[Critique] Black Panther

Lors de son introduction en tant que nouveau personnage dans Captain America : Civil War, une crainte était légitime : le voir se faire voler la vedette par la nouvelle incarnation de Spider-Man, lui aussi introduit dans Captain America : Civil War.

Mais il n’en fut finalement rien. Et avec une bonne campagne marketing, les attentes autour de ce Black Panther commencèrent à se multiplier. Dernier chapitre du Marvel Cinematic Universe avant ce qui promet d’être un mastodonte parmi les mastodontes avec Avengers : Infinity War, il était temps de voir ce que le bougre made in Wakanda nous proposait !

Avec le combo Ryan Coogler / Michael B. Jordan qui a déjà fait ses preuves dans Fruitvale Station et Creed qui revient pour ce Black Panther, mes attentes étaient aussi assez importantes. Est-ce qu’il délivre la marchandise ? Ne perdons pas plus de temps dans cette introduction peu intéressante et entrons dans le vif du sujet !

 

 

Dix-huitième film du Marvel Cinematic Universe, Black Panther nous raconte l’histoire de T’Challa, accédant au trône du Wakanda après la mort de son père, survenue dans les événements de Captain America : Civil War. Malheureusement, les choses ne vont pas se passer comme prévu lorsque Ulysses Klaue (Andy Serkis, que nous avons vu dans Avengers : L’ère d’Ultron) va refaire surface en même temps qu’un certain Erik, qui pourrait être lié au Wakanda.

Autant être franc : même si je ne suis pas le dernier au niveau des connaissances de l’univers Marvel, je n’ai aucune connaissance du monde de Black Panther. Je connais bien sûr le personnage et ses capacités, mais je ne peux prétendre avoir le niveau suffisant pour vous dire si le film respecte le matériau d’origine ou si Marvel a voulu changer la formule du personnage pour le rendre plus cohérent avec le reste du Marvel Cinematic Universe.

Son introduction dans Captain America : Civil War m’avait personnellement beaucoup plu. Le personnage avait une classe folle et tout le côté « royauté africaine » était quelque chose de neuf au sein du MCU, ce qui forcément m’intriguait beaucoup. Plus que le film en lui-même, c’était l’univers du Wakanda qui m’intéressait !

 

Ce film m’a ouvert au concept de l’afro-futurisme, et j’aime beaucoup !

 

Et il est réellement difficile de reprocher quelque chose à Black Panther sur son univers, car c’est simplement son plus gros point fort. Le Wakanda est presque un personnage à part entière au sein du film, tant il apporte d’identité à l’écran. Que ça soit dans l’architecture, la culture ou la technologie, nous n’avons jamais vu ça dans un film Marvel et ça fait vraiment plaisir de voir qu’au bout du dix-septième film dans un même univers, Marvel réussit encore et toujours à nous surprendre et à nous proposer quelque chose de neuf. Le tout est également sublimé par la musique, bien plus intéressante que dans bon nombre des autres films de l’écurie Marvel.

Si l’identité visuelle est aussi prenante au sein du film, c’est certainement grâce à l’oeil de Ryan Coogler. Et ce dernier est vraiment en train de devenir un réalisateur qu’il faut suivre de près. Le film sait être impressionnant quand il faut l’être et le rythme est bien optimisé pour qu’on ne voit pas les 2h15 passer.

Malheureusement, tout n’est pas parfait dans cette réalisation et ça me fait du mal de le dire. J’ai vraiment aimé Black Panther. Mais je ne pourrais pas me regarder dans un miroir si je criais simplement au génie sans citer les problèmes du film qui sont bien présents. Et LE problème majeur de Black Panther vient de ses scènes d’action qui ne sont vraiment pas bien filmées.

Soit nous avons de la caméra qui bouge trop de manière un peu sale et qui rend l’action illisible, soit il fait beaucoup trop sombre et l’action est encore une fois illisible. Vu le côté animal du style de combat de Black Panther, ne pas pouvoir voir correctement ses mouvements en action est vraiment très décevant, notamment pour le combat final qui était prometteur mais qui finalement laisse un goût de trop peu savouré. Ce qui est en plus vraiment très paradoxal car les scènes d’affrontement avec Black Panther lorsqu’il n’est pas en tenue (lors des combats rituels) sont elles bien filmées ! Mais dès qu’il a le costume, ça ne passe plus. Une question de moyen ? Je pense surtout que Ryan Coogler maîtrise parfaitement les affrontements dans un espace peu important (il suffit de voir les scènes de combat géniales dans Creed) mais dès qu’il y a un peu plus de liberté il a du mal.

 

Pas besoin d’aller pousser de la fonte pour le prochain tournage de Creed 2,
tu es on ne peut plus prêt Michael !

 

Malgré tout, difficile de rester longtemps négatif devant Black Panther. Le pays du Wakanda semble magique et on a envie d’y partir pour s’imprégner de sa culture. Mais le reste du casting n’est pas en reste ! Chadwick Boseman continue de faire du bon travail dans le rôle titre, ce qui confirme toujours le savoir faire de Marvel Studios sur les choix de casting de ses têtes d’affiches. Malheureusement pour lui, il se fait presque voler la vedette dans son propre film !

Les personnages secondaires de Black Panther sont réellement intéressants, parmi les plus intéressants du MCU de manière générale d’ailleurs. Entre la soeur à l’intelligence hors norme aux répliques amusantes bien placées et la générale qui nous fait dire que si Danai Gurira changeait son rôle de Michonne dans The Walking Dead pour son rôle dans Black Panther elle éclaterait encore plus de zombies, c’est du tout bon ! Mais le plus intéressant dans le domaine n’est autre que Michael B. Jordan, qui ne cesse les excellentes prestations quand Coogler est derrière la caméra ! Il est l’un des meilleurs méchants du Marvel Cinematic Universe. Nous sommes d’accord, ça ne veut pas dire grand chose étant donné que les bons méchants du Marvel Cinematic Universe se comptent sur les doigts d’une main d’un mec qui a eu un accident avec un mixeur.

Mais il n’empêche qu’il est un vrai bon méchant bien développé et surtout avec de vraies motivations compréhensibles selon son point de vue. La Torche dans la dernière version des 4 Fantastiques ? C’est déjà oublié Michael ne t’en fait pas ! Sans rancune !

 

Au passage, gros coup de coeur pour la prestation
d’Andy Serkis en plein cabotinage dans son rôle !

 

Est-ce que le film est un peu surestimé en Amérique de par son contexte politique ? Sans aucun doute. C’en est parfois presque surprenant, puisque Black Panther est mis sur un trône (dans le thème vu le personnage) alors qu’il me semblait que la trilogie Blade avait déjà fait le boulot il y a 20 ans. Ainsi que Steel ! Comment oublier cette superbe oeuvre du septième art avec Shaquille O’Neal ?! Mais ne devenons pas des blasés pour autant : Black Panther est un très bon cru de l’écurie Marvel, qu’on va retenir un bon moment.

La formule Marvel est toujours là et connue, mais elle fonctionne ici car elle est couplée à un univers et des personnages vraiment intéressants. Désormais, plus qu’à attendre ce que le troisième Avengers va nous offrir dans quelques semaines ! L’impatience est là !

Vous avez aimé ? Pourquoi ne pas partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.