Critique : Split

M. Night Shyamalan pourrait me faire croire qu’il a fait exprès de faire des films merdiques pendant des années pour ensuite revenir calmement faire de bons films. On peut le dire sans prendre trop de risques de se faire attaquer par une horde de fans sur internet : sa carrière a connu de sacrés bas ces dernières années. Des échecs critiques cuisants qui nous font nous rappeler avec beaucoup d’humour que ce sont les mêmes personnes qui avaient donné le surnom de « prochain Spielberg » à Shyamalan après ses premiers films. Néanmoins son film précédent The Visit était fort sympathique et surtout une vraie remontée en qualité après l’étron qu’était After Earth. C’était un beau cadeau de Will Smith à son fils, mais ce n’était pas la peine de diffuser ce cadeau dans les cinémas du monde entier et rendre ça gênant pour tout le monde.

Mais là, c’est différent. C’est différent car pour une fois, j’attendais sincèrement avec beaucoup d’impatience le nouveau Shyamalan. Ce qui ne m’arrivait plus depuis longtemps. J’attendais son nouveau projet tout simplement parce que le pitch de base me fascinait. Voir James McAvoy incarner un homme avec 23 personnalités ? Mon attention est focalisée sur toi film ! J’étais un petit peu jaloux des états-uniens (je trouve ce terme très moche) qui ont vu le film bien avant nous sur le coup mais ça y est, il est enfin dans nos salles sombres, et il est temps d’en parler !

Est-ce que Shyamalan nous sort un bon film ou un nouveau Le Dernier maître de l’air ? C’est le moment de répondre à cette question avec la critique de Split. Anchois ! J’aimerais dire que c’est le correcteur automatique qui remplace enjoy par anchois, mais je mentirais, c’est volontaire sur le coup. Et je l’assume.

Split est un film sorti aux États-Unis le 26 septembre 2016 et le 22 février 2017 chez nous et est réalisé par M. Night Shyamalan. Il raconte l’histoire de Kévin qui souffre d’un trouble de la personnalité multiple. Il a en réalité 23 personnalités distinctes qui « cohabitent ». Ce dernier va kidnapper trois jeunes filles dans un but mystérieux.

Autant vous prévenir en début d’article afin de ne pas vous prendre par surprise : il n’y aura aucun spoiler dans cet article, mais je parlerais tout de même de la fin. Je resterais bien entendu suffisamment vague pour ne rien révéler aux lectrices et lecteurs qui veulent garder la surprise intacte quand ils iront voir le film, mais c’est un élément trop important pour que je ne donne pas mon avis dessus malgré tout. Merci d’avance de votre compréhension !

Split est un film à petit budget puisqu’il n’a coûté que 9 millions de dollars à faire. Je sais que dit comme ça, c’est étrange. Mais pour un film aux États-Unis, je vous assure que ce n’est pas un budget important, loin de là. Si j’en parle, c’est parce que le film se déroule en très grande partie dans un seul décors. On pourrait presque qualifier Split de huis-clos. C’est un thriller assez claustro mais qui se diversifie suffisamment grâce à la mise en scène pour qu’on oublie ce côté huis-clos. Est-ce que le budget a forcé ce côté « enfermé » du film ? Probablement, mais ça n’en rend pas le film moins bon pour autant. Ça permet même de se focaliser sur le meilleur point du film selon moi : le jeu des acteurs.

Et de ce côté mes amis, je vous le dis : on en a pour notre argent ! Quelle performance de James McAvoy ! Avec un tel personnage, nous étions en droit de nous inquiéter d’avoir le droit à une prestation un peu trop extravagante qui en ferait trop. Et c’est un peu extravagant par moments, mais sa performance est vraiment impressionnante. Nous voyons clairement quand il incarne une personnalité ou une autre. Grosse performance pour une bonne grosse claque dans ma tronche de spectateur. Point à noter : nous le voyons danser à un moment et c’est … presque hypnotique. Il a fourni un énorme boulot et ça paye !

Je me demande si il a touché 23 salaires du coup … Il mériterait !

 

Même si il est clairement au sommet du film en terme de performance, je tiens quand même à parler un peu d’Anya Taylor-Joy. Je l’avais déjà vu dans le film The Witch où elle m’avait déjà marqué et ici elle joue encore de manière très juste. Elle devient de plus en plus une actrice qu’il va falloir suivre sur les prochaines années, car elle assure. Sa performance est moins démonstrative que celle de McAvoy, mais nous voyons à travers plusieurs scènes de flashbacks qu’elle a vécu énormément de choses durant son enfance … Et des choses qui foutent sérieusement mal à l’aise. Je ressentais en tout cas un côté très inconfortable durant ces scènes, ce qui est une bonne chose puisque c’était clairement l’effet souhaité par M. Night Shyamalan.

Son personnage est beaucoup dans l’intériorisation, mais ça ne passe jamais pour une « absence de jeu ». Bref, une interprétation très juste pour la demoiselle qui était fort charmante dans ce film … Est-ce que je peux dire ça ? … *regarde son âge sur Wikipédia* … Oui je peux dire ça sans sourciller !

Dis moi, tu n’essayerais pas de me voler la vedette quand même ?!

 

En terme de ton, Split est un thriller qui fait le boulot d’une bien belle manière. Nous avons beaucoup de scènes très intenses, d’autres vraiment gênantes comme j’en parlais un petit peu plus haut. Mais nous avons aussi pas mal de petites touches humoristiques ici et là qui étaient très agréables car elles apportent des moments un peu plus légers sans pour autant rendre le contexte général du film plus léger. Nous sommes après tout dans un film avec un dérangé mental qui kidnappe 3 filles, il ne fallait pas s’attendre à rire de bon coeur. Mais le spectateur aura l’occasion de sourire de temps en temps, et c’était une bonne chose !

Globalement, j’ai passé un excellent moment devant Split, de par l’ambiance mais surtout de par l’interprétation de James McAvoy qui m’a vraiment collé à mon siège du début à la fin. Rien que pour ça, je peux dire que Shyamalan est de nouveau sur une bonne lancée dans sa carrière, et ça fait un bien fou. Pas difficile de faire mieux que ses derniers films vous me direz. Mais ce sont de bons films de manière générale, pas juste de bons Shyamalan.

Je vous encourage sincèrement à aller le voir, car nous ne voyons pas des films comme ça tous les jours, et ça fait plaisir ! Je ne vous ai volontairement pas parler du scénario dans cet article car je ne veux vraiment rien révéler, mais l’histoire part parfois dans des directions un peu couillues. Mais c’est surtout bien maîtrisé, nous avons des rebondissements et des révélations qui sont efficaces. Bref, Split, c’est de la bonne ! … Désolé pour l’évidence de la blague, mais je me devais de la faire au moins une fois.

Il faut savoir que je fais la même tête après 3 heures d’attente à la Poste !

 

Nous sommes maintenant dans la partie de l’article qui se concentre sur la fin, donc si vous voulez complètement garder la surprise, ne lisez pas plus ! Si vous êtes néanmoins curieux, je ne ferais aucuns spoilers ne vous en faites pas.

La dernière scène … pour moi la dernière scène du film est une petite tuerie pour être tout à fait franc avec vous. Non seulement elle m’a fait plaisir, mais en plus elle apporte un réel intérêt au film puisqu’elle permet indirectement de poser plus largement le contexte autour du film, rendant certains « twists » plus logiques. Je pourrais bien évidemment en dire plus, mais je vais me retenir car je ne veux vraiment rien vous révéler. En tout cas pour ma part cette scène de fin a limite rendu le film encore plus appréciable. Même si sans elle, j’aurais tout de même énormément apprécié Split !

Shyamalan, ça fait plaisir de te voir te sortir les doigts. Je suis de nouveau impatient de voir ce que tu nous présenteras à l’avenir, et je ne pensais pas que cela arriverait de nouveau. Beau retour en force de la part du réalisateur !


Et vous, avez vous vu Split ? Qu’avez-vous pensé du film ? Et de sa fin ? Dites moi tout ça dans les commentaires ! Nous avons également une belle page Facebook pour vous pour justement parler de ce genre de choses. Elle est disponible en cliquant sur le logo ! Bref, sur ce je bondis intérieurement comme un enfant avant de voir John Wick 2 pendant encore quelques heures. Je vous dis à la prochaine et allez voir des films, c’est important !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

1 commentaire sur “Critique : Split

  1. Bonjour mon cher Otis, article très intéressant. Il me donne envie de me plonger dans une salle sombre. Félicitation et très beau boulot, encore. Et comme dirait Pumba, on n’a plus quà laisser l’effet s’faire 😉 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *