J’ai loupé quelques grosses sorties cinéma récemment et je m’en excuse. Mais que voulez-vous, on ne peut pas tout voir ! Mais aujourd’hui nous sommes là pour parler d’un genre que j’adore depuis toujours : la science-fiction. Et pas n’importe quelle science-fiction, mais l’un de mes sous-genres préférés : la science-fiction horrifique ! Bref, je correspondais parfaitement à la cible publique du film Life : Origine inconnue. Avec en plus un casting 5 étoiles devant la caméra en guise de bonus.

Sa bande-annonce laissait entendre que le film serait un Alien-like. Et en attendant Alien : Covenant, autant voir si le Alien-like est un meilleur Alien que le prochain Alien. Ce qui serait quand même d’une ironie particulièrement savoureuse.

 

 

Life : Origine inconnue (on a ajouté le sous-titre chez nous pour ne pas le confondre avec le film Life sorti en 2015) est un film américain sorti le 24 mars 2017 aux États-Unis et le 19 avril en France. Il est réalisé par Daniel Espinosa et raconte l’histoire de 6 astronautes dans la station spatiale internationale. Ils ont réussi à obtenir des échantillons du sol de la planète Mars et font une découverte qui pourrait remettre en cause l’humanité elle-même : une cellule vivante extra-terrestre. Malheureusement, les choses ne vont pas se passer comme il le faut pour l’équipe. Cette cellule grandit très vite et va très rapidement chercher à tuer l’équipe tout entière. Ces derniers vont tout faire pour à la fois survivre, mais aussi empêcher l’échantillon alien d’aller sur Terre.

Je vais être franc avec vous : si vous avez vu Alien : Le huitième passager (le meilleur en gros !), vous avez vu Life. C’est vraiment le même principe au niveau du fond. Pour la forme, on emprunte un peu plus du côté du film Gravity. Voilà, si je devais résumer le film Life, voilà ce que ça donnerait : dans une réalité où les films peuvent se reproduire, Life serait l’enfant d’Alien et de Gravity, il ressemblerait un peu plus à sa mère mais tiendrait beaucoup de son père (Alien est le papa dans cette mauvaise comparaison). Clairement, vous avez déjà vu ce film sans doute plusieurs fois. Il n’y a clairement pas d’originalité dans ce long métrage. Mais ça ne le rend pas forcément mauvais pour autant. Son manque d’originalité est clairement le gros point faible du film, mais il n’y a aucune prétention de ce côté. Ce qui compte avec Life, c’est plutôt si il est efficace dans son genre, à défaut d’avoir une identité.

Qu’est-ce qu’un casting comme ça fout dans un film comme ça ?!

 

Et de ce côté, pour ma part le film réussit. Nous sommes clairement dans de la science-fiction horrifique de bonne facture. La créature a un design simple mais efficace et la tension se fait ressentir tout le long du film qui n’a pas vraiment de temps mort. Nous avons un petit quart d’heure d’exposition et ensuite le film démarre vraiment sans s’arrêter jusqu’à la toute dernière scène. Forcément, un tel rythme fait qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Life : Origine inconnue fait aussi quelque chose d’intéressant qui je pense est fait exprès mais je peux me tromper. Les personnages dans ce film sont tous jetables. Ils n’ont pas une personnalité qui déborde et le script ne laisse pas beaucoup de temps pour le développement des personnages.

Là où je pense que le film est intelligent, c’est au niveau de son casting qui est clairement 5 étoiles pour le coup. Le fait d’avoir de gros noms au casting est clairement là pour compenser le manque de profondeur des personnages. Et je trouve que ça marche car effectivement, je vois Ryan Reynolds donc je m’attache et je fais pareil pour Rebecca Ferguson ou Jake Gyllenhaal.

Ryan Reynolds fait une référence à Re-animator donc … point bonus automatique pour ça.

 

Globalement, j’ai l’impression que Life : Origine inconnue est un peu une série B qui reprend la copie d’Alien en changeant 2-3 points pour paraître un peu différent. Mais étrangement, cette série B a un casting qui claque et un budget important (visuellement, le film est bien évidemment impeccable). Il n’est pas original et n’a pas un poil de profondeur, mais il n’en reste pas moins sympathique et efficace. Et comme je l’ai dit dans l’introduction, il est probable qu’il soit un meilleur Alien que le prochain film Alien (Alien : Covenant, que je traiterais bien évidemment sur ce site !). Pour les fans du genre ou ceux qui veulent un petit film sans prétention qui fout la pression, je vous encourage à aller voir Life.

Comment foutre un merdier pas possible en 2 étapes : Étape 1 – Avoir un scientifique faire quelque chose qui n’est pas scientifique, voire complètement stupide.

Étape 2 : Conséquences évidentes et logiques. Merdier commencé.

 


J’espère que cette critique vous a plu. Elle est un peu courte mais vu le film traité je pense sincèrement que c’est on ne peut plus suffisant ! Sur ce, on se retrouve très bientôt pour de prochains articles. Notamment la critique du jeu Persona 5 et du film Les Gardiens de la Galaxie 2. Si vous souhaitez vous tenir au courant ou même avoir quelques critiques spéciales sur Facebook, nous avons une page disponible en cliquant sur le logo. Sur ce, je vous dis à la prochaine et allez au cinéma, c’est important les amis !