Review : Ant-Man

Ça y est, Disney et Marvel terminent la phase 2 de son énorme projet qu’est le Marvel Cinematic Universe avec son dernier film : Ant-Man. C’est un peu étrange comme façon de faire il faut le reconnaître. Nous pouvions finir par Avengers : L’ère d’Ultron mais Marvel en a décidé autrement. On finit par un nouveau super-héros. Comble de l’histoire, puisque ce n’est pas le super-héros le plus vendeur de ce que Marvel peut nous proposer. Tout le monde réclame un film solo de Hulk ou bien centré sur Black Widow. Mais non, l’homme fourmi. On a choisit l’homme fourmi. Ma foi, pourquoi pas ! J’aime les coups de poker et Marvel en a déjà tenté un avec Les Gardiens de la Galaxie qui a finit par être un énorme succès, à la fois critique et public. Marvel a t-il réussi une deuxième fois à proposer un bon film sur un super-héros aussi … classique (c’est ma façon gentille de dire un peu nul) ? La réponse est dans la review. Et vous êtes là pour lire ça en plus donc … Les choses sont quand même bien faites.

Petit message un peu plus personnel sinon : j’ai vu ce film à l’avant-première au Grand Rex. On a eu un petit sac avec des goodies et tout le tintouin … Des petites intentions qui font vraiment plaisir. Donc sincèrement, merci le Grand Rex. Je n’aime pas Paris mais je crois que vous êtes un des seuls endroits de la capitale qui me fait savourer le fait d’habiter aux alentours. Et je jure qu’un jour, je serais invités aux événements du genre, et que je serais parmi les invités VIP. J’EN FAIS LE SERMENT !! *se coupe la main avec un poignard et verse son sang au sol*

 

Il y avait également une affiche du film en version comics mais … Il y avait une bouteille d’eau offerte et je l’ai mal fermée donc … Il n’y a plus d’affiche … Je suis triste.

Affiche Ant-Man

 

Alors, Ant-Man, de quoi ça cause ? Eh bien c’est l’histoire d’un ancien détenu appelé Scott Lang (Paul Rudd), tout juste sorti de prison. Il n’arrive pas à retrouver un travail à cause de son passé mais aimerait subvenir aux besoins de sa fille. Se présente alors un plan qui semble simple : un pactole caché dans la maison d’un vieil homme. Le casse se fait, mais Scott n’y trouve pas de l’argent. Il y trouve une combinaison plus qu’étrange : celle d’Ant-Man, l’un des projets secrets du scientifique Hank Pym (Michael Douglas) datant des années 50 qu’il essaye de cacher de son ancien disciple, Darren Cross (Corey Stoll). Il ne va pas avoir d’autres choix que d’enfiler cette tenue et d’agir en tant que nouveau Ant-Man.

Je vais changer de mon habitude en vous parlant d’abord des mauvais points du film. Car il y en a quelques-uns tout de même. Son plus grand soucis étant son côté hyper classique. Si vous vous plaignez du genre du super-héros et de ses codes, ici vous seriez vraiment servis. Nous avons les origines du héros, la découverte des pouvoirs … A aucuns moments nous sommes surpris devant Ant-Man. Le film a ce côté un peu « cahier des charges à remplir » qui peut pousser certains spectateurs vers la déception. Il n’y a pas de vraies surprises et c’est un peu mon plus grand regret avec Ant-Man.

Regret accentué par le fait qu’il s’agissait normalement d’un film signé Edgar Wright ! Et si il y a bien un réalisateur dont j’adore tous les films, c’est bien lui. Shaun of the Dead, Hot Fuzz, Le dernier pub avant la fin du monde, Scott Pilgrim vs. the World … Avoir quelqu’un comme lui a la tête d’un projet comme celui-ci pouvait nous promettre un film vraiment décalé et fun. Malheureusement, les différences dans le point de vue du film entre lui et les producteurs lui ont coûté sa place … Nous avons maintenant Peyton Reed à la tête du film et même si je n’ai rien contre le monsieur, je me demanderais toujours ce qu’aurait donné le film si il avait été réalisé et écrit par Edgar Wright comme prévu. C’est sûr que c’est le genre de nouvelles qui donne du grain à moudre aux haters des films Marvel … plus de places pour l’originalité blablabla. Le couplet habituel. Je suis d’accord dans le cas présent mais malgré son défaut principal, on peut dire beaucoup de choses sur Marvel, mais on ne peut pas nier qu’ils ont tout compris lorsqu’il faut créer un bon blockbuster à la mécanique impeccable.

 

Ant-ManEffectivement, lorsqu’une parodie pornographique d’Ant-Man sera prévue (si ce n’est pas déjà le cas), pas beaucoup de changements à prévoir au niveau du costume !

Oui, Ant-Man n’est pas original, mais il n’en est pas moins divertissant à souhait. L’humour est présent, on a vraiment ce côté un peu à part qu’avait Les Gardiens de la Galaxie, tout en étant bien ancré dans le Marvel Cinematic Universe. Du point de vue des effets spéciaux, c’est du tout bon. C’est d’ailleurs son point fort : les scènes où Ant-Man est de la taille d’une fourmi sont réellement très impressionnantes à voir. C’est simple : on y croit. Que ça soit poursuivi par des fourmis, dans une baignoire d’une taille gigantesque de son point de vue ou alors sous terre, les scènes où Ant-Man est petit sont vraiment agréables. Chéri, j’ai rétréci les gosses aurait adoré être sorti cette année avec des effets spéciaux comme celui-ci. Graphiquement, c’est impeccable. Notamment une scène un peu spéciale que je ne vous spoilerais pas où Ant-Man est plus petit que prévu qui est visuellement magnifique. Mais ce n’est pas le seul point fort du film.

