Review : Gone Girl

Imaginez ce scénario avec moi, vous voulez bien ? Nous sommes des années dans le futur, et pour je ne sais quelle raison on me demanderait de choisir un film représentant le mieux la société en 2014. Sûrement des extra-terrestres qui sont venus nous voir et qui veulent étudier notre culture entre deux autopsies. Ils sont venus me voir, et ils veulent une vision sur cette année précise à travers un film.

Je suis évidemment honoré de leur servir d’intermédiaire, mais également honoré d’être celui qui ferait un tel choix. Eh bien les amis, ce film qui représenterait si bien l’année 2014 est arrivé bien tard dans nos salles en 2014 justement. Nous sommes en octobre et le cinéma a décidé de nous envoyer encore du très lourd pour finir l’année en beauté. Ce film, c’est Gone Girl.

Mes amis sachez-le, ce film m’a mis une claque monumentale. Gone Girl EST une claque monumentale. Signé David Fincher, qui nous montre que même s’il a déjà quelques oeuvres cultes dans sa filmographie (Fight Club, Seven, The Social Network …) peut encore nous réserver de belles surprises comme ici, Gone Girl est LE film a absolument aller voir au cinéma.

Mais entrons dans le vif du sujet pour voir de quoi il en retourne avec plus de précisions. Je préviens d’avance les lecteurs : il n’y aura ici aucuns spoilers, donc vous pouvez lire cette review tranquilles. Il n’y a aucunes craintes à avoir. J’ai beaucoup trop d’admiration pour ce film pour vous en enlever le moindre plaisir et la moindre surprise. C’est parti pour la review de Gone Girl.

 

Affiche Gone Girl

Quel est le pitch du film ? Eh bien il s’agit de l’adaptation du roman Les Apparences par notre cher réalisateur David Fincher. Le film nous raconte l’histoire d’un couple, incarné à l’écran par Ben Affleck et Rosamund Pike. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, cette dernière disparait. Tous les indices semblent indiquer que le mari est responsable de cette disparition. L’affaire prend une grande ampleur et devient nationalement suivie par le public, tandis que tout continue de s’accélérer pour Ben Affleck qui cherche à savoir ce qu’il s’est passé.

Même si l’histoire principale du film repose sur la disparition d’Amy, il traite en réalité de bien des points. Si le roman s’appelle « Les Apparences », ce n’est pas pour rien. Le film nous montre un aspect bien triste de notre société, car bien réelle : l’image public compte plus que la vérité.

Pendant tout le film, le rapport aux médias est une des clés principales de l’intrigue. Pour se sortir de cette situation où tout l’accuse, Ben Affleck ne doit pas continuer à dire qu’il est innocent, mais doit se faire aimer du public. Tout au long de l’affaire, nous voyons le tout construit comme si il s’agissait d’un film avec des rebondissements. Les médias manipulent totalement l’opinion publique pour faire penser aux gens qu’il est responsable de la disparition de sa femme, même si il n’y a pas de preuves concrètes de sa culpabilité. On fait des suppositions, et le public juge l’homme sans connaître l’affaire. Tous les éléments sont montrés, on fait une montagne d’un grain de sable.

Et tout ceci est vrai. Bien entendu il s’agit d’un film, mais combien de fois voyons-nous ce genre d’affaires à la télévision ? Ce film est totalement en phase avec son époque et c’est pour ceci que je choisirais Gone Girl sans hésiter une seule seconde pour représenter 2014. Ce film est une capsule temporelle. Ce film est sans concessions, il est vrai, il n’enjolive pas la réalité, il la montre pour ce qu’elle est réellement : froide et manipulatrice. C’est le genre de films qui devraient vraiment marcher au box-office car il est non seulement nécessaire pour éveiller quelques consciences, mais il est également diablement efficace.

 

Ben Affleck– Pour la dernière fois, j’aimerais qu’on arrête de me parler de mon rôle de Batman, et qu’on se concentre plutôt sur ce que je fais maintenant !

Tu as bien raison Batfleck. Car je veux que l’on trouve quelqu’un qui ose encore dire que ce dernier n’est pas un bon acteur. Je veux d’ailleurs qu’on trouve quelqu’un qui ose avoir quelque chose à redire sur la qualité de jeu du casting de ce film.

Le casting de Gone Girl est absolument fantastique. Ben Affleck est génial à suivre dans son rôle. Mais si il y a bien un joyau caché dans ce film, c’est Rosamund Pike. Sur Gone Girl, cette dernière a atteint une nouvelle dimension dans sa carrière, et va sûrement exploser grâce à ce film. Elle mérite l’oscar de la meilleure actrice. Pas la peine de faire des nominations cette année, on tient notre gagnante mes amis ! Elle était absolument fantastique dans son rôle. Tout en finesse, elle explose devant nos yeux de spectateurs. Elle vole la vedette, on ne voit qu’elle. Tout simplement divine dans ce rôle. Un énorme bravo à elle, et pitié qu’on lui donne l’oscar ! Elle DOIT gagner cette année !

