Les fans du plus célèbre des sorciers doivent être aux anges ! J.K. Rowling revient en force dans son univers tant adoré pour nous proposer une nouvelle histoire, centrée sur un nouveau héros et ce, 70 ans avant les événements de la saga principale. Sur le papier, ça doit être vendeur, c’est indéniable. Je peux tout à fait comprendre cette excitation, malheureusement je ne suis pas un grand fan d’Harry Potter. J’ai vu tous les films certes, mais je n’ai jamais trouvé que c’était incroyable. C’était sympathique, c’était une bonne saga qui m’a suivi pendant une grande partie de mon enfance, mais je ne sais pas … J’ai toujours été plus dragons et héroïc fantasy qu’école de sorcellerie. Question de goûts !

Je dois donc vous avouer que je n’attendais pas spécialement ce film. Je n’avais pas de hype du tout. Ma hype est concentrée en cette fin d’année sur Rogue One personnellement. Néanmoins, j’étais intrigué. J.K. Rowling qui revient dans son univers en tant que scénariste, ça m’intéresse étant donné qu’il ne s’agit pas du même exercice. La savoir complètement impliquée dans le processus créatif me faisait espérer voir un résultat final plutôt décent, afin d’éviter de voir ce film devenir un sempiternel spin-off sans intérêt.

Mais est-ce que la magie opère toujours ? Est-ce que cette nouvelle histoire vaut le coup ? Je vais essayer d’y répondre dans ma review des Animaux Fantastiques.

 

les-animaux-fantastiques

 

Les Animaux Fantastiques nous raconte l’histoire de Norbert Dragonneau, jeune sorcier passionné par les animaux magiques qui arrive en Amérique dans les années 20. Malheureusement pour lui, son séjour va vite devenir bien plus mouvementé qu’il ne pensait avec plusieurs créatures qu’il garde qui s’échappent en plein New-York. Pire encore, une créature maléfique commence à terroriser la ville, risquant de dévoiler l’existence des sorciers au reste du monde, pouvant mener à une guerre. Il va donc partir en quête avec de nouveaux amis à travers la ville pour retrouver les animaux.

Pour commencer je voudrais vous parler d’un point qui m’embête un petit peu. Ce n’est pas un mauvais point concernant le film, purement un avis personnel. Ça m’ennuie de voir David Yates derrière la caméra pour ce film. Il était déjà réalisateur de tous les films de la saga Harry Potter à partir de l’Ordre du Phénix, soit la moitié. Le voici encore réalisateur non seulement pour Les Animaux Fantastiques, mais aussi pour les 4 suites qui arrivent derrière ! Ça m’ennuie car je connais son style du coup. Je ne le trouve pas mauvais comme réalisateur, mais je sais du coup d’avance que je ne serais jamais bluffé par la réalisation des prochains films car on a déjà vu ce qu’il propose comme vision dans cet univers. J’aurais bien aimé un style à la James Bond ou à la Star Wars avec plusieurs réalisateurs différents impliqués dans le projet. Je n’ai rien encore une fois contre David Yates, mais j’aurais bien aimé voir la vision d’un autre réalisateur qui aurait pu nous proposer des choses différentes, voire plus intéressantes. Mais bon, c’est officiel pour lui donc … On va encore avoir du David Yates pendant 10 ans au moins derrière la caméra.

Ça a beau ne pas être nouveau derrière la caméra, mais pour tout le reste, c’est du neuf ! J.K. Rowling a fait très fort ici en nous proposant dans son script de visiter non seulement une différente époque du monde de la magie, mais aussi et surtout une différente culture. Nous sommes dans les années 20 aux États-Unis, où les tensions dans le monde de la magie sont fortes. Il y a de nombreuses lois empêchant les sorciers de parler aux moldus (qu’ils appellent ici tout simplement des non-maj). Pas d’école de magie non plus, nous sommes plus dans un côté ministériel de la chose. Une approche vraiment différente de la trilogie du Hobbit à laquelle on reprochait de vouloir trop se rapprocher du Seigneur des Anneaux. C’est risqué, mais je trouve que c’est un risque qui paye.

Nous avons des références ici et là à Poudlard et à Dumbledore, mais ça ne va pas plus loin. Nous sommes vraiment dans une nouvelle histoire qui commence.

quatuorNouveau pays, nouvelle époque, nouveaux héros … Pas de recyclage chez madame Rowling !

