[Critique] Le Monde secret des Emojis

A quel moment un producteur ayant un cerveau semi-fonctionnel a pu se dire que l’idée était bonne et qu’allonger 50 millions de dollars semblait logique ?

Normalement, nous devrions-nous dire jamais. Mais c’est arrivé chez Sony Pictures (qui n’en est pas à son coup d’essai en terme d’idées à la con remarque …) cette fois-ci puisque le film sur des emojis est maintenant une réalité. Ce qui semblait être une blague sympathique des sites d’actualité cinéma lors de l’annonce du projet était en fait une réalité. Merveilleux.

Bref, voyons ce que la bête a dans le ventre. Voici la critique de Le Monde secret des Emojis.

:'(

 

 

Commençons d’abord par un point qui devient de plus en plus important dans les films d’animation : je l’ai vu en version originale. Il m’est donc impossible de vous dire si la version française est bonne ou sans le moindre intérêt. Mais de toute façon je recommanderais toujours les versions originales aux gens. Seulement comme il s’agit d’un film d’animation et que peut-être vous subirez la pression de vos enfants pour aller au cinéma, laissez moi vous conseiller ceci : une bonne baffe dans leur petite tronche de gosse. Achetez le blu-ray de Kubo et l’Armure Magique et mettez ça à la télé plutôt, ça leur fera du bien aux mioches.

Puis prenez vous un chocolat chaud, le temps se rafraichit et vous venez de faire un excellent travail parental, vous le méritez.

Cette critique va être très rapide. Mais pas forcément pour les raisons évidentes au premier abord. Quand on voit les retours à travers la toile, on peut le voir : ce film n’est pas aimé. Et pour de très bonnes raisons ça ne fait aucun doute ! Donc se contenter d’ajouter une nouvelle mauvaise critique aux centaines qui trainent déjà un peu partout n’a pas réellement d’intérêt.

Il ne s’agit pas du pire film d’animation de tous les temps. On pourra sans doute le lire ici et là, mais je connais la définition du mot « superlatif » donc calmons un peu le jeu deux minutes. Mais je pense qu’il s’agit de l’un des films les plus vains qu’il m’ait été donné de voir depuis un long moment. Ce film est en réalité vraiment triste à voir.

Alors oui, on a le message glissé dans le film sur l’importance d’être soi-même. Et c’est très bien. Mais à la fin, tout ça nous vient d’un film où l’univers entier des personnages que l’on suit dans le film se trouve être un simple smartphone. C’est typiquement l’exemple d’un film fait par un vieux qui veut plaire aux jeunes en disant « les jeunes font plus que ce que les vieux pensent, ils ne sont pas obnubilés par leur portable ils s’expriment avec » tout en glissant quand même « les jeunes passent leur temps sur leur portable ».

J’ai vérifié, le réalisateur et scénariste du film (monsieur Tony Leondis) a 51 ans. Alors oui, notre génération est plus superficielle qu’avant. Mais penser que notre génération ne se limite qu’à la superficialité et passer son temps à vanter « la bonne vieille époque où on se disait les choses » alors qu’ils feraient la même chose que nous si ils avaient eu la même technologie à notre âge, c’est tout aussi superficiel comme façon de penser.

Bref, tout ça pour dire : je ne sais pas pour qui est ce film. Le message n’est pas original, l’univers n’est pas intéressant … L’animation est bien foutue (en même temps avec 50 millions, heureusement !) mais le résultat final est tout simplement vain. Ce n’est pas le pire film d’animation de l’histoire du cinéma, mais il est à ranger dans la catégorie des films d’animation sans le moindre intérêt. Ne dépensez pas votre argent pour du rien. Et si vos enfants veulent absolument aller le voir parce qu’il « a l’air trop bien !! », commencez à regretter le jour où vous avez arrêtez les préservatifs avec votre moitié.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *