[Critique] Call Me By Your Name

Cette année, j’ai pris une bonne résolution : essayer de me diversifier le plus possible dans mes séances cinéma. La quantité de films vus en salle n’a jamais été vraiment un soucis, étant donné que je suis plutôt un boulimique dans le genre. Mais la diversité n’a pas toujours été très présente dans mes choix. Mais cette année, je me suis dit que je voulais vraiment essayer de changer un peu la donne.

Je ne veux pas non plus vous laisser penser que je ne suis qu’un demeuré qui ne veut voir que des gros blockbusters sans avoir à réfléchir une seconde. Mais disons que dans les films indépendants qui me font impression, il faut vraiment qu’il y ait un pitch ou quelque chose d’ultra spécifique pour m’intéresser.

Un film que je ne serais sans doute pas aller voir au cinéma est dans nos salles ! Une des grosses sensations au niveau des retours critiques aux US est disponible : Call Me By Your Name. Et celui-ci n’avait pas réellement de quoi m’attirer de base. C’est donc purement dans un esprit de « je vais voir de quoi il en retourne avec toutes ces critiques si positives » que je me suis laissé tenter.

 

 

Call Me By Your Name nous raconte l’histoire de l’été 1983 d’un jeune homme en Italie, été où il rencontre un autre homme très séduisant. En pleine adolescence et donc encore incertain de sa sexualité, nous allons voir ses doutes et son épanouissement.

Cette critique va être très rapide : ce n’était sans doute pas un film pour moi.

Alors, laissez-moi un peu préciser avant qu’on entre tout de suite dans de la polémique de bas étage : rien à voir avec le côté homosexuel du film. Je ne devrais même pas le préciser, et je ne l’aurais pas fait mais je peux balancer la merveilleuse blague nulle qui va suivre donc j’ai écrit cette évidence pour y arriver : je ne suis pas homophobe, j’adore Top Gun. Voilà, merci à tous. Top Gun, c’est mon équivalent du pote noir des gens accusés d’être racistes.

Non, c’est beaucoup plus simple : Call Me By Your Name était pour moi terriblement ennuyeux. Je ne suis pas contre un film lent, ou un film tranche de vie. Mais là, c’était un peu trop à mon goût. Ce qui est terrible puisque du coup j’ai du mal à comprendre pourquoi le film faisait tant impression auprès des critiques. Je vois qu’il s’agit d’un film qui a tous les ingrédients pour plaire aux critiques, après tout c’est une tranche de vie, ça se passe à l’étranger et ça parle d’homosexualité.

Mais le problème est que j’aurais aimé croire en la relation entre les personnages joués par Timothée Chalamet et Armie Hammer. Seulement je n’y suis pas arrivé, et comme il s’agit de la colonne vertébrale de tout le film, difficile de passer un bon moment devant. Pourtant ils ne jouent pas trop mal. Ou plutôt Armie Hammer joue pour moi très bien dans ce film, un côté hyper décontracté qui est vraiment efficace et qui a rendu ce personnage très intéressant. Mais c’est le personnage principal et la prestation de Timothée Chalamet qui me gêne un peu plus. Je n’irais pas dire qu’il s’agit d’un problème où il surjoue ou même plus simplement qu’il joue mal … Mais je trouve son personnage un peu trop prétentieux, un peu trop superficiel. Et du coup j’avais un soucis en terme d’investissement envers ce personnage alors qu’on passe plus de deux heures (ce qui était un poil trop long vu ce qu’il se passe dans le film au passage) en sa compagnie.

J’ai du mal à saisir en quoi la prestation de Chalamet est vraiment impressionnante. Encore une fois, je ne l’accuse pas d’être mauvais acteur … Mais disons que rouler un patin à Armie Hammer n’est pas ce que je qualifie comme étant magistral. Vous avez vu Armie Hammer ? Un demi verre de vin et moi aussi je lui racle la glotte avec ma langue, ce n’est pas pour ça que je vais prétendre à l’oscar pour autant.

Sur la forme, je ne peux que féliciter toute l’équipe derrière la caméra qui a fait un excellent travail. Les décors, la musique, la réalisation … C’est une réussite de ce côté, je ne peux clairement le nier.

Mon problème vient du sujet du film tout simplement, que je ne trouve pas intéressant pour un sou. Avec le personnage d’Armie Hammer plus au centre et Chalamet plus en retrait, je pense que mon avis sur le film serait plus intéressant. Voir les pulsions d’Hammer qui doit se retenir car il y a toute une image qu’il doit maintenir, notamment auprès de ses parents. Voir ce conflit interne m’aurait sans doute maintenu attentif à ce qu’il se passe. Mais voir le personnage de Chalamet que je trouve assez peu intéressant et plutôt prétentieux être au centre du film à la place ne m’a pas convaincu.

Encore une fois, c’est simplement le fait que le film ne devait pas être pour moi. Mais qu’on ne vienne pas non plus m’attaquer en disant que je n’ai rien compris ou que je sois passé à côté du film. Je sais ce que Call Me By Your Name veut me dire, c’est simplement que je m’en fous.

Du coup, est-ce que je vous le conseille ? Personnellement, non. Il y a d’autres films à voir en ce moment qui sont plus intéressants selon moi. Mais il s’agit de l’un des chouchous dans l’univers des critiques cinéma donc si vous avez cette curiosité et que vous voulez comprendre de quoi il en retourne, donnez lui sa chance !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *