Review : Kingsman – Services Secrets

Dithyrambique. Le mot du jour sera dithyrambique. Pour ceux qui ne savent pas ce que ce mot veut dire, dithyrambique veut dire « très élogieux ». Et si le mot du jour est dithyrambique, c’est pour une raison très simple : je vais être dans cet article dithyrambique avec le film dont je vais vous parler.

Peut-être est-ce dû au fait que j’ai enchainé quelques mauvais films ces derniers temps (Cinquante nuances de Grey et Jupiter Ascending, c’est à vous que je m’adresse). Mais malgré tout cet article va être très simple dans sa construction : je vais vous présenter le film, et je vais vous dire pourquoi est-ce qu’il faut que vous alliez absolument voir ce film.

Mais quel est le film dont je parle justement depuis tout à l’heure ? Vous avez des yeux, vous avez lu le titre, vous savez donc que je parle bien évidemment de Kingsman, le film d’espionnage réalisé par Matthew Vaughn, le réalisateur de Kick-Ass et de X-Men : Le commencement. Bref, un monsieur que j’aime beaucoup vous devez vous en douter. Son dernier bébé est enfin dans nos salles, et il nous met une bonne grosse baffe dans la tronche.

En fait, enlevez « baffe » de ma dernière phrase, et remplacez ce mot par « PUTAIN DE MANDALE ». Vous aurez ainsi mon vrai ressenti sur Kingsman : Services Secrets.

 

Affiche Kingsman

 

Alors, Kingsman, de quoi ça nous parle ? Eh bien c’est le jeune Eggsy (joué par Taron Egerton) qui se retrouve dans le monde de l’espionnage à un niveau de secret qu’il ne croyait pas possible d’atteindre. Nous parlons de l’association Kingsman, qui réunit la fine fleur mondiale des espions gentlemen. Recruté par l’homme qui a été sauvé par son père il y a des années (joué par Colin Firth), il va devoir affronter un entretien d’embauche des plus dangereux mais se retrouvera au milieu d’un complot mondiale encore plus dangereux, organisé par le dangereux et mégalomaniaque Valentine (joué par Samuel L. Jackson).

Kingsman, c’est le joyau de la couronne de l’esprit de Matthew Vaughn. Ce réalisateur a toujours joué avec le ton de la comédie aussi bien que celui de l’ultra violence. Cela se ressent moins dans X-Men mais c’est une saga grand public, donc on ne peut pas vraiment le compter. Pour ceux qui ont vu Kick-Ass par contre, vous voyez de quoi je veux parler. Eh bien Kingsman, c’est ça puissance 10 000. De l’humour mais aussi beaucoup d’action. Et surtout un casting au sommet.

Bon sang mais qu’est-ce que Colin Firth était charismatique dans ce film !! Pendant tout le film je me disais que cet acteur avait la classe, et tout le confirme ici. Il a dû s’éclater dans ce rôle, et le spectateur le ressent clairement. Comme tout le casting a dû s’éclater dans cette lettre d’amour aux premiers James Bond. Car nous sommes bien devant une lettre d’amour aux anciens films d’espionnage mes amis.

 

Colin Firth + Taron Edgerton– Regarde moi Eggsy, je suis tellement charismatique. Bon sang, je sais que c’est mon reflet, mais j’ai envie de me toucher.
– Je vous préférais bègue dans Le Discours d’un Roi … Vous étiez moins étrange.
– Tais toi, et regarde moi.

Le film a ce côté kitch de James Bond à l’époque des Roger Moore, mais également son charme à l’anglaise. Les espions ici sont en costume impeccable et savent se comporter en société comme des gens civilisés. Mais quand on a du combat ou des gens à tuer, là ils nous montrent qu’il y a une raison pour laquelle on les considère comme les meilleurs.

