Review : N.W.A. – Straight Outta Compton

Si il y a bien quelqu’un qui ne serait normalement pas allé voir ce film, c’est bien moi. Je ne suis pas le plus grand fan de la musique rap (même si j’en écoute un petit peu de temps en temps), et la plupart des biopics m’ennuient plus qu’autre chose. Donc quand je vois un biopic sur un groupe de rap … Forcément, le projet n’est pas celui que j’attendais le plus. Mais les retours critiques aux États-Unis sur le film étaient bons, suffisamment bons pour m’intriguer. Puis je n’aime pas quand les gens me jugent quand je leur dit que j’écoute du rock et du métal. Donc pourquoi est-ce que je jugerais un film uniquement parce que ce n’est pas mon genre musical de prédilection ? Finalement, je me suis ravisé et je me suis lancé.

Je me retrouve donc en salle et là, le constat : je dois être le seul blanc de toute la salle. Je me sentais comme Eminem dans le domaine du rap au début de sa carrière. Cette comparaison m’avait suffisamment motivé pour me replonger dans l’univers du rap de la fin des années 80, avec un biopic retraçant la carrière du groupe N.W.A., groupe qui a eu une énorme influence sur le genre. On range le dernier album d’Iron Maiden 2 petites heures, et on s’installe confortablement sur son siège.

Revenu de salle, je vous propose donc ma review sur N.W.A. – Straight Outta Compton !

 

N.W.A.

Comme vous devez vous en douter, le film retrace bien évidemment la carrière du groupe N.W.A., de sa formation à son succès, avant de voir les différents membres du groupe se séparer avant une tentative de reformation, reformation qui ne s’est jamais faite avec le décès malheureux d’Eazy-E.

Vu qu’il s’agit d’un biopic, peut-on vraiment juger le scénario ? C’est la vraie vie du groupe après tout. Certes, le tout est scénarisé pour que leur vie prenne une forme qui soit cinématographiquement correcte. Mais quand même, il est difficile de juger un scénario sur un biopic (sauf Jobs avec Asthon Kutcher … OH MON DIEU LA PUB APPLE DE 2h !!). La seule chose que l’on peut juger, c’est de savoir si le film choisit la bonne période de la carrière du groupe et surtout si le film n’en fait pas trop. Et je tiens à le dire tout de suite : j’ai vraiment bien aimé ce film. Moi qui m’attendait à en ressortir au mieux surpris, j’en suis en fait ressorti vraiment satisfait. Le film était vraiment intéressant et couvre vraiment bien toute la gloire et la décadence qu’il y a eu autour du groupe.

Certes, le film se concentre sur le groupe N.W.A., mais je trouve qu’il pourrait traiter de n’importe quel groupe de musique, peu importe le genre. Nous voyons vraiment les débuts modestes dans un petit studio, avant de voir le succès et la gloire exploser. Puis ce succès et cette gloire qui finit par les ronger, des histoires d’argent etc… Pour finalement causer un événement inéluctable : la séparation du groupe. On pourrait causer d’un énorme groupe de rock, on pourrait causer d’un autre groupe d’un autre genre. Peu importe, ce film montre vraiment bien tout ce qui touche au business de la musique, et rien que pour ça je trouve que N.W.A. – Straight Outta Compton est un film à voir.

Groupe de poteOn croit au groupe de pote, et ça, c’est déjà une bataille à moitié remportée pour rendre son film intéressant

Les acteurs principaux du film sont vraiment bons. Que ça soit au niveau de la ressemblance physique pure, ou même dans le comportement ou le jeu d’acteur, nous avons des acteurs de qualité dans ce film. C’est pareil pour les acteurs secondaires avec un Paul Giamatti qui fait comme à son habitude du très bon travail. Le film pense aussi à prendre le temps de montrer les différentes vies des membres du groupe (enfin les principaux : Eazy-E, Ice Cube et Dr. Dre, les autres membres sont présents mais ne sont pas aussi importants dans le film) ce qui fait que nous comprenons les points de vue de chacun. Nous avons la rivalité entre Eazy-E et Ice Cube après que ce dernier soit parti du groupe, les soucis d’argent, Dr. Dre qui commence à repérer d’autres talents … Bref, tout y est. Limite, un peu trop de tout y est justement.

