Critique : Le Roi Arthur

Comme l’épée légendaire est enfermée dans le rocher, le talent de Guy Ritchie est enfermé dans le passé.