Et dans ce film, des gens meurent. Beaucoup de gens meurent. On a des décapitations, des membres découpés, des têtes qui explosent, des headshots, de la violence, de la violence, de la violence. Et bon sang que c’était jouissif ! Alors attention, malgré la violence du film, ce n’est jamais gore. Ce n’est pas un film comme The Raid 2 où on voit vraiment des passages qui peuvent décontenancer le spectateur. Là on a du mort, mais le sang n’est jamais versé par litres. Et si je prends The Raid 2 en guise d’exemple de comparaison, ce n’est pas pour rien. Il y a une scène dont je veux absolument vous parler car elle m’a mis une baffe atomique quand je l’ai vu. Je ne pouvais pas décrocher mes yeux de l’écran : la scène de l’église.

Depuis la scène de fin de The Raid 2, je ne me souviens pas avoir vu une scène d’action aussi intense et aussi bien chorégraphiée. Cette scène vaut à elle seule l’achat d’une place de cinéma pour le voir sur un grand écran. Cette scène est géniale et met minable quasiment tous les films d’action sortis ces derniers temps. Vous vous souvenez quand je me plaignais que la réalisation de Taken 3 était une catastrophe ? Kingsman, c’est exactement l’inverse de Taken 3. On voit tout ce qu’il se passe durant l’action, la chorégraphie est somptueuse, la mise en scène est impeccable … Bref, Matthew Vaughn ? Chapeau bas monsieur. Vous avez assuré pour cette scène.

EgliseEPIC LEVEL : OVER 9 000

Même si je parle avant tout de Colin Firth, le reste du casting n’est pas en reste justement. L’acteur principal Taron Egerton est très bon dans son rôle et on voit clairement son personnage évoluer entre le début et la fin du film. Quant au méchant … Samuel L. Jackson joue Samuel L. Jackson. Ce mec est cool il n’y a rien à dire. Son personnage met les fringues que porterait Samuel L. Jackson ce qui me fait dire qu’il devait sûrement se pointer comme ça sur le tournage puis Matthew s’est dit que ça lui allait donc ils y sont allés à fond. Sinon c’est très léger mais oui oui, son personnage a bien un cheveux sur la langue. Cela peut vous sembler un peu étrange au début, mais on s’y fait vraiment très vite !

Petite apparition de Mark Hamill dans le film sinon. Et c’est tellement rare et tellement cool qu’il fallait absolument que je le signale.

Samuel L. JacksonSamuel, pourquoi tu as une casquette ?! On va bientôt commencer à filmer là … Bon … Bon c’est pas grave, garde la on va faire avec ! ACTION !

Bref, ce film, c’est du divertissement survitaminé. On ne s’ennuie pas une seule seconde, les scènes d’action sont toutes super intéressantes à suivre, les personnages sont charismatiques, l’histoire est outrancière comme l’étaient les scénarios de films d’espionnage d’époque. C’est une lettre d’amour à ce genre en plus d’être un excellent divertissement, donc je ne peux que vous conseiller le fait d’aller le voir au cinéma. Ce film est juste génial à suivre, la claque de ce début d’année qui m’a survitaminé pour les prochaines semaines !

Et je ne suis pas du genre à réclamer des suites, mais je veux un Kingsman 2 sur le champs ! Donc pour que ça se fasse, il faut que vous alliez le voir. Vous passerez un très bon moment je vous le promets ! TUERIE !

Jambes de rêveElle aux jeux paralympiques c’est presque de la triche …

Comme d’habitude, je vous encourage à rejoindre la page Facebook du site (ici) si ce n’est pas déjà fait. Vous y retrouverez des news et des critiques exclusives. Et aussi des photos de moi sourire comme un enfant débile avec sa place pour le marathon Marvel au Grand Rex dans deux mois.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

1 commentaire sur “Review : Kingsman – Services Secrets

  1. Une tuerie atomique! Il dépasse effectivement tout ce qui a été fait dans le domaine de l’action et renvoi la scène des 100 smith de Matrix au placard (à mon grand regret) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.