La distribution est globalement sans fautes. Eddie Redmayne dans le rôle de Norbert s’en sort très bien, avec un côté très décalé du héros face au monde magique d’Amérique. Nous avons également Colin Farrell et Ezra Miller qui font du bon boulot. Les personnages secondaires sont globalement sympathiques. Moins marquants qu’une Hermione ou un Drago Malefoy, mais comme je sais que nous sommes au début d’une nouvelle saga, je pardonne un peu plus.

Les différentes créatures présentées dans le film (car après tout, c’est bien ça le titre) sont vraiment intéressantes. Que ça soit au niveau de leurs apparences ou de leur spécificités … C’est une partie qui n’a jamais vraiment été abordée dans la saga Harry Potter et voir cet univers s’étendre sur cette partie est un bon choix selon moi. Car cela permet en même temps un beau message sur le respect des créatures vivantes.

Le problème que j’ai avec ce film en réalité est … que je l’ai trouvé tout juste moyen. Il est sympathique, ça se laisse regarder … Mais voir ce film comme le point de départ d’une pentalogie ? Sincèrement, je n’ai pas été assez intrigué, intéressé ou soufflé par ce film pour me dire que je vais attendre les suites avec impatience. J’irais surement voir les suites en question, mais je ne vais pas trépigner en attendant 2018 pour voir Les Animaux Fantastiques 2 pour autant. Et encore moins pour les 3 autres qui suivront derrière. J’ai l’impression d’avoir le même sentiment qu’avec le film Avatar de James Cameron. Qu’il fasse un second, je comprends. Le premier a rapporté plus d’un milliard, ne pas faire une suite serait stupide d’un point de vue marketing. Mais savoir qu’il va y avoir Avatar 2, Avatar 3, Avatar 4 et Avatar 5 qui vont s’enchaîner, ça me refroidit car je n’ai pas trouvé le premier assez bon pour attendre une suite impatiemment, encore moins 4 suites. Ici, avec Les Animaux Fantastiques, je ressens la même chose. Je ne regrette pas d’avoir vu le film, mais savoir qu’il va y avoir 5 films alors que je trouve le premier juste sympathique me refroidit pour les suites.

croyanceJe tirais à peu près la même tête pendant la scène d’apparition de Flash dans les rêves de Bruce Wayne
dans Batman v Superman … Bonne chance dans le rôle du bolide écarlate, Ezra Miller !

Je trouve que la construction du scénario est un petit peu étrange. Norbert Dragonneau se retrouve un petit peu par hasard dans l’histoire principale. Il a sa propre quête, celle de retrouver ses animaux à travers la ville. Mais après quelques twists légèrement grossiers, le voilà aussi dans l’autre intrigue qui se passait en même temps. J’aime le fait que nous ne sommes pas encore devant une histoire de sorcier « élu » ou « spécial » mais l’enchaînement des différentes intrigues est parfois un peu trop facile à mon goût.

Les Animaux Fantastiques n’est pas un mauvais film. La réalisation de David Yates est bonne même si c’est du déjà vu, le nouvel univers est intéressant et plein de potentiel avec la culture américaine de l’époque très différente de celle à laquelle nous sommes habitués depuis 8 films avec Harry Potter. Le personnage de Norbert n’est pas mauvais non plus. Mais l’intrigue, même si elle lance quelques pistes vers lesquelles se dirigeront les suites, ne m’a pas suffisamment plu pour que je puisse dire que le film a marché avec moi et que je suis impatient de voir les suites. Pour les gros fans d’Harry Potter, évidemment que je vous le conseille, c’est un bon spin off qui propose quelque chose de vraiment différent, ce qui est rare pour une precquel. Rien que pour ce point, je dis bravo à madame J.K. Rowling. Seulement je trouve que ça ne marche tout simplement pas avec moi. C’était sympathique, mais pas de quoi être fou du retour de cet univers au cinéma.

niffleurÇa ne cassait pas 3 pattes à un niffleur comme film !


Et vous ? Qu’avez vous pensé de cette nouvelle aventure ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires ! N’hésitez pas non plus à rejoindre la page Facebook du site. J’y cause cinéma, mais il y a aussi des statuts un peu débiles et quelques critiques de film exclusives. J’espère que cet article vous a plu et sur ce, je vous dis à la prochaine !