Critique : Le Roi Arthur

Dans mes introductions d’articles, j’essaye toujours de présenter de manière générale le film et de maintenir un minimum de suspense quant à mon avis sur le film traité. Si je dis dès la première ligne que le film est daubé, quel intérêt pour vous de lire derrière le bon millier de mots qui expliquent pourquoi le film est daubé ? Cela fonctionne aussi pour les bons films.

Mais ici, on va faire une petite exception : le Roi Arthur s’est un peu fait éclater par les critiques et nous fournit une prestation pathétique au box-office pour son budget de 175 millions de dollars. Bref, Guy Ritchie semble être abonné aux échecs au box-office ces derniers temps.

Est-ce que je vais contredire les critiques générales sur le film ? Pour celui-ci, non. Je sais, c’est un peu tirer sur l’ambulance. Mais ce n’est pas vous qui vous êtes tapés ces deux heures devant le film alors oui, pour me soulager j’ai besoin de lui éclater sa mouille à l’ambulance ! Bref, c’est la critique du Roi Arthur et ça ne spoilera pas car il faudrait qu’il y ait un script pour qu’on puisse spoiler quelque chose.

Le Roi Arthur est donc un film réalisé par Guy Ritchie et est normalement le premier opus d’une série de 6 films consacrées aux légendes arthuriennes. Pas besoin de vous cacher qu’avec l’absence de succès au box-office, il y a de grandes chances que le premier opus soit le seul opus. Comme quoi il est bon de rappeler de temps à autres aux producteurs qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours. Parce qu’avec l’argent rapporté, la peau ramenée serait la peau autour d’un saucisson bon marché, au mieux.

Bref, le Roi Arthur, c’est pas bon du tout. Et c’est quand même dommage ! Je souhaitais sincèrement apprécier ce film pour être francs avec vous. Je voulais qu’il soit bon car j’aime beaucoup le style de réalisation de Guy Ritchie. Il a un dynamisme général qui me plait énormément. Et on retrouve sa patte ici et là à travers le film, qui sont d’ailleurs souvent les seules scènes notables. Et cela m’embête aussi de voir Charlie Hunnam dans ce projet … Physiquement, il est beau comme un camion et dans ce film il fait clairement plaisir aux yeux mais ça fait plusieurs fois qu’il se retrouve embarqué dans des films où il ne peut pas créer de bonnes scènes avec un script aussi merdique. Heureusement que nous avons eu The Lost City of Z il y a quelques semaines où il jouait très bien, parce que sinon je me dis que 2017 n’était pas une bonne année pour lui.

Non mais regardez moi ça, le mec est parfait ! C’en est presque insolent.

 

Le Roi Arthur est un parfait cahier des charges de tout ce qui m’emmerde en ce moment dans le cinéma moderne. Les scènes d’action sont mal filmées avec beaucoup de cuts et d’effets de caméra pour nous faire croire que le tout est super stylé mais qui nous montre juste du mouvement incompréhensible. Je pense notamment aux pouvoirs procurés par Excalibur lorsque l’épée est utilisée à deux mains, là c’est un beau festival d’effets spéciaux de seconde zone.

Le casting n’est pas bien utilisé non plus. On a un Jude Law en méchant qui essaye de produire quelque chose mais quand on ne lui donne pas quelque chose de potable à exploiter, il ne peut pas produire de miracle. Pareil pour Charlie Hunnam. Les autres personnages n’ont absolument aucun développement ni personnalité. Car oui, c’est un peu dingue à dire mais c’est pourtant vrai : c’est pas parce que tu me dis une seule fois le nom d’un personnage que je vais en avoir quelque chose à faire de lui. Donc quand on a des sacrifices « héroïques », c’est compliqué de ressentir quelque chose en tant que spectateur. Et qu’on fasse quelque chose avec l’actrice principale bon sang ! Elle est sans doute très malade car elle me faisait de la peine avec ses 24 kilos. Il faut qu’on la nourrisse la pauvre, parce que là ça ne va pas.

Mais vas te prendre un sandwich bon sang, tu ne tiens même plus debout !

 

On ajoute à tout ça une identité visuelle globalement pas très originale et un script fini à l’urine et on obtient Le Roi Arthur : le produit parfaitement jetable qui ne laissera absolument aucune impression chez le spectateur. Si encore il avait le côté nanardesque pour lui comme on avait pu l’avoir avec Gods of Egypt l’année dernière (qui était un chef d’oeuvre absolu, vous ne l’avez pas compris c’est tout, pareil pour Batman & Robin), je vous aurais encouragé à aller le voir au cinéma dans cet esprit de second degré, mais même pas !

Le Roi Arthur est un film sans le moindre intérêt. Des personnages sans intérêts dans une succession de scènes sans grand intérêt, avec des effets spéciaux pas terribles dans une histoire sans queue ni tête. On a beau me mettre quelques galipettes dans la mise en scène de temps en temps, ça ne rend pas le film bon pour autant. Pareil pour le charme fou de Charlie Hunnam.

Je ne sais pas à quel point Warner Bros est intervenu dans le projet ou à quel point c’est la faute de Guy Ritchie mais le résultat final est ce qui compte et malheureusement ça ne peut pas passer. Si vous voulez du divertissement impliquant les légendes arthuriennes, regardez le film Excalibur ! Ou alors regardez Kaamelott. Mais ne perdez pas de votre temps ou de votre argent avec ce film. Il n’en vaut pas la peine.

Et qu’on apporte ce putain de sandwich à l’actrice, elle est encore tombée dans les vapes !

PS : Pour des raisons évidentes, je ne signale pas des exemples sur le pourquoi le script est fini à l’urine. Mais si vous avez vu le film ou que vous souhaitez le voir, repensez bien aux événements du film et vous verrez qu’il ne faut que quelques minutes pour percer facilement le script avec de la logique.

PS 2 : Je ne sais pas si Guy Ritchie s’est refait la trilogie du Seigneur des Anneaux il y a peu, mais entre les tours avec le sommet enflammé et les éléphants géants, il faudrait calmer un peu l’hommage et sortir un petit peu plus d’originalité ça ne ferait pas de mal ! Et une bonne pause pour Guy Ritchie aussi pour qu’il nous revienne en forme parce qu’il mérite mieux que ça. Et nous aussi


Si vous voulez discuter plus en détail du script du Roi Arthur, ou simplement causer cinéma de manière générale entre gens de bonne compagnie, n’hésitez pas à rejoindre la page Facebook du site. Sur ce, je vous encourage à aller au cinéma, c’est important. Mais pas pour aller voir Le Roi Arthur, là une balade serait plus conseillée. Ni Alien : Covenant.

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *