S. Fantômes du casting féminin. C’est beau quelque part. Et il est temps de parler de cette beauté.

S.O.S. Fantômes

De quoi nous parle ce film ? Eh bien je vais vous le dire ma bonne dame ! Ou mon bon monsieur, encore une fois pas de sexisme sur ce site. C’est l’histoire d’un trio de scientifiques passionnées par les phénomènes paranormaux qui vont se retrouver malgré elles au milieu d’événements surnaturels qui se déchaînent de plus en plus à New-York. Elles n’auront vite pas le choix : elles vont devenir des chasseuses de fantômes afin de rendre les rues de New-York normales à nouveau.

Vu l’introduction de l’article, vous l’avez compris : ce n’est pas bon. Mais sincèrement, je m’attendais à pire. J’étais parmi les très nombreuses personnes qui n’ont pas du tout été convaincu par les différentes bandes-annonces du film. Non pas en raison du casting, mais simplement parce que les blagues présentées ne me faisaient pas rire et je n’aimais pas ce foutage de gueule constant envers les fans. Je vous explique : nous sommes devant un reboot, et pourtant quand nous regardons la bande-annonce nous avons droit à des phrases comme « Il y a 30 ans, ils ont sauvé la ville » comme si ce film était en réalité une suite et se passait dans même univers que S.O.S. Fantômes et S.O.S. Fantômes 2. Mais non. Et je n’aime pas qu’on me mente au visage comme ça. Soit c’est un reboot, soit ça n’en est pas un, mais qu’on nous vende pas ce film comme une suite alors que ça n’en est pas une ! Ce film n’était déjà pas bien parti et la campagne marketing n’a en rien aidé. Je ne dis pas bravo à Sony pour leur boulot car pour moi ils n’ont rien fait pour sauver ce bébé qui était déjà détesté avant même qu’on l’ait vu.

La meilleure chose que je puisse dire sur ce film est finalement qu’il n’est pas l’énorme daube infâme qui viole l’enfance de gens qui n’ont pas réellement eu d’enfance. C’est juste un film médiocre.

La nouvelle teamEuhhhh … du coup … yeaaaaaahhhhhhhhh ?? Je ne sais pas trop si on doit le juger comme sexiste ou non.

Néanmoins, tout n’est pas à jeter dans ce film. Je parlerais des quelques bonnes choses un peu plus tard car je veux finir sur une bonne note. Mon côté optimiste sans doute ? Bref, parlons de ce qui ne tourne pas dans ce film. Et la première chose est malheureusement l’humour du film et des différentes membres de l’équipe. C’est une tendance qui se remarque de plus en plus dans les comédies américaines actuelles mais ils ne savent plus quand arrêter une blague avant qu’elle ne soit plus drôle. Ce qui rend globalement l’humour du film vraiment super lourd, au point d’en devenir gênant. Vraiment gênant.

J’étais en salle avec un ami et on s’est regardé plusieurs fois après une blague du film car on ne comprenait pas ce qu’il se passait. Il y a une petite phrase qui sert de blague et ça passe, elle fait son boulot. Mais là les actrices continuent d’insister dessus encore et encore pendant presque une minute et là ça devient juste lourd. Et je trouve ça assez dingue de la part du réalisateur d’avoir laissé traîner ces scènes inutilement. Quand la blague est faite, fin on passe à autre chose. On ne reste pas 2 heures dessus jusqu’à ce que la blague devienne insupportable.

Si je dis ça, ce n’est pas pour rien mes amis, car ça n’arrive malheureusement pas une fois, mais plusieurs fois tout au long du film ce qui nuit sincèrement à son rythme. Et quand la plupart des blagues ne sont pas spécialement drôles à la base, ça accentue encore plus la gêne. Je n’ai rien contre le casting spécialement, mais même si elles semblent s’être bien amusées pendant le tournage, j’aurais bien aimé rire plus souvent moi aussi. Après tout … J’ai payé ma place pour être diverti, pas pour vous voir essayer de vous divertir entre vous.

Bref, une comédie pas drôle ? Fantastique. C’est vraiment ce qu’il nous fallait cet été au cinéma. Et ce n’est pas en faisant des blagues sur le fait que vous êtes des femmes que ça va rendre ce film intéressant. Au contraire, ça le rend un peu sexiste. Ce qui est un peu ironique quand on y pense.

Boss finalLe grand méchant du film. Non sérieusement. Et il est bien bien pathétique comme il faut.

Le méchant est également une des plus grosses blagues du film. Malheureusement, ce n’est pas une blague volontaire. Le méchant est un monsieur en manque sérieux d’affection qui n’était pas apprécié et qui s’est donc mis à penser comme un gothique méchant cliché de tout film mal écrit : « Ils ont été méchant avec moi, alors ils méritent de mourir je vais tous les gouverner niah niah niah blabla ». Bref, un des méchants les plus nuls que j’ai vu depuis quelques mois, et ça c’est fort !

