Review : Astérix – Le domaine des dieux

Vous. Oui, vous. Je ne peux pas vraiment donner votre prénom, puisque nous ne nous connaissons pas vraiment. C’est le principe de l’internet après tout. J’aimerais vous donner un conseil si vous me le permettez. Si vous êtes père ou mère de famille et que vous voulez emmener vos enfants avec vous, faites bien attention. Regardez d’abord votre enfant. Si il est un peu débile (et vous savez qu’il l’est ne vous mentez pas à vous-même … Vous le savez), ne l’amenez pas au cinéma s’il vous plait. Car en groupe, ce dernier est gênant. Il est grossier et il fait beaucoup de bruit.

Bon, vous devez le sortir de temps en temps. Je comprends, c’est naturel. Eh bien j’ai une solution : contentez-vous de les amener dans un parc, ou dans un jardin. Mais pas au cinéma, car ils sont insupportables. Si vous êtes vous-même un peu bête sur les bords … Allez dans des séances tardives, histoire que vous embêtiez un minimum de monde.

Bref, c’est après cette petite tranche de vie que je vais vous parler d’un film d’animation que j’attendais personnellement beaucoup : la nouvelle adaptation sur grand écran des aventures du plus célèbre des gaulois. Non pas que je sois spécialement fan de la bande-dessinée, mais je suis un des nombreux fans d’Alexandre Astier. Alors forcément, en tant qu’archi fan de la série Kaamelott … Avoir une adaptation avec cette signature « astieresque » me donnait simplement très envie. L’album choisi est également l’un des albums les plus reconnus au niveau de la qualité, donc il y avait tous les ingrédients pour que nous passions un excellent moment. Tout du moins sur le papier.

Mais est-ce que le résultat final est à la hauteur de mes (hautes) espérances ? Eh bien mes amis, je vous invite à le découvrir avec la review d’Astérix – Le domaine des dieux. Même vous, le parent qui a l’enfant un peu concon.

 

Affiche Astérix le domaine des dieux

 

 

Alors, de quoi nous parle Le domaine des dieux ? Eh bien César en a assez de voir ce village d’irréductibles gaulois résister encore et toujours à l’envahisseur. Seulement, il sait qu’avec la force pure, il ne peut rien faire. Une autre solution est alors envisagée : les gaulois n’auront pas à se battre, mais ils devront évoluer ou périr par l’épée du progrès. L’empereur va donc raser la forêt autour du village pour y construire une ville romaine de luxe. La ville se remplit petit à petit et les gaulois vont donc devoir apprendre à vivre en cohabitation … Et le village va réagir d’une manière un peu … étrange.

Comme je vous l’ai dit un peu plus haut, je ne suis pas un grand lecteur d’Astérix, donc je ne pourrais vous dire si le matériau de base est respecté dans cette adaptation. Mais sachant qu’Alexandre Astier a un immense respect pour le petit gaulois, cela m’étonnerait grandement que l’histoire de base ne soit pas respectée. Pour ce qui concerne les précédents films, je n’ai aimé que Mission Cléopâtre que je trouve encore aujourd’hui absolument fantastique. Les deux derniers films quant à eux sont juste de belles daubes que j’aimerais effacer de ma mémoire. Dans le domaine des adaptations animées, mon petit préféré est un HS puisque ce n’est pas une adaptation des bandes-dessinées : Les 12 travaux d’Astérix. Encore aujourd’hui il est ma référence pour ce qui concerne les adaptations animées du petit moustachu.

C’est donc plus dans la comparaison aux 12 travaux que je suis allé voir ce film, malgré le ton qui serait forcément différent, puisque géré par Alexandre Astier qui amenait son univers avec lui.

 

Alexandre AstierIl faudrait que je m’achète un t-shirt « In Astier I trust » … Mais est-ce qu’il existe au moins ce t-shirt ? Parce que si ce n’est pas le cas, il faut l’inventer !

Et on y retrouve sa patte créative c’est certain ! Son humour si spécifique est bien présent. Des références ici et là qui font vraiment plaisir (mention spéciale à une petite touche rappelant justement les 12 travaux, et rien que pour ça, je dis merci) et des dialogues qui sont tout simplement géniaux. Bref, ne vous en faites pas : l’univers et l’humour d’Astérix y sont présents, avec en plus l’humour à la Astier ! Que demander de plus sincèrement ?

Mais pour rendre ces dialogues crédibles, il nous faut de bonnes voies. Et au niveau du doublage, c’est tout simplement un sans fautes. Mention spéciale à Roger Carel qui revient pour doubler Astérix, et dont la voix reste culte même après toutes ces années.

Roger CarelRespect Roger, t’as assuré ma couille.

Que dire de plus au final ? J’ai passé un très bon moment devant ce film. Il ne dure qu’une petite heure et demie et on ne la voit pas passer. Les gags s’enchaînent, le film n’a aucuns temps morts … Les dialogues sont très bien écrits, l’humour est des plus appréciables. Il n’y a vraiment rien à dire de plus si ce n’est que je vous conseille d’aller le voir. Cela faisait un moment qu’on avait pas un film estampillé Astérix qui était bon, alors il faut clairement en profiter ! Pas mal de références comme je disais, donc l’humour est vraiment pour tous dans ce film. L’animation est belle, le doublage est vraiment bon … Bref rien à dire, un grand bravo à monsieur Astier pour son adaptation, et un grand merci surtout, pour enfin remettre Astérix dans le domaine de la bonne qualité à défaut d’aller dans le domaine des dieux.

Bref, un film d’animation de bonne qualité à voir avec la famille en cette fin d’année ? Choisissez la qualité, choisissez Astérix : Le domaine des dieux ! Toute la famille peut y trouver son compte, et c’est quand même ça le principal.

Et puis vivement la suite de Kaamelott quand même, on ne va pas se mentir.

EsclaveLe cousin spirituel du scribe Otis. Et ça, c’est quand même très très bien.

La fin d’année approche, et donc les bilans de 2014 arrivent à très grands pas ! Cela serait con de passer à côté n’est-ce pas ? Alors je vous conseille d’aller sur la page Facebook du site. Après je suis le genre de personne qui vous conseillerait de croire en une invasion zombie et de se préparer à une telle éventualité. Donc mon avis … vaut ce qu’il vaut.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

3 commentaires sur “Review : Astérix – Le domaine des dieux

    1. Sans doute un Nerdy Show un jour, c’est certain. Après à l’écrit cela m’étonnerait. Mais j’ai cette liberté avec le format du podcast qui fait que je vais surement aborder ce thème un jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.