Review : Jason Bourne

Jason Bourne revient sur nos écrans pour une cinquième fois, et cet opus fait les choses correctement ! Après quelques années de pause et un quatrième film qui servait plus de spin-off qu’autre chose, l’acteur phare Matt Damon revient devant la caméra. Mais ce n’est pas le seul qui fait son retour puisque nous retrouvons aussi le réalisateur Paul Greengrass derrière la caméra. Après La Vengeance dans la Peau qui semblait servir de conclusion à la saga, revoir ce duo dans un nouvel opus restait néanmoins un pari.

Jason Bourne est donc de retour pour en apprendre toujours plus sur son passé oublié, tout en claquant quelques fessiers sur le passage. Est-ce que ce nouvel opus apporte quelque chose à la saga ou est-ce que ce retour nous fait office de bonus inutile ? Voyons ça maintenant ! Et on arrête les titres … dans la peau, cette fois-ci nous sommes dans la simplicité : le film s’appelle Jason Bourne.

 

Jason Bourne

 

Qu’est-ce que nous raconte Jason Bourne ? Nous sommes plusieurs années après la révélation du programme Treadstone au public par Jason Bourne. Après un hack d’informations sur diverses opérations secrètes, on apprend quelque chose sur l’origine du programme Treadstone, liée directement à Jason Bourne. Ce dernier vit maintenant de combats clandestins mais va se retrouver à nouveau pourchassé sans relâche tandis qu’il essaye d’en savoir plus sur ces nouveaux éléments de son passé.

Pour être franc, cette saga ne m’a jamais spécialement marqué en tant que spectateur. J’ai bien aimé La Mémoire dans la peau et La Vengeance dans la peau, mais ça ne va pas tellement plus loin. J’ai trouvé La Mort dans la peau assez inintéressant et très vite oubliable. Ça n’a jamais été une saga dont j’attendais le nouvel opus avec impatience. Je me suis du coup revu les 3 films principaux ainsi que le spin-off quelques jours avant d’aller voir Jason Bourne. J’avais donc mes souvenirs à nouveau frais pour voir ce nouvel opus pour voir ce qu’il apporte sur la table. Et pour être franc la bande-annonce m’avait plutôt plu.

Malheureusement, j’en suis ressorti plus que déçu. Nous avons Paul Greengrass qui revient derrière la caméra et Matt Damon qui revient devant, tous les ingrédients étaient réuni pour que je sois au moins diverti. Je ne m’attendais pas à un grand film étant donné qu’il s’agit du 5ème de la saga et que je n’en ai trouvé aucuns exceptionnels jusqu’ici. Mais je voulais au moins en avoir pour mon argent en terme de divertissement, avoir de bonnes scènes d’action comme dans La Vengeance dans la Peau qui est pour moi le meilleur de la saga. Ou au moins avoir une histoire qui amène quelque chose d’intéressant et de neuf à la mythologie de cet univers ! Mais non, je n’ai rien eu de tout ça.

Matt DamonMatt Damon a bien poussé de la fonte pour ce film en tout cas, on ne pourra pas dire que Jason Bourne aura été inutile pour tout le monde.

Ce que j’ai eu par contre, c’est un beau mal de crâne. Autant vous le dire tout de suite : le défaut principal de Jason Bourne est clairement sa réalisation qui est selon moi mauvaise. Je n’ai jamais été très fan du style « Shaky Cam » (c’est un style de réalisation consistant à avoir une caméra qui bouge énormément pendant les scènes d’action, avec beaucoup de coupures et de changement de plans en très peu de temps) qu’emploie Paul Greengrass dans ses différents films. C’est un style qu’il maîtrise bien cela se ressent, on voit qu’il apprécie ce style de réalisation. Mais bon sang il fait des erreurs qu’il n’avait pas fait dans La Vengeance dans la peau ! Dans La Vengeance dans la peau, on avait aussi du shaky cam dans toutes les scènes d’action mais on comprenait ce qu’il se passait devant notre écran, on voyait que le tout était un minimum chorégraphié.

Dans Jason Bourne ? Impossible de comprendre ce qu’il se passe la plupart du temps. Et ça en vient à un point où j’avais l’impression de me retrouver devant Taken 3, tant je ne pigeais rien à ce qu’il se passait sur l’écran. J’avoue ne pas comprendre comment Paul Greengrass a pu régresser dans un style qu’il affectionne tant. Pour vous donner un exemple, dans le dernier tiers du film nous avons une poursuite en voiture dans les rues de Las Vegas entre Matt Damon et Vincent Cassel, qui joue le méchant. Certains enchaînements de plans et la réalisation générale faisaient que je n’attendais qu’une seule chose : que cette poursuite se termine vite. A un moment la voiture de Matt Damon se retrouve sur celle de Vincent Cassel, je n’ai pas compris comment elle a fait pour se retrouver là car la réalisation était trop bordélique pour qu’on comprenne que ça vienne d’arriver.

Paul Greengrass était le seul dont je pardonnais encore l’utilisation du shaky cam. Personnellement, je trouve que c’est une fausse technique utilisée par de mauvais réalisateurs pour essayer de dynamiser des scènes d’action très moyennes de manière totalement artificielle. Il suffit de voir Taken 3 par exemple où les films d’Oliver Megaton pour comprendre où je veux en venir. Pourquoi se faire chier à essayer de chorégraphier les scènes de manière dynamique quand on peut les laisser très moyennes avec une caméra qui bouge tout le temps qui nous sert de cache-misère après tout ? Mais ici, non je ne peux pas approuver cette réalisation que j’ai trouvé vraiment désagréable en tant que spectateur. Je paye un film pour être diverti par ce que je vois, pas pour me faire prendre une aspirine.

Vincent CasselVincent Cassel, prêt à retrouver n’importe qui s’approchant de près ou de loin de son ex-femme.

Vu que j’ai parlé de Vincent Cassel, présentons les nouveaux personnages de cet opus ! J’ai toujours pensé que la saga manquait de méchants particulièrement efficaces. Nous avions des bureaucrates déterminés à faire ce qu’il fallait, même si cela passait par tuer pas mal de gens. Mais nous n’avions pas eu de vraies grosses menaces physiques contre Jason Bourne. Peut-être Karl Urban dans La Mort dans la peau ? Et encore. Ici, Vincent Cassel assure plutôt bien en tueur à gage motivé personnellement dans sa traque contre Jason Bourne. Vincent Cassel tue un paquet de monde dès qu’il y a un petit grain de sable qui vient contrarier ses plans, et j’y crois. Même si l’acteur n’est plus tout jeune, je suis certain qu’il peut me casser la tronche. Tout comme j’y croyais en tant que menace potentielle envers Matt Damon.

Nous avons également Alicia Vikander et Tommy Lee Jones au sein du casting. Alicia Vikander joue très bien son rôle je trouve, son personnage semble vouloir aider Jason Bourne tout en ayant de grosses motivations personnelles derrière … Elle est mystérieuse et vu la fin laissant clairement une possibilité de suite, elle pourrait revenir ce qui ne serait pas un mal !

Jason Bourne (2016)Vu le côté très calculateur du personnage, je ne serais pas surpris de savoir qu’elle est en fait toujours son personnage d’Ex Machina.

Tommy Lee Jones a l’air de pas mal s’en foutre d’être dans ce film par contre. Il fait son texte et tout va bien de ce côté, mais j’avais constamment cette impression qu’il était là pour un chèque sans qu’il n’ait envie de faire le moindre effort. Un peu dommage car j’adore cet acteur et le voir à la tête de la CIA pouvait promettre de belles choses ! Mais non, rien de bien spécial de ce côté.

C’est pareil du côté du scénario d’ailleurs qui me laisse penser que la saga tourne en rond. Nous avons un nouveau programme ultra-secret qui pourrait se faire révéler aux yeux du public, nous avons de nouvelles informations sur le passé de Jason Bourne qui sont plutôt intéressantes mais pas au point d’avoir un film complet centré sur ces quelques bribes. Jason Bourne n’a malheureusement pas grand chose à raconter, et cela se ressent vraiment dans le rythme du film qui traîne beaucoup trop pour pas grand chose.

La fameuse scène de poursuite de voiture dont je vous parlais plus haut ? Dans ma tête, cette scène durait 1000 ans, c’était interminable et surtout inintéressant au possible. Les scènes d’action sont non seulement mal filmées, mais en plus traînent beaucoup trop longtemps pour rien. La fuite de Jason Bourne à travers une manifestation que l’on voit dans la bande-annonce ? C’était le début du film et déjà à ce moment cela durait bien trop pour pas grand chose. Que le film n’ait pas grand chose à raconter est une chose, qui n’est pas forcément un défaut d’ailleurs. Beaucoup de films d’action ont un scénario très pauvre, mais restent très divertissants malgré ça. Ici, Jason Bourne atteint les 2h mais pouvait facilement durer une demi-heure de moins sans que rien ne change. Je préfère 100 fois un film de 1h30 ultra dynamique qu’un film qui souffre de longueurs de 2h, même si ça rend ma place de cinéma techniquement plus rentable.

Tommy Lee JonesTommy Lee Jones, visiblement toujours amer de son remplacement par Josh Brolin dans Men in Black 3

Jason Bourne est un film d’action globalement très moyen. Pour ma part c’était aussitôt vu, aussitôt oublié. L’histoire n’est globalement pas très intéressante et même si voir Matt Damon donner quelques coups de tatanes est divertissant, la réalisation est bien trop bordélique pour que je puisse vous le conseiller. Je ne sais pas si un sixième film verra le jour, mais pour être franc le personnage de Jason Bourne n’est pas assez intéressant pour que cette saga ait encore le moindre intérêt. J’aurais préféré que son histoire se finisse sur les événements de La Vengeance dans la peau, dommage !

Jeremy Renner– Qu’est-il arrivé au personnage d’Aaron Cross ? C’est vraiment la question que les fans…
– Non on s’en tape, tu ne manques à personne, tu n’es jamais évoqué. On t’a déjà oublié.
– Ohh …


Merci à vous d’avoir lu cet article ! J’espère que ce dernier vous aura plu. Vous avez vu Jason Bourne et avez envie d’en parler ? N’hésitez pas à le faire dans les commentaires ! Si jamais vous voulez vous tenir au courant des différentes sorties d’articles sur le site ou simplement de voir quelques statuts stupides ici et là, n’hésitez pas à rejoindre la page Facebook du site !

D’ici là, je vous dis à la prochaine et allez au cinéma, c’est important !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.