Je sais, c’est comme si je cherchais à me faire du mal à ce niveau. Je me plaignais d’avoir eu plusieurs semaines de mauvais films à la suite. A peine la double surprise The Last Girl / Baby Driver passée que je retourne voir des films comme Baywatch et Transformers. Heureusement que j’ai mon thriller sud-coréen qui m’attend dans quelques heures car j’avoue que ça pourrait ressembler à du masochisme de loin. Mais ma relation avec la saga Transformers a toujours été conflictuelle. Je trouve le premier vraiment sympathique, je hais le second, j’aime quelques points du troisième malgré une première moitié des plus ennuyeuses et je trouve que le 4 a su se renouveler même si il dure 348 heures de trop.

Mais il s’agit du premier film depuis l’annonce de l’important futur de la saga donc j’étais curieux de voir sur quelles bases tout cela se lancerait. Nous parlons après tout d’aller jusqu’à Transformers 8, d’avoir des spin-off (le premier sur Bumblebee commence déjà à se préparer) et des potentielles idées jusqu’à Transformers 14 (HOLY S***) !! Michael Bay a déclaré que ce cinquième opus serait son dernier en tant que réalisateur. Ce qu’il déclare depuis le second film il me semble donc ça vaut ce que ça vaut.

Bref, voyons voir la nouvelle monture de la saga avec le cinquième opus, sobrement intitulé Transformers : The Last Knight. Qui semblerait être le plus détesté de la saga au niveau des retours critiques. Voyons voir de quoi il en retourne !

 

 

Transformers : The Last Knight est donc le cinquième film de la saga Transformers, toujours réalisé par Michael Bay. Le film est sorti le 21 juin aux États-Unis et le 28 juin dans nos salles. Il raconte pas grand chose étant donné que le film n’est pas terminé.

Si Michael Bay n’en a plus rien à cirer de la saga Transformers, dans ce cas qu’il arrête de les réaliser car ce film est d’un feignant rarement vu ces dernières années. Transformers : The Last Knight n’est pas un film, mais une playlist Youtube contenant des scènes du film. Le film dure 2h40 mais donne l’impression d’être un résumé. On nous balance des éléments de scénario à la gueule par packs de 20 bières tièdes en espérant que le tout soit cohérent. Désolé mais Merlin l’enchanteur, le destin qui fait de Mark Whalberg un chevalier élu par les Transformers, Bumblebee qui combattait les nazis durant la seconde guerre mondiale, Anthony Hopkins qu’on a envie de baffer au bout de 3 scènes et Stonehenge ne font pas un scénario, plus une partie de kamoulox qui a mal finie.

La saga n’a jamais été connue pour son scénario. Mais au moins, c’était compréhensible. Simple, mais compréhensible. Ici, c’est 12 milliards d’éléments balancés en 3 minutes au milieu de 2h30 de scènes d’action molles. Michael Bay n’est jamais bon pour le fond, mais là même la forme il n’a pas réussi à nous filer quelque chose de cohérent ! C’est tellement mal monté et incohérent, ça en devient indigeste. J’avais mal à la tête et mal aux yeux à cause du changement de ratio toutes les deux scènes qui n’est absolument pas justifié. Bref, c’est écrit par des gens stupides et ça a été traité par des gens stupides.

Bref, c’est le pire de la saga de très loin et pour être parfaitement dans le thème du film qui n’a même pas une fin (ça s’arrête de manière abrupte, non sans oublier une petite scène post-générique en guise d’ultime doigt d’honneur), je ne finirais pas cette critique. Bisous mes lectrices et lecteurs, n’allez pas voir ce film. Même si vous êtes fans de la saga, là c’était vraiment trop. Je refuse de faire le moindre effort pour un film et pour un réalisateur qui en fait si peu. Je vous dis à la prochaine.

 

Du coup Josh toi c’est par là que tu iras te faire enculer, d’accord ?

ET J’AI CRIÉ …. CRIÉ-É-É !!!!!!!!!! ALINE !!! POUR QU’ELLE REVIENNE !!