Review : Le Livre de la jungle

Disney … Disney Disney Disney. Cette volonté de ressortir des archives les classiques de l’animation de notre enfance pour en faire des films et ainsi vouloir bercer une nouvelle génération. Est-ce que je blâme cette façon de jouer sur la nostalgie pour éviter de devoir créer quelque chose de nouveau ? Un petit peu forcément, étant donné que je fais partie de ceux qui ont été bercé par les films d’animation. Mais je ne peux en même temps décemment leur en vouloir trop non plus. Ces films sont également pour une nouvelle génération d’enfants après tout, et qui suis-je pour leur dire qu’ils ne savent pas quoi apprécier, qu’à mon époque c’était mieux etc …

Si je dis ça, ce n’est pas pour rien. Ce n’est pas juste pour vous blinder d’une centaine de mots histoire d’avoir une introduction à peu près décente à cet article. C’est parce que je suis ressorti de la salle avec un vrai paradoxe qui me trottait dans l’esprit.

Bref, je vous explique tout ça dans la review du Livre de la Jungle, le film live de Disney qui continue sa lancée de refaire les classiques d’animation qu’ils ont dans leurs cartons dans des films lives.

Le Livre de la Jungle

Pour ceux qui n’ont jamais lu le livre original ou le film d’animation de Disney ou même qui n’ont jamais eu connaissance de l’histoire du Livre de la jungle : déjà, sérieusement ?! … Non mais sérieux ?! Sérieux !? … Bon ok, ce film nous raconte l’histoire du jeune garçon Mowgli qui a toujours vécu dans la jungle, élevé par une meute de loups. Tout semble paisible dans la vie du jeune Mowgli qui réussit à vivre au milieu des autres animaux de la jungle malgré sa différence. Jusqu’à l’arrivée du tigre Shere Khan qui va tout faire pour tuer cet homme, qui n’a rien à faire dans la jungle selon lui. Afin de le protéger, la panthère noire Bagheera décide de le ramener dans le village des hommes pour qu’il puisse y retrouver les siens. Mais évidemment, tout ne va pas se passer comme prévu.

Avant de vous donner mon avis sur le film, voyons ce qu’il nous propose. Et ce qu’il nous propose, c’est un vrai projet qui tenait à coeur au réalisateur Jon Favreau. Et ce dernier nous présente un film techniquement impressionnant, et ce n’était pas gagné pour être franc. Il faut savoir que ce film est entièrement réalisé avec des écrans verts. On pouvait croire qu’ils chercheraient à nous proposer un film qui mélange les décors naturels aux images de synthèse, mais non. Tout est en images de synthèse. Les animaux bien évidemment, mais aussi les décors. Et je dois reconnaître que je suis très impressionnant car visuellement j’étais bluffé par ce que je voyais.

Durant le film nous avons droit à quelques scènes qui foutent de belles claques visuelles.

Un autre point qui fut sans doute l’un des gros points marketing vendus dans la campagne promotionnelle : le casting. A part Mowgli, qui est joué par un gamin que je n’avais jamais vu et qui ne jouait pas trop mal d’ailleurs, tout le casting est uniquement là pour servir de comédiens de doublage. Et globalement, il n’y a rien à dire. J’ai vu le film en VO donc je ne peux pas juger le film sur sa version française (puis après on entrerait dans un débat et en ce moment le doublage français s’en prend plein la tronche avec tous les coups de gueule sur le casting français de Ratchet et Clank). Mais la version originale est vraiment de bonne qualité. Bill Muray en Baloo est une réussite, pareil pour Idris Elba en Shere Khan.

La seule avec qui j’ai un peu de mal est Scarlett Johansson. Elle fait un bon boulot en doublant Kaa, mais vu que le personnage de Kaa n’est là qu’une seule scène (ce qui est bien dommage soit dit en passant), est-ce que nous avions vraiment besoin que ça soit Scarlett Johansson ? Le serpent fait un petit coucou histoire de dire qu’on a tous les personnages du classique d’animation et c’est tout. Pourquoi avait-on besoin d’avoir une actrice ultra connue pour ces 30 secondes ? En aucun cas je dis qu’il s’agit d’un défaut. J’ai juste un peu de mal à comprendre la logique derrière cette décision.

KaaLa leçon à retenir ici les enfants, c’est que toutes les femmes sont des serpents qui ne veulent qu’une chose :
vous manipuler pour vous dévorer. Merci Disney !

Du coup, est-ce que je conseille ce film ? Tout dépend du type de public que vous êtes pour être franc. Si vous avez déjà vu le film d’animation et que vous vous attendez à quelque chose d’un peu différent avec ce film, dans ce cas je vous le conseille un peu moins. C’est le film d’animation que l’on a connu, c’est un remake mais sous un autre format. Vous ne serez absolument jamais surpris, hormis la toute toute fin qui diffère du film d’animation. Du coup, si vous avez la nostalgie de l’époque et que vous voulez vous replonger dans cet univers, je vous le dis : vous vous y retrouverez très rapidement. Nous avons même les chansons qui font leur retour ! Si cette nostalgie ne vous atteint pas forcément, dans ce cas je vous le dis : ne payez pas votre place de cinéma et attendez plutôt qu’il soit disponible en Blu-Ray ou à la télévision.

Petit coup de gueule quand même : la chanson du roi Louie n’avait pour moi rien à foutre dans le film vu le ton de la scène, mais nous n’avons pas eu la marche des éléphants ?! CARTON JAUNE DISNEY, CARTON JAUNE !!

Blague à part, si vous êtes parents et que vous voulez amener vos enfants au cinéma, je vous le dis : ce film est l’occasion parfaite d’une telle sortie. Histoire que les enfants de cette époque puisse voir ce que nous regardions dans notre propre enfance. Et puis un gosse qui chante les chansons de ce film, c’est quand même plus sympa et ça nous donne pas du tout envie de l’étrangler contrairement aux chansons d’une Reine des Neiges !

Shere KhanShere Khan : BADASS !!!


J’espère que cet article vous aura plu ! Si vous voulez vous tenir au courant des prochaines sorties sur le site ou tout simplement parler cinéma, n’hésitez pas à rejoindre la page Facebook du site. Je vous souhaite à tous un bon week-end. Et mes amis fans de super-héros … Captain America : Civil War arrive !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.