Review : Les Minions

Il fallait bien que cela arrive un jour. Les Minions, ennemis naturels des Lapins Crétins, sont aujourd’hui bien plus populaires que les Lapins Crétins. Peut-être est-ce dû au fait que les Lapins Crétins n’ont jamais été réellement intéressants et amusants en premier lieu ? Nous ne le saurons jamais. Toujours est-il qu’aujourd’hui, les Minions sont devenus une véritable entreprise. On a 150 millions de produits dérivés des Minions, le film a réalisé le meilleur démarrage de l’année au box-office français, devant Les Profs 2 et Avengers : L’ère d’Ultron. Bref, c’est un vrai raz-de-marée.

Donc, histoire de passer le temps entre Moi, moche et méchant 2 et le futur Moi, moche et méchant 3 qui sortira en 2017, il fallait forcément faire un precquel. En réalité, il ne fallait pas vraiment, mais comme je vous l’ai dit plus haut, les Minions, c’est une industrie. Et puis je ne pouvais pas supporter ces salopards de Lapins Crétins, ils ont flingué mes espoirs d’avoir un jour un Rayman 4 sur console ! Je les hais !

Bref, les Minions sont au cinéma pour nous raconter leur origine. Et ce film s’adresse vraiment à tout le monde. Quand je suis allé en salle je m’attendais à surtout avoir des enfants, la moyenne d’âge devait être autour des 25-30 ans. C’était vraiment étrange sur le coup. Review !

 

Affiche Les Minions
 

De quoi nous parle les Minions ? Contrairement à ce que l’on pouvait penser, les Minions ont existé depuis bien plus longtemps qu’on ne le pense. ils sont sur Terre depuis des millions d’années et n’ont qu’un seul but : servir le plus moche et le plus méchant qui existe. C’est dans ce but que 3 d’entre eux vont partir pour la Floride à la foire du mal pour rencontrer la plus célèbre des super-méchantes à cette époque : Scarlet Overkill. Cette dernière leur donne une mission : voler la couronne de la reine d’Angleterre.

Autant vous le dire tout de suite : cette review va être assez courte car il n’y a pas grand chose à dire sur Les Minions. C’est un film d’animation vraiment sympa pour les enfants. Ils riront devant le langage des Minions et de leur gaffes car le film repose entièrement sur ce sujet après tout. Si vous ne pouviez déjà pas les supporter dans Moi, moche et méchant, vous n’aviez pas l’intention d’aller voir ce film et vous auriez raison car c’est vraiment ce à quoi on pouvait s’attendre. Ce n’est qu’une succession de comiques de situation avec des dialogues qui n’ont pas de sens. Reposer un film sur ces personnages alors qu’ils ne parlent pas de manière compréhensible était un risque mais ils ont réussi à rendre le film parfaitement fluide sans que l’on ait de soucis à comprendre ce que les Minions disent. Mais les adultes ne s’ennuieront pas non plus car le film glisse quelques petites blagues ici et là qui sont clairement destinées aux adultes. une petite affiche publicitaire sur le président Nixon, une parodie de la pochette de l’album Abbey Road des Beatles … On a plein de clins d’oeil ici et là qui font plaisir.

Des cliens d’oeil historiques possibles grâce à un choix d’époque extrêmement judicieux à savoir l’Angleterre en 1968. Bravo aux scénaristes qui ont su exploiter pleinement l’époque dans laquelle l’action se passe. Ce n’est pas toujours le cas (comme dans par exemple Pourquoi j’ai pas mangé mon père qui nous glisse des blagues qui n’ont aucun sens pour l’époque préhistorique …) donc j’aime le signaler. Une époque qui m’a permis d’apprécier un autre bon point du film (sans doute mon préféré vu mon amour pour le rock’n’roll) : la bande-son. On passe du Doors, on passe du Van Halen … Pour un film pour enfants, on évite l’habitude à nous mettre des tubes à la mode du moment et c’est vraiment cool. Si ça peut faire découvrir le rock’n’roll aux gosses d’aujourd’hui en plus, c’est vraiment du bonus !

Ceci est un message contre les Lapins Crétins : vous ne pouvez pas faire Eruption à la guitare contrairement aux Minions. Abandonnez le combat. Ils ont gagné.

 

Ce n’est pas le film d’animation du siècle, mais vous passerez un bon moment et les enfants ont de grandes chances d’adorer le film. Et c’est bien la mission du film après tout non ? Du coup, je conseille aux fans de Moi, moche et méchant d’aller le voir, ou tout simplement à tout ceux qui ont des enfants ou qui ont conservé une âme d’enfant : les Minions est une valeur sûre. Il ne marquera pas comme un Pixar peut le faire, mais il vous divertira ça c’est certain !

Du coup, comme c’est une review assez courte, j’en profite pour parler d’un point qui me laisse vraiment perplexe : le doublage de Marion Cotillard et de Guillaume Canet. Sur les affiches françaises et sur pas mal de sites internet consacrés au cinéma, on vend ça comme un argument marketing. Ce que je ne comprends absolument pas vu que ce film est destiné aux enfants. Les enfants ne savent pas qui sont Marion Cotillard et Guillaume Canet. On aura peut-être quelques enfants qui si ils ont vu The Dark Knight Rises se rappellent peut-être que c’est elle celle qui ne sait pas mourir correctement à l’écran, mais ça ne va pas plus loin. Donc non seulement c’est un point que je ne comprends pas, mais en plus c’est une opportunité en moins pour les comédiens de doublage dont c’est le métier. Plus ça avance et plus nous avons des acteurs ou des personnalités célèbres qui se mettent au doublage, mais il y a des gens qui vivent de ça et qui font ça bien mieux qu’eux. Pour certains films je peux comprendre si ça devient un argument marketing, mais pour les Minions, vu la cible du film … Ça me dépasse complètement. Encore un mystère entourant l’industrie du cinéma !

 

Fesse– Et ça les enfants, c’est la représentation de la règle 34 de l’internet !
– C’est quoi la règle 34 de l’internet papa ?
– Tu parles encore de ce genre d’abominations aux enfants Jim ?
– Euh … Non.
– Cette fois c’en est assez, c’est le divorce !
– Ok super ! Je me tape ta soeur depuis des années de toute façon !

La règle 34 de l’internet peut briser des familles. Faites attention avec cette règle les enfants. Faites un don à l’association SOS 34. Nous acceptons les chèques.

Comme toujours, merci à vous d’être de plus en plus nombreux à venir jeter un coup d’oeil sur mon site ! Si vous souhaitez vous tenir au courant de la sortie d’autres articles, n’hésitez pas à rejoindre la page Facebook de mon humble antre (ICI). Sur ce je vous dis à la prochaine, et nous fêtons bientôt les 4 ans de l’antre ! Faudra fêter ça !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.