Pour finir, un point qui peut me faire passer pour un mec qui se plaint pour un rien. Mais je vais m’expliquer un petit peu quand même, essayons de faire les choses correctement que diable !

Faire des clins d’oeil ou des références est cool. En tant que fan du film original, ça fait forcément plaisir quand on a une petite apparition ici et là. Mais dans S.O.S. Fantômes … C’était presque trop. On a eu un petit clin d’oeil à Harold Ramis en début de film. Léger, discret. Ça, j’aime beaucoup. Mais qu’on ait Bill Murray qui se ramène pendant une scène puis Dan Aykroyd qui vient limite nous faire un clin d’oeil à la caméra … Là, c’est un petit peu trop à mon goût. Qu’il y ait le respect de l’oeuvre original, j’approuve. Mais au bout d’un moment, arrête de caresser les fans dans le sens du poil et propose du nouveau contenu, amène quelque chose à la mythologie de cette saga !

KevinChris Hemsworth est physiquement un dieu nordique, même quand il ne joue pas un dieu nordique.

Concentrons-nous maintenant sur les bonnes choses. Car tout n’est pas à jeter ici ! Tout d’abord le personnage de Kevin. Je sais que j’ai dit que l’humour est globalement très lourd dans le film et je le maintiens, mais quand l’humour marchait, il marchait vraiment bien. Notamment avec Kevin, le standardiste de l’équipe. Car Kevin est un personnage stupide, vraiment stupide. Stupide au point qu’il peut oublier de respirer pendant un moment juste parce qu’il avait oublié qu’il devait respirer pour vivre. Et voir Chris Hemsworth dans ce rôle est vraiment très drôle, au point où à la fin je me disais que si jamais un jour nous avions un film uniquement consacré à Kevin, je foncerais le voir sans hésiter une seule seconde. Kevin, tu gères !

Certaines blagues de l’équipe des filles fonctionnaient aussi très bien. Dommage que les bonnes blagues du film se comptent sur les doigts d’une main. Et d’une main qui a eu un terrible accident avec un mixeur à légumes.

Dernier bon point : l’identité visuelle. Le film est visuellement très beau. Les fantômes claquent quand ils sont à l’écran, je les ai personnellement trouvé très bons. Tout comme les nouvelles armes, les gadgets … En terme d’ambiance, je l’ai trouvé vraiment sympa ce S.O.S. Fantômes.

SlimerSlimer fait aussi son retour !

En guise de conclusion, laissez-moi vous raconter une petite histoire personnelle. Chaque année pendant les périodes de Noël, je me regarde le film Piège de Cristal. Pas besoin de vous dire pourquoi, c’est Piège de Cristal, j’adore ce film et pour moi c’est un film de Noël donc je me fais ce petit rituel personnel.

Je chie complètement sur Die Hard 5. Je hais ce film du plus profond de mon être, je le hais je le hais je le hais. Néanmoins, le fait de savoir que Die Hard 5 existe ne change en rien mon rituel. Je continue de regarder Piège de Cristal et quand je le regarde, je ne me plains pas que Die Hard 5 m’a violé mon enfance et autres joyeusetés stupides du genre.

Ce S.O.S. Fantômes, c’est un peu pareil. Ce n’est pas parce que ce film existe qu’il faut se plaindre de notre enfance violée. Parce que si c’est le cas, c’est que vous n’aviez pas d’enfance en premier lieu. C’est stupide de se plaindre d’un reboot. L’existence de ce film ne m’empêche pas d’apprécier le film original, tout comme la suite ne l’avait pas fait même si S.O.S. Fantômes 2 n’est vraiment pas un film que j’apprécie. La bande-annonce vous a fait envie ? N’hésitez pas à aller le voir et faites vous votre avis.

Après, personnellement je ne peux pas vous le conseiller. Polémique à part, c’est un film très médiocre et voir toute l’attention que ce film a eu est assez dingue. Néanmoins, c’est un bel exemple de l’égalité des sexes : les femmes ont tout autant le droit de jouer dans des films médiocres que les hommes.


Cet article vous a plu et vous voulez vous tenir au courant des prochaines sorties d’article ? N’hésitez pas à rejoindre la page Facebook qui est là pour ça. Sinon, je vous remercie d’avoir lu cet article et je vous dis à la prochaine ! Et allez au cinéma, mais choisissez bien vos films, parce que cet été est vraiment pauvre niveau qualité des blockbusters … Un peu tristounet cette histoire !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.