Review : Les sept mercenaires

Je n’aimerais pas être producteur à Hollywood en ce moment. Je serais obligé de faire des efforts à chercher de nouvelles licences ou des projets originaux vu que les remakes ne semblent plus aussi bien marcher qu’il y a quelques années. Sony a perdu plusieurs millions de dollars avec son remake de S.O.S. Fantômes, et je ne parle même pas du méchant retour de bâton que s’est mangé Ben-Hur. Nous en sommes à un point presque grotesque en ce moment, puisque nous avons cette semaine la sortie du remake des Sept Mercenaires, déjà remake en son temps des Sept Samouraïs ! Un remake d’un remake ? Je trouve ça presque beau quelque part.

J’ai beau dire ça, je ne reste qu’un consommateur de plus étant donné que j’attendais pas mal cette nouvelle version. J’aime beaucoup le duo Antoine Fuqua / Denzel Washington (si vous n’avez pas vu Training Day les amis, allez-y, l’un des meilleurs rôles de Denzel !) et le casting de ce projet est quand même assez impressionnant, suffisamment en tout cas pour que j’aille en salle pour le voir. Comble de la chose, le film était diffusé dans la salle 7 de mon cinéma. Comme quoi parfois, il ne faut pas grand chose pour que les étoiles s’alignent.

Alors, est-ce que ce remake a un quelconque intérêt au moins ? Est-ce un film honnête ? Voyons ça dans la review des Sept Mercenaires. Ce qui est étrange d’ailleurs, c’est que c’est le deuxième western avec un chiffre dans son titre qui sort cette année ! Sauf qu’ici ce sont des mercenaires, pas des salopards. Et il y en a un en moins. Mais sinon, c’est pareil quand même. Enfin pas vraiment. Bref, coïncidence rigolote ! (Mais qui n’en est peut-être pas une … Oui, je suis fan de Karim Debbache, pourquoi ?).

les-7-mercenaires

Les Sept Mercenaires raconte l’histoire d’un groupe haut en couleur de personnes qui se retrouvent dans un job lucratif mais extrêmement dangereux. Leur mission ? Sauver la petite ville de Rose Creek d’un homme véreux à la tête d’une armée, prêt à prendre la ville de force afin d’avoir accès à une mine située non loin.

Ce n’est pas pour le scénario que le film est intéressant, ne nous mentons pas. Mais ce n’était pas le cas dans le film original non plus … Enfin original, le premier remake. Celui avec Steve McQueen, Charles Bronson et … Sans doute plein d’autres acteurs très très bien. Bon, je vais vous faire une confession, amis lecteurs et amies lectrices (j’aurais pu mettre amies lectrices et amis lecteurs mais on m’aurait dit de faire du favoritisme, là je reste juste taxé de macho par des féministes ultra vexées pour un rien donc ça me convient). Je ne trouve pas que Les Sept Mercenaires soit un chef d’oeuvre absolu. Et là, je parle de celui de 1961, pas celui qui vient de sortir. Il est considéré comme un chef d’oeuvre et je peux le comprendre, mais ne les ayant pas vu dans le contexte de l’époque, je n’y vois qu’une reprise un peu moins intéressante des Sept Samouraïs. C’est un western honnête, avec tous les codes qu’il faut, un bon casting et une musique du feu de dieu, mais je ne le mettrais certainement pas au panthéon des meilleurs westerns.

Si je vous dis ça, c’est pour une raison simple : j’ai trouvé cette nouvelle version tout aussi honnête que celle de 1961. Je les mets presque au même niveau pour être tout à fait franc avec vous. Le western est un genre extrêmement codifié qui ne me passionne pas. J’adore certains films de ce genre, mais globalement j’ai cette constante impression du « j’en ai vu un, j’en ai vu 50 ». C’est sans doute une erreur, mais ce n’est que mon ressenti et je n’arrive pas forcément à le contrôler !

chris-prattJe me sens comme dans une impasse mexicaine quand je dis ça sur les internets sur un site d’un mec qui cause cinéma.
Comme dans Le Bon, La Brute et Le Truand tiens. Un western absolument magique, bien meilleur que Les Sept Mercenaires encore une fois.
Ouais bon j’arrête d’insister sur ce point, vous avez compris le message.

