Review : Blair Witch

Lors de la dernière édition de la plus célèbre convention mondiale (je parle de la Comic Con hein, les deux du fond qui pensaient à la Japan Expo feraient mieux de se concentrer !), un film a pris son petit monde par surprise. Un petit film d’horreur qui ne semblait pas réellement faire de grosses vagues au niveau marketing sobrement intitulé The Woods se révélait en fait n’être autre que Blair Witch, la suite du célèbre film Le Projet Blair Witch ! Et je dois reconnaître que d’un point de vue marketing, réussir à conserver un projet comme celui-ci sous silence pendant aussi longtemps à notre époque est un vrai tour de force. J’adore le fait d’être encore surpris par des projets en 2016.

Cependant, et comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, le cinéma d’horreur n’est pas ma spécialité. Je dois donc vous avouer que j’ai vu Le Projet Blair Witch extrêmement récemment, à savoir une semaine avant d’aller voir Blair Witch. Je sais que c’est un film avec une grosse renommée, mais c’était quelque chose que je n’ai étrangement jamais cherché à voir spécifiquement. Et je le regrette un peu car j’ai trouvé Le Projet Blair Witch vraiment sympa et vraiment efficace pour ce qu’il était. Cela rendait du coup Blair Witch encore plus intéressant à voir pour moi, satisfait par le film d’origine et désireux de voir la suite dans cet univers. Je sais qu’il y a eu un Blair Witch 2, mais faisons comme tout le monde et prétendons qu’il n’a absolument jamais existé.

Bref, nous sommes des années plus tard et ça y est, un nouveau Blair Witch sort dans nos salles ! Voyons voir ce que les bois de Burkittsville et la légendaire sorcière de Blair vont réserver à un nouveau groupe de personnes obsédées par les caméras. Est-ce que Blair Witch marquera les esprits comme Le Projet Blair Witch l’a fait en son temps ? Spoiler : non.

 

blair-witch

 

Alors, de quoi nous parle Blair Witch ? L’histoire suit James, le frère d’Heather, l’héroïne du Projet Blair Witch qui a disparu il y a des années dans les bois de Burkittsville. Après avoir trouvé une vidéo sur le net pouvant lui amener de nouvelles informations sur la disparition de sa soeur, il décide de partir avec un groupe d’amis en direction des bois de Burkittsville, bien décidé à comprendre ce qu’il s’est passé il y a 20 ans. Malheureusement, il va vite se rendre compte que ces bois sont bien plus dangereux qu’il n’y parait.

Autant tout de suite entrer dans le vif du sujet : la ressemblance avec le film d’origine. L’une des critiques qui ressort le plus souvent concernant Blair Witch est la trop grande ressemblance avec le premier opus. C’est un petit peu le sentiment Le Réveil de la Force / Un Nouvel Espoir qui se fait ici, mais dans le domaine de l’horreur. Et personnellement, je ne trouve pas que ça soit si ressemblant. Alors oui, nous avons bien un groupe qui va dans la forêt et qui va se retrouver petit à petit dans le merdier duquel ils ne vont probablement pas ressortir. Mais c’est une suite alors évidemment que des éléments vont revenir. Mais il y a également un tas de nouveaux éléments dans ce troisième film ! Des tas de tours que la sorcière ne faisait pas dans le film d’origine. Quelques explications sur le background de l’univers sont également amenés … Tout le concept de la manipulation du temps est également quelque chose de nouveau qui n’avait pas été abordé auparavant. Tout ces nouveaux points me font voir Blair Witch comme une vraie suite, une vraie continuité du premier opus, pas un simple remake comme je peux le lire ici et là sur les internets.

Les nouveaux points amenés sont pour la plupart vraiment intéressants d’ailleurs. Je ne vous donnerais aucuns spoilers mais il y a tout un point avec le temps qui passe dans ce film qui est vraiment bien amené je trouve. Quelques nouveaux tours dans le sac de la sorcière arrivent également avec les tentes qui s’envolent, les arbres qui tombent … Même si on connaît bien la chanson chantée dans le premier opus, Blair Witch ramène sa dose d’autotune pour diversifier le tout. Et c’est bien pour les fans je trouve car malgré le ton familier, on reste surpris et sur nos gardes sur ce qui peut arriver aux héros du film.

chair-a-canonOuh la bonne équipe de personnages dont on se contrefout, super !

Bon, les héros du film … On ne va pas se mentir, ils pouvaient tous se faire éventrer devant moi que je n’aurais eu aucune réaction. Tout simplement parce qu’ils n’ont absolument aucune personnalité. Ils ne sont là que pour se faire avoir les uns après les autres par les tours de la sorcière. Mais aussi pour la plupart d’entre eux par leur propre stupidité. Vous savez, la décision géniale que les groupes dans les films d’horreur ont comme « si on se séparait » ou « tiens, par là ça me semble être une bonne idée ». Ici ? C’est constamment ça. Donc forcément quand quelqu’un se sépare du groupe pour aller chercher du bois ou bien aller pisser un coup et qu’il se retrouve tué, je me dis que c’est la sélection naturelle et que les plus stupides meurent les premiers. Mais même les derniers ont des décisions à la con … Est-ce qu’il y a des survivants à la fin du film ? Je vous laisse le savoir en ayant voir le film. Mais est-ce que ce sont des personnages intelligents qui survivent le plus longtemps ? Certainement pas, il n’y en a pas un pour relever l’autre !

