Review : Prémonitions

Je vous en parlais dans ma sélection des sorties du 9 septembre et le voilà ! A croire que tout ceci suit une certaine logique et continuité. A croire que les films dont je vous dis qu’ils m’intéressent m’intéressent réellement. Quel concept incroyable, je sais.

Ne perdons pas plus de temps ! Écrire plein de mots pour faire croire que l’introduction est complète et captivante pour vous à lire est parfois fatiguant. C’est le week-end les amis, les efforts c’est à partir de lundi. Pour le moment, concentrons-nous sur le centre de l’article : le thriller Prémonitions, avec dans le casting Anthony Hopkins et Colin Farrell. Est-ce qu’il vaut le coup d’oeil ? Pas besoin d’avoir des capacités médiumniques comme ces deux acteurs dans le film : je vous dis ça tout de suite dans l’article !

Prémonitions

De quoi nous parle Prémonitions ? Eh bien de pas grand chose à vrai dire. C’est un médium (Anthony Hopkins) qui vient aider le FBI à la recherche d’un tueur en série (Colin Farrell). Il se rend vite compte que le tueur possède lui aussi des dons médiumniques, mais à un tout autre niveau que le sien. Un duel s’engage alors entre les deux hommes. Pour une fois, l’affiche du film est très éloquente, le pitch du film est vraiment cette question : comment arrêter un tueur qui prévoir l’avenir ?

Je vous le dis tout de suite : le scénario général du film ne va vraiment pas plus loin que ça. L’histoire est très simple. Un tueur a arrêter et voilà. Après, c’est le résumé qu’on peut donner à Seven et pourtant dieu sait à quel point ce film est une tuerie. Pour Prémonitions, je n’irais pas jusqu’à le comparer à Seven. Je me contenterais d’un « ouais, c’était pas mal ».

La review risque d’être assez courte car je n’ai pas grand chose à dire sur ce film. Je ne me suis pas ennuyé devant, mais jamais je n’ai été investi non plus. Le tout repose vraiment sur ce duel constant entre Anthony Hopkins et Colin Farrell. Et là encore, pas grand chose à dire parce qu’on a pas grand chose sous la dent.

Du côté d’Anthony Hopkins, il fait le boulot. Rien à dire, c’est un grand acteur il n’a depuis longtemps plus rien à prouver à personne. Il pourrait jouer ce rôle dans son sommeil. Les dialogues qu’il a sont bien écrits, il les joue bien … Les capacités qu’il possède vont bien avec son comportement ce qui en fait un bon personnage. Il remplit très bien le premier rôle de ce film. Son passé est également souvent ramené sur le tapis donc on a un développement. Classique, mais efficace.

 

Anthony HopkinsCet homme a mangé des gens dans plein de films ! Mais on l’aime bien quand même notre pépé cannibale !

Du côté de Colin Farrell par contre, c’est un peu décevant. On sait qu’il a de grandes capacités mais il n’est défini que par ça tout au long du film. Aucun développement, rien. Comment en faire un grand méchant si on ne sait rien ? Je ressors encore la comparaison avec Seven : on ne savait rien du personnage de Kevin Spacey, mais sur le peu de temps où on l’a vu on a quand même compris son personnage. Ici, on voit juste que Colin Farrell balade le FBI avec sa capacité à voir l’avenir et que tout se passe comme il le veut. C’est bien de savoir qu’il est fort, mais j’aimerais bien en savoir un peu plus sur lui quand même. C’est vraiment dommage.

Colin FarrellT’es pas mauvais Colin, mais là on sait juste que tu n’es pas mauvais justement … On t’aime bien, mais bon … Fais plus d’efforts mon loulou !

On peut croire que je suis blasé par ce film pour avoir si peu de choses à dire, mais c’est vraiment mon ressenti. Le film n’est pas mauvais, mais pas mémorable. Est-ce qu’il vaut l’achat d’un ticket au cinéma ? Je ne pense pas. Est-ce qu’il vaut le coup d’oeil si on tombe par hasard dessus sur Netflix ? Bien entendu ! Est-ce que j’ai du mépris pour la télévision pour ne pas en parler dans mon enchaînement de questions ? Pas du mépris, mais en 2015, j’avoue ne plus saisir l’intérêt de la télévision.

Bref, Prémonitions ? … Mouais. Je suis peut-être passé totalement à côté ou alors c’est le film qui n’est réellement pas très intéressant mais le duel entre les deux acteurs est pas mal. Au point d’être mémorable, certainement pas. Mais le film fera sa mission de vous faire passer le temps pendant environ 1h40. Ce qui est déjà pas mal ma foi !

Colin Farrell– La prochaine fois, si tu n’as pas grand chose à dire, autant fermer ta gueule !

Je suis d’accord Colin, mais que veux-tu, je ne pouvais résister à un film avec Anthony Hopkins donc je suis quand même allé le voir au cinéma. Sur ce, je vous dis à la prochaine les amis ! N’hésitez pas à rejoindre la page Facebook (ICI) si vous souhaitez vous tenir au courant des sorties d’autres articles. D’ici là, portez-vous bien !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

1 commentaire sur “Review : Prémonitions

  1. Bonsoir
    Savez vous de où est tiré le texte entre Hopkins et Farrell dans le début la de scène où ils décident si le jeune avocat empoisonné doit ou non mourir, svp ?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.