[Netflix & Chili] Marvel’s Jessica Jones – Saison 2

Après une escale semi-décevante au sein du crossover The Defenders, voici que Jessica Jones revient pour 13 nouveaux épisodes. Et notre détective privée est toujours aussi passionnée par la bouteille et par le cynisme.

Cette seconde saison est un pari pour la série, puisque l’intégralité de la première saison reposait sur la relation entre l’héroïne et le manipulateur Kilgrave. Qu’est-ce que la série va pouvoir nous proposer en terme d’intrigue pour aller au delà ? Je dois avouer que personnellement j’avais quelques appréhensions parce que le point le plus positif de la première saison était justement Kilgrave, incarné brillamment par David Tennant. Alors forcément, quand on a plus le point le plus positif de la première saison dans la nouvelle saison, les craintes sont là.

Mais arrêtons deux minutes de parler de nos appréhensions sur les 13 nouveaux épisodes de Jessica Jones pour nous concentrer … Bah sur les 13 nouveaux épisodes de Jessica Jones justement !

 

 

Cette seconde saison va se concentrer sur l’origine des pouvoirs de Jessica Jones. Cette dernière est toujours hantée par l’accident de voiture qui a tué toute sa famille et duquel elle est ressortie avec des capacités surhumaines. Elle va cependant vite se rendre compte que le tout a une ampleur plus importante qu’il n’y parait et que cette affaire va secouer toutes les certitudes qu’elle avait depuis de nombreuses années.

Je vais éviter le plus possible de vous spoiler un twist scénaristique, donc même si vous n’avez pas encore vu les 13 épisodes ou que vous hésitez à les regarder, vous pouvez lire cet article sans que cela ne vous gâche trop la surprise.

N’étant pas le dernier des fans de Marvel, je dois vous avouer que je ne connaissais Jessica Jones que de nom uniquement. Je ne me suis jamais vraiment intéressé à son passé. Tout ça pour vous dire : impossible de savoir si cette seconde saison est un doigt d’honneur du Marvel Cinematic Universe aux comics d’origine ou si au contraire il s’agit d’un vibrant hommage. Je ne jugerais cette saison que sur le contenu des 13 épisodes, rien d’autre !

Malheureusement, l’un des soucis est justement que cette saison contient 13 épisodes. Nous avons dans cette saison une solide histoire tenant sur 8-10 épisodes qu’on a étalé sur 13 pour avoir un résultat final plutôt moyen en terme de trame scénaristique ou de rythme. Ce qui est dommage car nous avons quand même pas mal de bonnes choses dans cette saison !

Parlons d’abord du personnage central : Jessica. Et il est vraiment intéressant de noter son évolution durant cette saison. On pouvait l’espérer plus joyeuse ou simplement plus positive dans la vie après s’être débarrassé de Kilgrave. Mais finalement elle troque le traumatisme de sa période où elle était contrôlée par Kilgrave par le traumatisme de la mort de sa famille. Cela peut paraître un peu facile de la garder constamment dans un même état mental, pour pouvoir toujours la voir non loin d’une bouteille ou à balancer du sarcasme par pack de 12 la minute. Mais j’y vois plutôt une continuité dans le poids de son passé qui pèse encore des années après sur son comportement de tous les jours.

Problème : on était tout de même bien plus intéressés en tant que spectateur quand son problème était Kilgrave, car l’ennemi était à la fois terrifiant et fascinant. Nous avions envie de voir ce qu’il allait faire par la suite. Dans cette seconde saison ? Il n’y a pas vraiment de méchant attitré. Et c’est tout de même couillu de la part d’une série Marvel d’essayer de nous proposer quelque chose de vraiment nouveau dans la structure des habituels films et séries de super-héros. Seulement les séries Marvel sur Netflix nous ont offert de grands méchants, comme le Caïd chez Daredevil, Kilgrave ici ou encore Billy Russo chez le Punisher. Du coup, ça tranche radicalement et c’est un peu dommage. La possibilité offerte en terme de narration avec presque 13 heures de contenu pour nous donner un grand méchant avec un vrai développement n’est pas à négliger.

L’absence de vrai grand méchant me conviendrait si les héros étaient bien intéressants. Malheureusement, soit ils sont bloqués dans l’un des nombreux arcs narratifs secondaires, soit ils deviennent rapidement insupportables.

Parlons d’abord de la première possibilité car pour moi il s’agit DU gros point faible de cette saison : nous avons l’impression de voir les scénaristes jeter un tas d’arcs secondaires comme on jette des pâtes sur le mur pour voir ce qui colle. Surtout que la plupart des arcs en question n’amènent nulle part, ou alors sont très mal gérées. On lance un truc, on en entend plus parler pendant 4-5 épisodes puis on revient dessus ensuite … SUPER ! Encore heureux que j’ai regardé les 13 épisodes à la suite, car pour ceux qui prennent leur temps ça doit être encore plus frustrant.

 

Dans la catégorie « chute vertigineuse de popularité entre 2 saisons »,
je vous présente Trish Walker !

 

Maintenant, la deuxième catégorie : ceux qui deviennent rapidement insupportables. Et je ne sais pas trop pourquoi j’ai mis cette catégorie au pluriel, car cela ne concerne qu’un seul personnage en réalité : Trish. Holy s**t j’ai vraiment détesté le personnage de Trish dans cette saison. Non seulement elle prend des décisions toutes plus stupides les unes que les autres, mais sur les derniers épisodes ça en devient presque surréaliste. J’en étais presque au point de me demander si elle n’allait pas devenir la méchante ! Si 3ème saison de Jessica Jones il y aura, vu son développement il y a de très grandes chances qu’elle soit au centre des festivités. Je croise donc les doigts pour une meilleure écriture de son personnage car ça risque de devenir un vrai problème pour la série de manière générale.

 

Tu pensais vraiment pouvoir t’en sortir sans moi ?!

 

Cette deuxième saison de Jessica Jones était meilleure que je ne pensais aux premiers abords. Avec l’absence de personnages comme Luke Cage ou Kilgrave qui faisaient le sel de la première saison, je m’attendais à quelque chose du niveau de la première saison d’Iron Fist. Suivre Jessica Jones est intéressant et découvrir son passé au fur et à mesure des épisodes est intéressant. Je vous conseille d’ailleurs de faire particulièrement attention aux épisodes 7 et 11, les meilleurs de la saison selon moi. Néanmoins l’histoire n’était pas assez importante pour avoir 13 épisodes et la multiplication des histoires à côté ajoutent cette impression d’augmentation artificielle de la durée de la saison juste pour rester dans la logique des 13 épisodes comme les autres séries jusqu’à présent.

J’ai beaucoup aimé la première saison donc pour les fans, je vous conseille définitivement d’y jeter un coup d’oeil. Néanmoins, nous sommes clairement dans un niveau inférieur ce qui est un peu décevant, surtout quand la série Marvel précédente était l’excellente première saison de The Punisher. Ce n’est pas décevant au point de ne pas souhaiter une troisième saison, mais une envie de voir les scénaristes se sortir les doigts du fondement pour les prochaines aventures de la détective mijote dans mon esprit.

En juin, nous aurons cette fois-ci le retour de Luke Cage pour une seconde saison, en espérant un cru un peu meilleur !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *