La première vague de Marvel pour cette année 2017 commence ! Après Captain America : Civil War et Doctor Strange, nous retournons dans l’espace pour rejoindre de nouveau l’équipe de joyeux cinglés des Gardiens de la Galaxie, 3 ans après un succès critique et public surprise. Arrivant rapidement dans les tops des meilleurs films de l’écurie Marvel, James Gunn revient derrière la caméra et en tant que scénariste pour essayer de renouveler avec ce même succès. La tâche n’était quand même pas aisée.

Bref, avant de voir la nouvelle mouture de Spider-Man cet été et la troisième aventure solo de Thor en fin d’année, voyons ce second volume des aventures des Gardiens de la Galaxie et ce qu’il nous propose. Le tout bien évidemment garanti sans spoil.

Sinon petite annonce concernant les 5 scènes post-génériques du film : il n’y en a qu’une de réellement utile concernant l’avenir de la saga. Les 4 autres scènes ne sont que des petits sketchs. Donc voilà ne vous attendez pas à un enchainement d’événements importants pour le futur de la phase 3. Maintenant, allons-y gaiement pour la critique !

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 est donc un film réalisé par James Gunn, sorti le 26 avril 2017 en France et le 5 mai aux Etats-Unis. Il raconte l’histoire de notre équipe de joyeux lurons (oui je sors des expressions plus vieilles que moi, je suis ce genre de personne) quelques mois après les événements du premier film. Alors qu’ils se retrouvaient coincés sur une planète après un crash de leur vaisseau, ils reçoivent la visite d’Ego, un être céleste qui prétend être le père de Star-Lord. Ces derniers vont donc le suivre jusqu’à sa planète qui semble être un vrai paradis mais qui pourrait bien cacher quelque chose.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas aimé le premier opus, je vous le dis tout de suite : cette suite ne devrait pas vous faire changer d’avis. Nous retrouvons en effet la même identité, ce qui n’a rien de surprenant puisque c’est toujours la patte de James Gunn. Que ça soit dans l’humour très présent, la dynamique entre les différents personnages et une bande-son du feu de dieu (peut-être moins marquante que dans le premier film, mais qui reste diablement efficace !), nous sommes en territoire connu.

Malgré tout, l’équipe change et s’agrandit avec l’arrivée de nouveaux personnages ou le retour d’anciens. Nous aurons donc un trio qui va rester dans cet opus : Nebula la soeur de Gamorra, Yondu le chef des ravageurs et la petite nouvelle Mantis, qui pourrait faire passer Drax pour un génie de la sociabilité en comparaison. Forcément, cela amène de nouvelles dynamiques qui font plaisir et qui sont le centre d’attention principal du film.

En voilà une belle team de vainqueurs

 

Si je dis ça, c’est parce que ce film a un point très important qui est une vraie épée à double tranchant : son histoire. Si je devais vous résumer la trame du film en elle-même, cela prendrait sans doute 2 lignes à tout casser. Et cela se ressent vraiment. En sortant de la salle, j’avais plus cette impression d’avoir une succession de thèmes abordés et de développements des personnages plutôt qu’une vraie trame scénaristique, ce qui est quand même dommage. Pour être franc avec vous, c’est sans doute LE point faible du film qui me fait dire que malheureusement non, ce second volume n’atteint pas le niveau du premier.

Tant qu’on y est, restons dans les points faibles du film car il y en a un second selon moi qui reste notable : le développement de certains personnages. Avec les nouveaux personnages qui arrivent et les dynamiques que cela créé, sans oublier certains personnages qui gagnent en profondeur, nous en avons malheureusement certains qui se retrouvent au second plan voire passent à la trappe. Je pense notamment à Gamorra qui n’est là que pour servir de fonction pour le personnage de Nebula. Nous avons aussi Drax qui est le personnage le plus drôle de ce film et ce de très loin, avec une excellente prestation de Dave Bautista. Mais surtout il y a Baby Groot qui n’est malheureusement là uniquement pour être mignon et faire vendre des tonnes de produits dérivés. Il n’apporte rien d’autre au film et c’est vraiment dommage.

Malgré tout, je ne peux que vous conseiller d’aller voir Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 car il reste un excellent divertissement. Que ça soit dans le rythme, l’humour ou encore la patte visuelle de ce film extrêmement colorée et qui tranche radicalement avec les autres films de super-héros que nous pouvons avoir. C’est un film qui fait du bien non seulement aux yeux, mais aussi aux oreilles avec l’Awesome Mix Vol. 2 qui porte toujours bien son nom. Un grand bravo à James Gunn pour les choix de musique qu’il fait, car il en fait de sacrément bons !

Voici la set list pour ceux qui ont la flemme de chercher

Pour finir avec cet article, je dirais que Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 est une bonne suite qui reste cependant en deçà du premier film. Malgré ses quelques points faibles qui sont clairement présents, vous pourrez très bien passer outre et ressortir de la salle avec vos yeux et vos oreilles qui vous remercient. On ajoute à ça un Kurt Russell avec une barbe qui ne peut pas être un point faible car c’est Kurt Russell avec une barbe donc ça déchire forcément. Cette saga continue de vivre dans son propre micro-cosmos un peu à l’écart du reste du Marvel Cinematic Universe et ça fait du bien. Un troisième film est évidemment en préparation et leur arrivée prochaine aux côtés des Avengers pour combattre Thanos risque d’être un sacré spectacle. En attendant, vous pouvez foncer voir ce film, vous ne serez sans doute pas déçus.

Je préfère quand même être franc : j’espère que le futur troisième opus sera meilleur que cette suite car je ne voudrais pas avoir un effet de soufflé qui retombe avec cette saga.

Kurt Russell et Sylvester Stallone dans un même film et pas de référence au meilleur film de la planète Tango et Cash ? 0/20


J’espère que vous avez appréciez cet article, comme à mon habitude je vous encourage à rejoindre les fans de la page Facebook du site si vous souhaitez vous tenir au courant des prochaines sorties. Je vous dis à la prochaine, car je serais à l’étranger quelques jours. Nous nous reverrons sans doute pour Alien : Covenant. Mais je rattraperais ensuite les quelques autres sorties cinéma qui seront disponibles entre temps. Sur ce, allez au cinéma, c’est important !