[Critique] Good Time

Je ne suis pas bon du tout en promotion sur le net. Je ne dois pas vouloir faire un grand nombre de vues en voulant parler de ce film. Mais quand je vois que justement personne ne parle de ce film alors qu’on a Robert Pattinson qui se teint en blond dedans, je suis obligé d’intervenir !

Bref, le film traité ici sera Good Time. Et on a Robert Pattinson qui se teint en blond dedans. Donc c’est bien.

 

 

Cette critique sera très courte vu le film en question. Et ça n’est pas une mauvaise chose que je souligne, loin de là !

Le film nous raconte une soirée merdique pour des personnages stupides qui prennent des décisions aussi stupides qu’ils le sont. Le concept est hyper simpliste sur la forme, rendant l’exercice compliqué. Car il faut étaler ça sur la durée d’un long-métrage maintenant. Et de ce côté c’est aussi simple que le film : c’est réussi.

J’ai passé un très bon moment devant Good Time. *rires enregistrés d’un sitcom de seconde zone*

Robert Pattinson est génial dans ce film dans ce rôle de beau parleur qui réussit à chaque fois à prendre la décision la plus stupide à prendre sur le moment et qui se retrouve de plus en plus dans une situation qu’on pourrait qualifier de … Disons que merdique est presque un euphémisme dans le cas présent. Il porte définitivement tout le film avec sa prestation. Le voir dans ce genre de films et pas dans les dernières masturbations cinématographiques de David Cronenberg (Cosmopolis … Mais mon dieu quoi !) me fait réellement très plaisir et me donne un peu plus d’espoir pour l’avenir de sa carrière.

Si nous n’avions pas Robert Pattinson, ce qui volerait la vedette serait la réalisation du film, impeccable. La gestion du rythme est top. Nous n’avons quasiment aucune pause, le tout s’enchaîne de manière effréné sous une bande-son qui dépoussière les synthés et une ambiance visuelle très « néon ». Sur ces points nous avons presque une petite ressemblance avec Drive.

Mais la ressemblance principale avec un autre film que je pourrais citer est sans doute Un après-midi de chien, un film de 1975 avec Al Pacino qui est assez génial. Et je peux dire que Good Time est presque ce film pour notre génération. Ce qui est un très beau compliment pour ma part.

Bref, Good Time est un trip. Vous ne serez aucunement investi émotionnellement avec les personnages, mais les voir vivre ce qu’ils vivent a quelque chose de fascinant. Un beau portrait de personnages détestables qui s’en prennent plein la tronche pendant toute une nuit. Et voir la faible communication autour du film est criminel, car il en vaut la peine. Une vraie bonne surprise de cette fin d’année.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *