Critique : Cinquante nuances plus sombres

– Très bien jeune homme, pour essayer de comprendre les raisons précises de votre traumatisme, nous allons revenir à la source. C’est à ce point de départ que l’on pourra comprendre puis plus tard essayer de guérir votre profonde dépression.
– Vu le prix que je vous paye monsieur le psy, je vous avoue que je m’attendais à un peu mieux.
– Écoutez, ne restons pas concentrés sur moi ou mes méthodes de travail, concentrons-nous sur vous.
– Effectivement, je ne vous ai pas donner assez de personnalité pour que cette introduction amène quelque part.
– Comment ça ?
– Bah vous n’êtes qu’un procédé narratif, que je vais utiliser pour justifier l’angle de mon article.
– Non mais ça je le sais, mais je vous parlais de ma personnalité. Vous me faites aimer secrètement de la J-pop et je n’arrête pas de dessiner des pénis de plus en plus réalistes sur mon carnet ! Ne me dites pas qu’en plus ça n’amène nulle part !
– Je m’ennuyais.
– Bon peu importe, recentrez-vous. N’allons pas trop loin dans la destruction du quatrième mur.
– Oui vous avez raison.
– Voilà, je suis psychiatre et vous êtes mon patient le temps de l’article. Donc fermez les yeux et racontez moi ce traumatisme plus précisément.
– Très bien … Je dois affronter mes démons, c’est évident. J’ai un peu le trac …
– Allez-y, le film ne peut plus vous faire de mal désormais.
– Oui. Bon … Allons-y *ferme les yeux*
– Commencez. *commence à dessiner un pénis sur son carnet de notes*
– Ma séance de cinéma devant Cinquante nuances plus sombres

 

 

Avant même que le film ne commence, j’étais déjà méfiant … Pour le film précédent, le public moyen durant la séance était « quarantenaire mal baisée un peu moche qui réagit à la vue d’un homme musclé ». Mais étrangement, pour ce film le public était beaucoup plus diversifié, malgré une majorité clairement féminine. Beaucoup de couples aussi.

La séance précédente devait être intéressante … Les sièges sont encore humides … Je ne me sens pas à ma place.

Le film commence enfin, je ne sais pas combien de temps il dure … J’espérais qu’il ne dépasserait pas les 90 minutes comme le jeune naïf que je suis, mais non nous sommes dans un film qui dépasse les deux heures. Toujours aussi naïvement, je me dis qu’avec le cadre installé dans le premier opus, il pourrait enfin se passer des choses dans cette suite. Avec du recul, je me rends bien compte de ma stupidité.

Dakota Johnson est à l’écran … Pas une mauvaise actrice, mais il n’y a pas de quoi se relever la nuit non plus … Mince j’ai à peine regarder mon voisin dans la salle que j’entends une réplique aberrante de stupidité … Ce n’est pas simple, mais il va falloir que je reste concentré. Le mec arrive ensuite, ça risque d’être gênant. D’aussi loin que je me souvienne, le premier film se terminait sur leur rupture. Ah non ils se remettent déjà ensemble. Je me demande combien de temps il s’est passé entre les films, car ce revirement me parait vraiment rapide. Je me renseigne auprès de ma voisine qui a lu les livres, elle me dit que ça fait deux jours uniquement.

Le personnage principal féminin n’a donc aucune personnalité en plus d’être stupide … Très bien, je prends des notes mentales pour ne pas être surpris plus longtemps par sa stupidité.

Déjà une scène de cul. Bon, vu le principe ça ne devrait pas me surprendre. Est-ce qu’au moins cette scène est bien fil… Déjà terminé ?! Merde c’est un peu décevant ça … Bon c’est pas grave, ils risquent bien de le refaire à un moment ou à un autre après tout.

Une fille semble surveiller l’héroïne, sans doute une sous-intrigue qui se met en place … Ok, on a également de nouveaux personnages qui se mettent en place. L’héroïne semble avoir un patron … Il la drague … Pourtant il y a bien d’autres filles dans le coin, pourquoi spécialement elle ? … Ah oui, j’oubliais l’auteur des livres, elle ne sait pas écrire correctement donc tout est dans la facilité et la bêtise. Tiens cet acteur me dit quelque chose … Je ne l’ai pas vu quelque part ? Oh la vache ! Si ! Il était le copain de Lana dans les premières saisons de Smallville ! La vache, ça fait un moment que je ne l’avais pas vu le con ! C’est de bon ton avec le film d’ailleurs, vu que Lana à l’envers ça fait anal … Je me demande si il y en aura dans ce film d’ailleurs …

 

Ferme ta gueule, j’essaye de me construire une carrière !

 

Oui excuse moi, je devrais rester concentré sur le film. C’est quand même pas simple … Quand l’héroïne commence à poser des questions sur le passé du héros, ils couchent ensemble … Mais on a pas notre avancée dans l’histoire … Et à chaque fois c’est filmé sur une chanson spécifique … Merde, si je voulais une tonne de chansons, je me mettrais une playlist Deezer, je ne viendrais pas voir ce film. Pour un amateur de SM, ce mec est nul quand même … Tout le temps du missionnaire … Paye ton film sur le sexe avec du sexe chiant … Je ne demande pas du fouet, mais un peu d’eff… Ah non pour une fois il fait l’effort de la prendre en levrette … C’est considéré comme un twist scénaristique ? Parce que mon cerveau est déjà débranché …

Kim Basinger a un tout petit rôle … Mon dieu, son visage est tellement plastifié … Il ne faudrait pas qu’on la foute à la mer celle là, les dauphins risqueraient de s’étouffer avec ces conneries !

