Review : Dirty Papy

Depuis le début de l’année, je dois reconnaître que j’ai été assez verni niveau sorties au cinéma. Je n’ai vu que de bons films qui me plaisent ! Vous ne vous rendez pas compte à quel point c’est difficile d’avoir des semaines à la suite de bonnes sorties cinéma. Ça n’arrive quasiment jamais. Surtout lorsque nous sommes dans les mois de janvier et de février, qui sont un peu les mois cimetière où les projets viennent mourir à l’écran. Mais je ne sais pas, en 2016 j’ai l’impression que nous avons de grosses sorties même à cette période. The Revenant arrive, Deadpool sort dans quelques jours … Même les gros blockbusters sortent en Février. Et cette semaine ne fait pas exception, nous avions la sortie du nouveau Danny Boyle avec Aaron Sorkin au scénario avec Steve Jobs dans les salles. Nous avons aussi Anomalisa et le film d’animation Dofus qui semblent vraiment pas mal.

Du coup … Pourquoi Dirty Papy ?

Hmmm … Bonne question cerveau, pourquoi est-ce que j’ai choisi d’aller d’abord voir Dirty Papy ?

Tu as des goûts très douteux.

Oui, ça c’est évident. Non mais les amis je vais être franc, parfois j’ai envie de voir un film bien débile pour passer le temps sans prise de tête. J’ai très envie de voir Steve Jobs car j’adore le style d’écriture d’Aaron Sorkin. Mais il était vendredi soir, et je vous avoue que je n’avais pas envie de voir un film de 2 heures avec uniquement des dialogues sérieux et des jeux d’acteurs sérieux. Je voulais essayer de me marrer et de poser mon cerveau sur le côté. Et c’était ça ou Les Tuche 2 niveau comédies sorties donc … Je pense sincèrement avoir fait le bon choix.

Il n’y avait pas de bon choix dans ta situation. Dirty Papy ou Les Tuche 2 ?! Qu’est-ce qu’il se passe dans ta tête !?

A toi de me le dire, c’est toi le cerveau dans l’histoire ! Et en plus, c’était pas si mauvais que ça.

Tu es vraiment un être étrange. Et pas dans le bon sens du terme.

Dirty Papy

Autant vous prévenir tout de suite, cet article ne va pas être très long. Parce qu’il n’y a pas énormément de choses à dire dessus. C’est un schéma qu’on a tous vu 12 millions de fois au moins : lien familial défectueux, le membre un peu cinglé du groupe permet d’ouvrir les yeux à l’autre membre, il apprend que le membre un peu cinglé lui a menti sur un détail pour X ou Y raison, il s’en va. Ils se retrouvent, ils s’aiment très fort, le membre plus normal apprend sa leçon et sort de son expérience de vie grandit.

70% des comédies américaines ont ce schéma, et ce film ne fait absolument aucune exception. C’est pour ça que je ne vous parlerais pas de l’histoire du film, étant donné que dès les 5 premières minutes du film, nous savons exactement comment est-ce que le film terminera. Dirty Papy n’a aucune originalité. Mais ce qui nous intéresse, ce sont les blagues et l’humour en général qu’il y a entre la situation de départ et la situation de fin.

Du coup, j’ai un peu plus l’occasion de parler de l’affiche du film ! Chose que je ne fais pas assez. Parce que cette affiche est quand même bien affreuse quand on la regarde de plus prêt. La phrase d’accroche bien ringarde et bien minable, et la citation bien mise en valeur en haut de l’affiche qui n’amène rien non plus ! Nous avons vraiment un talent en France pour rendre les affiches merdiques dès que nous en avons la moindre occasion. C’est un talent rare, des gens bossent pour faire ces mauvaises affiches. J’aimerais parler d’eux car nous ne le faisons jamais assez à mon goût. Félicitations mesdames et messieurs, vous êtes le diable et je vous hais.

Minable tentative du Greil d’attirer le public féminin sur son site #1

Revenons sur le film en lui-même. Comme je vous l’ai dit, si vous y allez en espérant une once d’originalité, vous allez être très vite très déçus, tant on voit les mécanismes arriver à 12 kilomètres (tiens, tu aimes beaucoup le nombre 12, tout à l’heure tu as dit 12 millions, maintenant 12 kilomètres … Un truc à étudier sur un traumatisme de ton enfance ?). Et si vous pensez que nous allons être devant un film tous publics, vous allez également être déçus. Mais bizarrement, c’est ce qui fait que j’ai plutôt apprécié le film !