Le seul reproche que je peux faire au film est sa longueur : 2h30, c’était juste trop long. Si tout était utile au film, je ne dirais rien. Mais il y a pas mal de scènes ici et là qui n’ont pas de réel intérêt. Je pense notamment à la toute fin du film qui pour moi n’a strictement aucun intérêt. Je ne vous spoile pas la scène en question (on parle vraiment de spoil quand ce sont des événements réels qui ont presque une vingtaine d’années ?!), mais pour moi le film a duré 5 minutes de trop tout à fait inutilement. Je ne parle pas non plus du fait de caser les apparitions de gros noms du rap comme Snoop Dogg ou Tupac. Ok, ce sont de grosses pointures dans le domaine, mais quel était l’intérêt de les mettre dans le film pendant 2 minutes à tout casser à part celle de caser leur nom justement ? Le film aurait largement pu s’en passer.

DoggSi ils font un 2, j’espère qu’on aura pas une scène où il va sur le tournage du clip de California Gurls avec Katy Perry …

On peut également craindre une influence de Dr. Dre et d’Ice Cube eux-mêmes sur le film pour essayer d’arrondir quelques angles. Ils sont tous les deux producteurs sur le film dont on peut se dire que c’est le cas. Mais le film reste dans tous les cas vraiment bien fait au niveau du fond, mais aussi de la forme. Je parle du fond car en plus de parler musique, nous avons en toile de fond les tensions raciales importantes à cette époque, et des soucis de tensions importantes entre certaines communautés et les forces de police. En ces temps où ces tensions sont plus fortes que jamais, même 20 ans après, on peut également se remémorer cette époque et constater avec indignation que peu de choses ont changé, et c’est bien malheureux.

Social

Du coup, qu’est-ce que je peux vous dire de plus si ce n’est que j’ai passé un bon moment devant ce film ? Même si je maintiens que la durée du film est peu trop importante et ce de manière un peu artificielle, le film reste intéressant. A la fois socialement parlant avec les différences entre cette époque et aujourd’hui, mais aussi tout simplement en tant que biopic sur l’un des groupes qui a eu une énorme influence sur le genre du rap. Ce n’est pas ma came, mais j’ai bien apprécié les parties où le groupe était en live. Bref, ne vous maintenez pas dans vos préjugés même si vous n’aimez pas le rap. N.W.A. – Straight Outta Compton est un bon film, et un bon biopic. Étant donné que le nombre de grosses sorties est quand même assez pauvre en ce moment et sur les prochaines semaines, pourquoi ne pas lui donner sa chance ? Il pourrait vous surprendre !


Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez rejoindre la page Facebook de l’Antre (ICI), on y cause de tous les films, on remplace des mots de titre de film par vagin, bref c’est la bonne ambiance ! Sur ce, je vous dis à la prochaine et allez au cinéma !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

1 commentaire sur “Review : N.W.A. – Straight Outta Compton

  1. J’ai vu ce film aussi j’ai passé un bon moment mais sans plus…

    J’ai trouvé le film trop lisse à tous les niveaux :
    – les personnages principaux sont trop gentils et je soupçonne Dre de s’être donné le beau rôle. Sa copine le laisse en plan et prend son gosse (mais apparemment il est plutôt du genre à battre ses femmes), lorsque ses potes prennent les armes lui n’en prend pas et se marre (limite il fait passer ca pour un délire d’ados basique), il se barre de Death Row en disant a son associé, tu fais n’imp et j’ai le talent j’y arriverai.
    – personnellement, je trouve la réalisation trop léchée, j’aurais préféré quelque chose de plus dynamique et réaliste dans l’approche.

    J’ai aimé le film mais j’ai parfois eu l’impression d’assister à une auto promo de Dre et sa clique et la fin sombre dans le patos (Mort d’Eazy-E qui était quand même un personnage douteux et auto masturbation de Dre).

    Bref, le film était plus intéressant sur sa première partie (violence raciale) que sur la deuxième (problème de riches et dispute pour le fric)…

    Désolé de pas avoir plus construit mon propos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.