Mais ce n’est pas tout, Marvel sait parfaitement gérer les castings de ses séries et de ses films. Que ça soit Robert Downey Jr. qu’on associe immédiatement à Iron Man, Chris Evans qui était revenu de loin avec sa Torche Humaine pour devenir Captain America ou alors Chris Hemsworth qui s’est fait connaître grâce à son rôle de dieu nordique de la foudre, Marvel a toujours su qui prendre pour incarner un rôle. Et ici, c’est encore un sans-fautes : Paul Rudd en Ant-Man ? Je dis oui ! L’acteur est parfait dans ce rôle un peu vantard au grand coeur. Evangeline Lilly en Hope Van Dyn ? Je dis oui encore une fois ! L’actrice continue encore et toujours d’envahir les esprits de la culture geek en ajoutant Marvel à son attirail, alors qu’on se souvient encore d’elle pour son rôle de Kate dans Lost. Un vrai plaisir pour moi en tant que fan de cinéma est de voir Michael Douglas. Depuis Robert Redford dans Captain America : Le soldat de l’hiver, on voit que Marvel essaye de montrer qu’ils doivent être pris au sérieux en ajoutant de grands noms d’acteurs dans leur univers. Ici avec Michael Douglas dans le rôle d’Hank Pym, on sent le plaisir qu’il a eu sur le tournage. Et malgré son âge, il en a encore sous le capot !

Evageline LillyEvangeline Lilly is unimpressed

Du côté du méchant, c’est plutôt bien réussi. C’est vraiment le soucis majeur qu’on peut reprocher à quasiment tous les films Marvel : les bons méchants que le public a retenu se comptent sur les doigts d’une seule main. Qui se souvient de l’elfe bizarre dans Thor : Le monde des ténèbres ? Personne. Ici, Corey Stoll dans le rôle de Yellowjacket est plus marquant que les méchants auxquels nous sommes habitués. L’acteur profite des quelques scènes qu’il a pour lui pour vraiment montrer ce qu’il vaut, et cela fait plaisir. Alors on ne le retiendra pas autant qu’un Loki ou un Ultron, mais il n’est pas à mettre dans la poubelle avec les autres méchants Marvel. Et puis le design du costume en jette un max il faut se l’avouer.

Et son affrontement avec Ant-Man est sans doute l’une des meilleures scènes du film ! Vraiment génial de les voir tous les deux se battre en miniature pour reprendre une taille normale puis rechanger l’instant d’après … Un combat vraiment cool à voir à l’écran !

YellowjacketOk. Tu assures. J’aime beaucoup ta tenue.

Même si il semble à part, nous avons comme d’habitude droit à notre multitude de références aux autres films. Nous avons notre apparition de Stan Lee (particulièrement drôle d’ailleurs !), nous avons 2 scènes post-générique qui donnent envie pour l’avenir … Bref, Ant-Man est un bon blockbuster. C’est un bon film, un bon divertissement pour cet été. Alors oui, nous avons eu pas mal de mastodontes en terme de box-office qui sont sortis ces dernières semaines. Mais si vous voulez passer un bon moment sans vous prendre la tête, alors Ant-Man est fait pour vous. Ce n’est pas le film qui transpire l’originalité, mais visuellement c’est vraiment bon, les acteurs sont convaincants et pour terminer la phase 2 du Marvel Cinematic Universe avec une touche plus légère, c’est un bon choix. J’aurais personnellement choisi de commencer la phase 3 par cet Ant-Man et laisser la conclusion de la phase 2 à Avengers : L’ère d’Ultron mais ce n’est que mon humble avis.

Une bonne petite surprise pour un projet qui revient de très loin ! Et une bonne occasion de sortir en famille et de passer un bon moment. Et c’est bien ce qu’on demande à un blockbuster après tout non ?

Paul RuddComment ça je dois encore garder ma tenue ? Je viens de finir le tournage, c’est bon non ? … Quoi ? Captain America : Civil War ? Mais les gars je suis crevé moi …
Mon salaire augmente ? … Ohh … Je vois … Dans ce cas, je rejoins le casting du film avec grand plaisir !

Comme certains d’entre vous l’ont peut-être remarqué, nouvelle version du site ! Nouveaux graphismes et tout le tintouin. C’est encore en phase d’amélioration donc vous pourrez rencontrer quelques soucis ici et là, mais j’espère vraiment que cette nouvelle forme vous plait. Moi en tout cas elle me convient et surtout enfin, vous pouvez voir le contenu sur tablette et sur smartphone, le site est prêt pour ça ! Et il faut le dire, il était temps ! Sinon, comme d’habitude : n’hésitez pas à rejoindre la page Facebook du site (ici) pour vous tenir au courant des sorties des prochains articles, avoir des critiques exclusives etc … Bref, de l’amour à tous ! Sauf à toi Alan Taylor, méchant … Terminator Genisys c’était vraiment du caca.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.