J’ai trouvé cette version moderne tout à fait honnête, à défaut d’être original. En même temps, un remake d’un remake qui serait original m’aurait sans doute époustouflé. Néanmoins, je pense sincèrement qu’il s’agit d’un excellent divertissement que je conseille à tous. Tout d’abord pour la raison principale mise en avant : le casting. Le casting de ce film est juste génial, Denzel Washington est au top comme à son habitude, Chris Pratt continue de jouer sa carte du charmeur qu’il fait très bien. J’aimerais qu’il ait un peu plus de diversité mais il continue à faire son nid à Hollywood donc je le pardonne pour cette fois. Vincent D’Onofrio est juste génial dans sa façon de surjouer son personnage. Et Lee Byung-Hun pue le charisme et j’aimerais le voir dans plus de films. Les autres acteurs ne sont également pas en reste !

Cette team de joyeux loufoques fans de la gâchette marche vraiment bien ensemble et les quelques scènes qu’ils partagent tous ensemble sont vraiment les scènes les plus intéressantes du film. L’action n’est pas en reste avec une bataille finale qui ne s’arrête jamais ! De l’explosion, des colts, des morts … Bref, si vous aimez les westerns, ce film est là pour vous ! On ne s’ennuie pas beaucoup dans ce film qui avoisine les 2 heures et demi.

la-team-au-completLe casting est au top !

Petite remarque personnelle sur un point qui peut sembler polémique mais qui n’en est pas vraiment un. Cette équipe est politiquement correcte, avec un mexicain, un asiatique, un noir, un indien … Bref, nous avons de tout ici et c’est super. Le point qui m’a fait un tout petit peu tiquer dans cette équipe est qu’ils n’arrêtent pas de se faire des vannes constamment sur leur race ou couleur. Tout le monde en prend pour son grade, excepté Denzel Washington. Et ça me fait tiquer pour tout vous dire car nous sommes dans un western et je suis parfaitement sûr de moi en disant qu’à l’époque, les hommes de couleur n’étaient pas les mieux traités aux États-Unis. Ils ne le sont pas encore à notre époque d’ailleurs !

Ça peut sembler naïf comme point de vue, mais personnellement j’aurais préféré que ça marche dans tous les sens. Car là, en mettant un homme de couleur à part du groupe dans ce genre de scènes où ils s’insultent joyeusement tout en restant dans de l’amitié, c’est là qu’on crée un clivage entre les races. Soit on ne faisait aucune blague sur aucune race, soit on le fait sur toutes les races, pas d’à moitié s’il vous plait je déteste ça !

Bref, pour revenir au film et s’éloigner de ce sujet qui me dépasse, il n’y a pas grand chose de mauvais à dire. Je suis ressorti de la salle parfaitement diverti, j’ai aimé le casting, la réalisation est impeccable … C’est un western tout à fait correct. Antoine Fuqua a fait un film fun et il semblerait qu’il y ait pris beaucoup de plaisir en glissant un maximum de codes du genre. Un peu trop pour moi, mais encore une fois ce n’est qu’un ressenti personnel alors je ne lui en tient pas compte. Le film ne cache pas sa violence pour attirer un grand public … Sincèrement ? Pour un remake, je le trouve très sympathique ce film ! En tout cas, il vole bien au dessus de la plupart des remakes qu’on a eu ces dernières années. Rien que ça, c’est un petit tour de force en soi !

Suffisamment pour que oui, malgré le fait que cela ne soit pas un film original et que vous pourriez aller voir d’autres projets plus intéressants artistiquement parlant, je vous conseillerais d’aller voir Les Sept Mercenaires qui est un remake honnête. Tout comme je vous conseille de voir Les Sept Mercenaires de 1961 qui est un remake tout aussi honnête d’un film que je vous conseille également (mais ici, un peu plus) : Les Sept Samouraïs. Ah et dans la catégorie « Western avec un numéro dans son titre sorti en 2016 » qui est une catégorie extrêmement spécifique, j’ai quand même largement préféré Les Huit Salopards.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Les Sept Mercenaires de 1961 a eu 3 suites (comme quoi, les suites ne sont pas un fléau de notre époque uniquement) : Le Retour des Sept, Les Colts des Sept Mercenaires et La Chevauchée des Sept Mercenaires … S’il vous plait, évitons les remakes des suites. Même si cette version de 2016 devait cartonner au box-office. Ça serait super sympa, merci !

la-team-originaleAllez les enfants, on remballe et on laisse l’équipe d’origine reprendre sa juste place.

les-7-samouraisIls sont marrants ces petits blancs !


On peut causer remake, on peut causer cinéma de manière générale d’ailleurs sur la page Facebook de mon site, si jamais ça vous tente bien entendu ! : https://www.facebook.com/AntreDuGreil/

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.