Le trio dans Le Projet Blair Witch n’avait pas d’intérêt non plus pour être franc, je ne me mets pas de visières suite à de la nostalgie ou autre. Déjà parce que je ne peux pas vu qu’encore une fois j’ai vu le premier il y a une semaine à tout casser. Puis aussi parce qu’il faut le dire ! Mais au moins, ils n’étaient que 3 à être sans intérêt. Ici, ils sont 6 les clampins fans de camping dans des bois hantés. Et pas un seul d’entre eux n’est intéressant, c’est fort !

Leur manque d’intérêt, de personnalité et d’intelligence amène aussi un autre gros problème du film selon moi : l’énorme décalage de qualité entre les deux premiers tiers et le dernier tiers du film.

scream-faceAu moins dans celui-ci c’est du sang qui sort du nez, pas de la morve comme pour Heather.
Des mouchoirs ! Bon sang, c’est pas une invention inconnue …

Les deux premiers tiers du film ont tout fait pour que je le déteste. Les personnages n’ont pas d’intérêt et en plus font ce que je ne peux plus supporter dans les films d’horreur : DES PUTAINS DE JUMPSCARES. Youpi !! C’est vraiment ce que je voulais dans ce film dont le tout devrait normalement se reposer sur l’ambiance et sur notre imagination. Je veux que les gens apparaissent de manière agressive à l’écran avec un son tout aussi agressif pour me faire sursauter. Il y en avait dans Conjuring 2, mais ils étaient mérités et construits sur plusieurs minutes ! Ici, on a un mec qui se ramène d’un coup pour faire peur aux gens et qui s’excuse vu qu’il est arrivé rapidement. Évidemment que tu devrais t’excuser, personne ne fait ça dans la vraie vie !

Bref, c’est presque uniquement ça pendant les deux premiers tiers du film. Et c’est lourd. Mais heureusement, le réalisateur s’est sorti les doigts du cul sur le dernier tiers du film, quand les choses partent vraiment en couille pour le groupe. Toute la partie dans la maison ? Là, j’étais accroché à mon siège. Là, ça se basait sur l’ambiance et l’impression d’enfermement que causait la maison. Et quand je voyais ce qu’il se passait ici, je me demandais où était ce film sur les deux premiers tiers. Vraiment dommage de devoir se taper plus d’une heure médiocre pour avoir le droit à un truc potable !

Et encore, c’est à mettre entre guillemets car ce film fait une grosse erreur selon moi. Ce n’est pas un point objectif sur le coup donc n’en tenez pas forcément compte. Nous voyons la sorcière dans ce film. Très peu, certes, mais on la voit. Et pour moi, c’est une erreur. Le Projet Blair Witch marchait selon moi car justement beaucoup se basait sur l’imagination ! Nous n’avions jamais vu la sorcière, nous ne savions même pas si elle était réelle et c’était ça qui rendait le tout flippant. Ici, maintenant qu’on la voit … Forcément je suis déçu. Son apparence est terrifiante et j’aimerais certainement pas me retrouver dans les bois de Burkittsville pour la croiser. Mais maintenant qu’on met une apparence sur ce « mal », ça le rend moins flippant. Ce qui se passe dans nos imaginations est toujours pires que ce que l’on nous montre, et j’aurais aimé que la sorcière de Blair reste purement une créature de notre imaginaire.

projet-blair-witchTandis que Blair Witch 2 continue de manger de la colle dans son coin …

Pour finir, je dirais que je ne vous conseille pas d’aller voir Blair Witch au cinéma. Nous avons eu bien pire dans le cinéma d’horreur cette année, mais nous avons également eu bien mieux. Et avoir un film juste moyen, pour une suite presque 20 ans après le film original qui avait marqué les esprits lors de sa sortie est forcément très décevant. Nous avons une dernière partie du film vraiment efficace et de nouveaux tours très intéressants. Mais malheureusement, ces bons points sont embourbés dans les mauvais qui sont trop présents pour qu’on puisse les oublier.

Bref, c’est dommage car c’est un film qui avait un vrai potentiel et un boulevard devant lui. Malheureusement, il ne l’a pas emprunté. Si vous avez beaucoup aimé Le Projet Blair Witch, je vous le conseillerais un peu plus par contre ! Quant à ceux qui n’ont pas vu Le Projet Blair Witch, je vous le conseille, il est vraiment sympa pour ce qu’il nous propose.


La pub pour la page Facebook du site si vous voulez suivre l’actualité du site en cliquant n’importe où sur cette phrase écrite en gras … Sinon, bisous ? Et faites attention, les rhumes arrivent un peu partout … Je suis déjà une de ses très nombreuses victimes.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.