Niveau nombre de vulgarités balancées à la minute dans ce film, on est dans un gros niveau. Des vannes de cul, des fuck prononcés à la perfection comme seul Robert De Niro peut nous le faire, de la très bonne répartie par Aubrey Plaza qui sait parfaitement jouer ce rôle … Si on aime l’humour un peu tendancieux, nous sommes au bon endroit. Petite surprise du film : Zac Efron joue bien la personne sérieuse ! On l’a vu dans le rôle inverse avec Nos Pires Voisins (dont le deuxième opus arrive bientôt dans nos salles … Je ne suis pas du tout impatient de le voir hein, c’est juste une news balancée comme ça) et je trouve qu’ici il complète bien le duo avec Robert De Niro qui semble enfin prendre un plaisir coupable en jouant ce vieux pervers. Dernièrement, je trouvais que De Niro commençait à tomber dans les schémas d’un Bruce Willis avec cette impression qu’il n’en a plus rien à foutre, mais ici il semble qu’il se soit bien marrer sur le tournage, et ça se sent. Il se lâche et il nous montre qu’il a encore du fuel à consommer.

Un autre duo qui fonctionne très bien et qui personnellement parlant est l’aspect que je préfère dans ce film : le combo Aubrey Plaza / Robert De Niro. Les dialogues et les saloperies racontées volent à un rythme effréné quand ils sont tous les deux à l’écran, et ça marchait bien. En même temps, si on a un l’historique d’Aubrey Plaza et son rôle culte dans la série Parks and Recreation, nous ne sommes pas surpris un seul instant de la qualité des saloperies qu’elle peut raconter d’un air si sérieux. Mention spéciale à l’une des dernières scènes du film qui est la scène la plus drôle au niveau des dialogues selon moi.

AubreyMinable tentative du Greil d’attirer du public masculin sur son site #135973

Et je n’ai rien d’autre à ajouter quand j’y pense. Je pourrais tourner autour du pot et raconter d’autres points du film, mais comme je l’ai dit c’est un schéma qu’on a vu tellement souvent que ce n’est pas trop la peine. Est-ce que c’est une comédie géniale que je vous conseille absolument ? Non, certainement pas. Mais dans le lot de toutes les comédies américaines qui sortent chaque année et qui nous ennuient rapidement tant on voit tout arriver, je trouve que Dirty Papy aurait pu être bien pire. C’est cru, c’est vulgaire, oui. Mais au moins le film sait ce qu’il est et assume pleinement son rôle de nous faire passer le temps sans prise de tête. Après, je ne vous recommande pas de payer le prix d’une place de cinéma pour le voir. Si jamais il passe à la télé ou que vous le voyez sur Netflix, là à ce moment je vous dirais d’y jeter un oeil. Il fait son boulot et j’ai vu tellement pire niveau comédies américaines (je ne me suis jamais vraiment remis de Vive les Vacances) ces dernières années que je lui donne la moyenne. Quelques blagues sont vraiment drôles et c’est déjà plus que ce que la plupart des films du genre peuvent nous proposer.

Inoubliable ? Certainement pas. Mais est-ce qu’il fait le taf qui lui est demandé ? Je trouve que oui.

J’ai vu que Alvin et les Chipmunks 4 est considéré comme une comédie. Il est aussi sorti cette semaine, pourquoi tu ne voulais pas le voir ?

Parce que je hais ces saloperies de musiques reprises avec des voix d’enfants violés qui ont une maladie qui affectent leur voix représentés par des putains de hamsters à la con.

Wohhh … Ouais je comprends totalement. On se remate Batman & Robin ?

Et comment ! J’adore ce film !

C’est ainsi que la crédibilité du Greil dans le monde des critiques cinéma inconnus sur le net baissa de manière considérable et définitive. THE END.


La scène post-générique de l’article, c’est juste la pub habituelle pour la page Facebook du site. J’y suis assez actif, et si vous voulez parler cinéma ou simplement vous tenir au courant des sorties d’articles ou encore plus simplement montrer votre soutien, c’est ICI.

Je vais bientôt prendre les devants mon chou … Très bientôt.

Qui a dit ça ?!

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.