D’ailleurs, petite anecdote personnelle : le personnage de Tyler Perry dit à un moment qu’elle mérite un oscar. Le pourquoi, le comment, je ne vous dis rien cela risquerait de vous spoiler. Mais au moment où il a dit ça, je me suis surpris à rire avant de dire à ceux avec qui j’étais venu voir le film « Ah mais ça c’est clair qu’elle mérite l’oscar ! ». On peut avoir l’impression que j’en fais un peu trop, mais je vous assure qu’elle était fantastique.

 

Rosamund PikePour la catégorie de la meilleure actrice, les nominées sont : Rosamund Pike pour Gone Girl, Rosamund Pike pour Gone Girl, Rosamund Pike pour Gone Girl et Rosamund Pike pour Gone Girl.

 

Parlons-en d’ailleurs de Tyler Perry, ainsi que des acteurs secondaires en général. Il n’est pas très connu chez nous, mais Tyler Perry est un être détestable. Auteur de comédies américaines absolument minables, il est l’équivalent d’un cancer de l’humour. Il a tout pour que je le déteste (et c’est vrai que je ne l’aime pas .. je ne le hais pas comme je peux haïr Adam Sandler, mais je ne le porte pas dans mon coeur pour autant) et pourtant je n’ai que des bonnes choses à dire sur lui pour son rôle dans Gone Girl. Son personnage d’avocat sachant parfaitement que l’image importe plus que la vérité est vraiment convaincant et efficace. Rien à dire sur son jeu qui est également parfait. Et pour me faire dire du bien de Tyler Perry, c’est vraiment que Gone Girl est un sans fautes.

 

Tyler PerryAttendez, on ne me fustige vraiment pas pour un truc que j’ai fait en rapport avec le cinéma ?! C’est la première fois que ça m’arrive !

 

Gros changement de ton pour Neil Patrick Harris qui nous avait habitué depuis des années à son rôle culte de Barney Stinson. Ce dernier est ici carrément inquiétant dans son rôle ! Il est d’ailleurs dans l’une des scènes les plus fortes du film. Dans plusieurs interviews il nous déclarait que cette fameuse scène est sans doute la chose la plus dure qu’il n’a jamais eu à faire de sa carrière. Quand vous verrez cette scène en question, vous verrez qu’il n’abusait pas pour un sou. Un grand bravo à lui aussi.

Il présidera d’ailleurs la prochaine cérémonie de remise des oscars. Si ce dernier annonce Rosamund Pike, je crois que je pleurerais de joie comme une adolescente après la fin de Nos étoiles contraires.

 

Neil Patrick Harris« Et ça les enfants, c’est comment votre oncle Barney est devenu un énorme sociopathe après qu’il ait divorcé avec Robin avant que je ne me la fasse après la mort de votre mère. Plus si Legendary que ça n’est-ce pas ? »

– La nouvelle fin alternative à How I Met Your Mother

 

Que dire de plus sans prendre le risque de vous révéler quelque chose sur l’histoire ? Plus rien. Mais je ne peux vous dire qu’une chose : ce film est une bombe. Il a plusieurs facettes et plusieurs tons tout au long de l’enquête. Les personnages sont fantastiques, le jeu des acteurs est impeccable … L’histoire est quant à elle diaboliquement addictive. Le film dure 2h30, et je vous promet que de la première à la dernière minute, vous allez être absorbés par ce film qui ne nous laisse aucuns temps morts.

Un grand bravo à monsieur Fincher qui nous offre ici un bijoux. Rien à dire d’autre, Gone Girl est un bijoux. Sans doute l’un des meilleurs films de 2014. Je ne prendrais d’ailleurs aucuns risques en vous annonçant que dans mon futur top 5 de 2014, Gone Girl y sera forcément. Je n’ai rien à dire de mal sur ce film, je l’ai trouvé fantastique et il va me marquer pour un long moment.

 

MIND BLOWNUn hater de Ben Affleck après avoir Gone Girl : « ah mais en fait il sait jouer ?! MIND BLOWN »

 

Si vous voulez maintenir au courant de la sortie d’autres articles, c’est sur la page Facebook que ça se passe (ICI). Vous y verrez aussi des critiques exclusives. Comme sur Le Labyrinthe par exemple. Spoiler : c’était moins bien que Gone Girl.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

2 commentaires sur “Review : Gone Girl

  1. Un des aspect assez brillant du film, est de nous mettre dans le même état de pression qu’un triller horrifique. On est véritablement constamment sous pression

  2. Parfaite critique, ça reflète tout à fait ce que je pense du film, mon top 1 de 2014 (en attendant Interstellar). C’est vrai qu’il est difficile d’en dire plus sans spoiler, et je pense que la plupart des spectateurs se sont dit la même chose avec le commentaire sur l’Oscar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.