Ah la fille qui suivait l’héroïne est là, et elle a un flingue ! Enfin il se passe quelque chose ! Pour l’instant c’était du cul pas sexy et des dialogues ne servant à rien délivrés par des acteurs qui n’ont aucune envie d’être là dans une histoire sans intérêt. Mais ça y est ! Un flingue, cool je reste attent… Déjà fini ?! Putain la sous-intrigue balancée en 2 minutes ? A quoi bon nous faire perdre du temps sur cette histoire si ça n’amène nulle part ?! Bon je ne vais pas me poser de question, ce con de Grey ne voudra pas répondre puis coucher avec moi pour me faire changer de sujet … Je vais me retrouver le trou en chou-fleur parce que je suis « accidentellement » tombé sur un gode … Non merci !

L’héroïne en a plein le cul des conneries de Grey. Enfin, un peu de réflexion ! Le mec est riche, mais c’est surtout un gros abruti ! … Leur dispute est déjà terminée parce que le mec lui fait toucher son torse qu’il ne veut pas qu’on touche d’habitude … Ah oui, toute l’histoire de la mère du héros qui fait que le garçon a eu une enfance difficile … Si tous les amateurs de fessée pendant une partie de jambes en l’air ont eu un traumatisme lié à l’enfance, on aurait quand même un bon pays de cinglés. Pour un film sur le SM, le SM n’est pas hyper bien abordé … Oh tiens, elle porte des boules de geisha pendant une soirée chez les parents du héros. Voir ses réactions sont un peu amusantes … En plus ils ont des masques, ça sent bien la soirée Eyes Wide Shut … Ah bah non, encore du missionnaire … Putain le mec est chiant en fait …

 

Du sexe sous la douche ? Encore une belle idée à la con ça …

 

L’intrigue du patron un peu méchant est déjà terminée, on passe à autre chose … Tiens, un crash d’hélicoptère pour le héros ! Ahhhh, enfin un truc qui … PUTAIN IL EST DANS L’ASCENSEUR TOUT VA BIEN !! Qu’est-ce que c’est que ce film avec des sous-intrigues expédiées comme ça ?! Les seuls pauvres moments où il se passe des trucs un minimum intéressants sont balancées en 1 minute … Et encore du sexe, bordel mais c’est même pas bandant ! Oh et puis merde, je ferme les yeux le reste du film en repensant à Basic Instinct

Attends … Il la demande en mariage ?! … Mais ils se connaissent depuis 5 semaines ! Qu’est-ce que c’est que cette connerie ?! … ELLE DIT OUI ?! Je vais m’excuser auprès de Bella dans Twilight, Anastasia Steele est un personnage féminin bien plus conne qu’elle !

Sérieux, ils ressortent le patron balancé en 1 minute du film à la toute fin pour une suite ? Fantastique … PUTAIN LA BANDE ANNONCE DU 3 POUR DIRE QU’IL FAUT REVENIR DANS UN AN … MAIS COMMENT ON PEUT RENDRE LE SEXE CHIANT DANS UN FILM, C’EST DINGUE ÇA ! Il n’y a déjà pas d’histoire, pas de dialogues et pas de personnages, ne rend pas le sexe ennuyeux bon sang ! Oh et puis merde, je me casse de la salle.

« C’est dommage qu’ils ne séparent pas le troisième bouquin en deux films quand même ! »

Attends, elle vient de dire quoi la poufiasse dans la salle ?! Ok je vais me la faire !!


– Ah oui … Vous avez été un peu agressif quand même …
– Non mais c’est elle qui a commencé aussi !
– Vous avez agressé 47 personnes dans le public …
– … Ouais bon ok, s’énerver pour un film aussi minable n’a pas d’intérêt, vous avez raison.
– Très bien, c’est tout ce que je vous demande. Juste une question.
– Oui ?
– Vous n’avez eu aucune charge ?
– Non, bizarrement en ce moment la police est très conciliante. Le mec devant moi s’était mangé une matraque dans le cul, on a dit qu’il s’agissait d’un accident. Pour moi ils ont fait pareil, je n’ai pas fait exprès je suis tombé sur les 47 personnes accidentellement.
– Je pense qu’on a fait assez de politique pour l’année sur ce site, vous ne pensez pas ?
– Je pense aussi que le message est passé oui.
– Une petite phrase de fin pour l’article ?
– Hmmm … Il n’y a pas d’anal dans le film, mais étrangement à la fin de la séance j’avais quand même bien mal au cul.
– Subtil.


Un truc pas très subtil mais que je fais quand même, la petite pub obligatoire pour la page Facebook accessible en cliquant sur le logo juste à côté … Puis sinon merci d’avoir lu ce truc que je viens de pondre. Oui je ne vais pas dire critique sur le coup, truc est le bon terme. Bisous et à la prochaine ! Pour un bon film cette fois j’espère !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *