Review : Hercule

Une étape vient d’être franchie les amis. La 101ème review, ça c’est vraiment quelque chose d’important … ou pas. Non ce n’est en rien intéressant de le signaler, alors allons directement dans le vif du sujet.

L’un des tous derniers blockbusters de l’été sort aujourd’hui dans les salles, avec en tête d’affiche le grand et musclé Dwayne « The Rock » Johnson. Vu sa carrure, il était l’acteur parfait pour incarner le fils de Zeus. Tout comme l’était Kellan Lutz quelques mois plus tôt dans La Légende d’Hercule. Ou comme le sera l’ancien catcheur John Morrison dans la prochaine adaptation du mythe dans un film qui ira probablement directement dans les étagères de DVD des centres commerciaux. Vous avez compris où je voulais en venir : on en bouffe du Hercule en 2014 !

Le premier film estampillé Hercule (intitulé La Légende d’Hercule) était un beau navet. Le risque de nous sortir un autre film Hercule quelques mois après seulement était important selon moi. Mais avec Dwayne Johnson qui enchaîne les succès à Hollywood, le succès sera tout de même au rendez-vous. Et même si j’aime beaucoup Dwayne Johnson, je restais de marbre face à ce projet. Et avec Brett Ratner (le mec responsable de X-Men 3) derrière la caméra, je l’étais encore plus.

Séance terminée, je peux donc désormais vous livrer mon ressenti sur ce nouveau film Hercule. Et non, je vous le promet, il n’y aura aucune allusion à cette blague de mauvais goût au sujet d’un mot rimant avec Hercule. Vous savez tous de quoi je parle … Pellicule. Voilà, c’était ça le mot, pellicule. Maintenant attaquons-nous à la review.

 

Affiche Hercule

 

Mais de quoi peut bien nous parler ce film ? C’est l’histoire d’Hercule, un mercenaire. Il est une légende pour certains et est considéré comme le fils de Zeus. Cependant les récits sur ses 12 travaux ne sont pas ceux que l’on croyait. Malgré tout il profite de sa renommée pour récolter de l’argent. Lui et son équipe se retrouve affublée d’une mission pour le poids d’Hercule en or en guise de récompense : conduire une armée pour arrêter un tyran. Mais comme pour sa légende, les choses ne sont peut-être pas comme on le croit en premier lieu.

Bon, je ne pense pas tourner autour du pot pendant 150 ans : je n’ai pas aimé ce film. Je ne l’ai pas détesté en criant haut et fort que c’est une daube infâme, mais je n’en suis clairement pas fan. Le film n’a que deux points forts selon moi : Dwayne Johnson, et le personnage du devin Amphiaraos incarné par Ian McShane. Dwayne Johnson, c’est pour une raison évidente : ce mec a la carrure pour jouer Hercule de manière totalement crédible. C’est une masse de muscle qui en plus est bon acteur quand il s’en donne la peine. Il pue le charisme et cela se voit sur l’écran. Il est LA star d’action en ce moment à Hollywood et c’est pour une raison : c’est un colosse. Le voir donc jouer le fils de Zeus, combattre contre une armée, avoir une force surhumaine … Tout cela devient presque une évidence : bien sûr qu’il devait jouer Hercule. Personne d’autre ne pouvait jouer Hercule si ce n’est lui.

 

The RockENCULE !!! C’EST ÇA LE MOT EN FAIT !!! GREIL VOUS MENT !!! THE GREIL IS A LIE !!!

L’autre acteur intéressant du film est Ian McShane. Il est le seul qui a des répliques qui sont un minimum drôles et intéressantes. Le reste des partenaires d’Hercule sont charismatiques dans les scènes de combats mais restent plats. Lui avec sa particularité d’être devin nous la joue « je sais de toute façon comment cela va se passer donc je suis tranquille ! » et court donc au milieu des champs de bataille. C’est un personnage qui n’est aucunement exploité, mais en guise de personnage secondaire il est par défaut le seul à être intéressant. Les autres sont juste là … à être là.

Mais sinon à part ça … Bah pas grand chose … Le film est extrêmement mensonger dans sa bande-annonce. On nous vend un film rempli d’action contre des créatures fantastiques pour au final tomber sur un récit qui essaye de nous faire croire que tout ceci n’était qu’une légende, que Hercule n’est qu’un homme. Et c’est là aussi que tout le paradoxe du film intervient : on essaye de nous dire qu’il n’est pas un demi-dieu, que ce sont les récits qui ont forgé sa réputation et qu’il en profite … Mais il est tout de même capable de faire des choses inhumaines. Le mec nous déplace des statues, il nous balance des hommes à plusieurs mètres comme s’ils n’étaient rien … Il combat contre 3 loups à mains nues et les explose assez facilement !

Et tout ce paradoxe nous file un effet de voir un film qui ne sait pas sur quel pied danser. Si je vous résume le film en une phrase, cela donnerait ça :

« Hercule, c’est un demi-dieu … mais pas vraiment …. mais un peu quand même. »

Le message du film, c’est ça ! Je ne me moque pas de vous ou réduis le propos du film pour appuyer le mien, c’est ça. Il n’est pas un demi-dieu, c’est des conneries. Mais il fait quand même des trucs qu’aucun homme ne peut sans doute faire. Du coup le spectateur fait comme le film : il ne sait pas sur quel pied danser.

NéméeMagnifique illustration de mon propos : le lion de Némée n’est pas aussi invincible qu’on le croyait … Mais Hercule a quand même sa tête en guise de capuche désormais.

Bref, il n’y a pas à dire : ce n’est pas avec Hercule que Dwayne Johnson pourra se vanter sur son CV. Et ce n’est pas avec Hercule que les gens changeront d’avis sur Brett Ratner. Dommage ! Mais il reste infiniment meilleur que La Légende d’Hercule qui lui était vraiment un navet fumant. Même si Scott Adkins en méchant, il était ultra badass. Après c’est Scott Adkins, le mec est né badass.

Affiche La Légende d'HerculeTu n’es pas Hercule !

Affiche HerculeTu n’es pas Hercule non plus !

Les vrais savent qu’Hercule … C’est lui :

Affiche Hercule Kevin SorboKEVVIIINNNNN SORRRRBBBBBOOOOOOO !!! *explosion en fond*

Internet … Réseaux sociaux … Se tenir au courant tout ça tout ça … C’est possible ICI … voilà … Merci.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

1 commentaire sur “Review : Hercule

  1. Par encore vu le film mais du coup j’ai un peu peur vu que j’en attendais beaucoup vu la daube de celui d’avant… mais je vais quand meme aller me faire ma propre idée dessus (oui je suis fou).

    Et bien sur que Kevin Sorbo est le seul vrai hercule ! entretenant une relation plus qu’amicale avec Iolas et fricotant avec Xena :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.