Il arrive de temps en temps que nous ayons des films qui arrivent dans nos salles des mois voire des années après leur sortie sur d’autres territoires. Parfois cela nuit vraiment aux résultats du film au box-office. Je pense notamment au cas The Raid 2 qui était déjà accessible en qualité Blu-Ray sur le net quand il sortait à peine en France. Pourquoi aller le voir en VF derrière quand on pouvait l’avoir en VO à la maison ? Et derrière quand on a les distributeurs qui se plaignent, ça rend la situation générale assez hypocrite.

Sleepless n’est pas de ces films. Il est sorti aux États-Unis en janvier alors qu’il n’arrive qu’en août chez nous. Mais je ne pense pas qu’il y avait une forte attente autour de ce film. Sleepless s’est plutôt violemment ramassé au box-office américain, sans parler des retours critiques très moyennes (pour rester poli). Malgré tout je me dis qu’il y a Jamie Foxx et j’aime beaucoup Jamie Foxx donc le voir donner quelques patates de forain à des gens qui kidnappent son fils comme le ferait un Liam Neeson d’ébène est un pitch de film qui ne me déplait pas !

Bref, il arrive péniblement dans nos salles cette semaine (la même semaine que la sortie d’Annabelle 2 et de La Tour Sombre … Autrement dit bonne chance pour marcher ici) et il est temps de voir si il a un intérêt ou si les critiques avaient toutes les raisons de la terre de ne pas perdre du temps avec ce dernier. C’est la critique de Sleepless !

 

 

Sleepless est un film d’action américain sorti le 13 janvier 2017 aux États-Unis et le 9 août dans nos salles françaises. Il est réalisé par Baran bo Odar (que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam) et est un remake du film français Nuit Blanche, sorti en 2011, que je n’ai pas vu non plus. Le film raconte l’histoire de Vincent, un policier infiltré depuis 2 ans avec d’autres ripoux dans plusieurs braquages. L’un d’eux tourne mal et attise la colère d’un grand criminel qui kidnappe le fils de Vincent. Ce dernier a donc une nuit pour lui donner 25 kg de cocaïne et tenter de sauver son fils. Malheureusement, les choses ne vont pas se passer comme prévues.

Est-ce que Sleepless est un remake respectueux du film français de base ? Je n’en ai pas la moindre idée pour être franc. J’ai su que ce film était un remake … Au moment où j’ai fait mes recherches sur le film avant de commencer à écrire cette critique. Il est donc possible d’ajouter « mauvais remake » à la liste des défauts du film !

Car on ne va pas se mentir … Sleepless n’a pas grand chose à nous proposer. La seule chose positive que je peux vous dire est que le casting est bon, mais malheureusement gâché dans cette histoire qui se contente d’empiler des clichés qu’on a déjà vu mille fois ailleurs. Non je peux dire autre chose de positif sur Sleepless. Il s’agit du deuxième meilleur film de Jamie Foxx sorti en 2017 ! Il n’y avait que deux candidats dans cette liste. Mais hey, médaille d’argent c’est pas mal !

 

Prenons des personnes talentueuses mais surtout ne faites rien avec, c’est très important !

 

Nous avons une histoire de flic infiltré, de drogue et de l’action. Même si voir Jamie Foxx donner de la tatane à des méchants n’est jamais une mauvaise chose, ça n’arrive vraiment pas à compenser une histoire vraiment trop stupide remplie de personnages réellement stupides eux aussi. C’est simple : Jamie Foxx et toute sa famille dans ce film sont bêtes. Entre le fils qui ne voit pas le piège le plus évident de la terre et la mère qui n’a pas inventé l’eau chaude non plus, difficile de se sentir investi dans le film. Si je voulais voir un film où Jamie Foxx essaye de retrouver un être cher, je regarderais Django Unchained une nouvelle fois !

Même si vous n’avez pas vu Sleepless, je vous assure que vous avez déjà vu Sleepless. Le film n’ayant rien d’original à proposer, on pouvait au moins espérer un bon divertissement mais même sur ce point ça n’est clairement pas la panacée. Quand en plus vous voyez que le film a le culot de nous faire une fin qui nous téléphone (littéralement) une suite, on a plus envie de rire qu’autre chose. Aussitôt vu, aussitôt oublié !

Le film aura au moins eu un intérêt : j’ai parlé avec des gens dans la salle des aliens qui rentraient dans l’anus des personnages dans le terrible film qu’est Dreamcatchers donc … Ouais ?

 

Image rare de Jamie Foxx appelant son agent pour lui dire qu’il ne tournera jamais la suite, même si elle n’a aucune raison d’exister vu son score.